Méditations de Rosaires selon la vie des Saints

Je vous présente Gisèle Bomal qui écrit depuis plus de 20 ans des Méditations de Rosaires selon la vie des Saints et messages données, apparitions…Une Profusion de Grâces !!!

image-1

Grâce à  son style façonné par l’Esprit Saint, ces simples méditations deviendront pour le lecteur d’exquises contemplations surnaturelles. Jésus et Marie pourront le toucher au plus profond de son cœur et lui faire goûter à de célestes instants.

Sûrement que l’un de ses Rosaires…

Vous touchera le coeur !coeur gif

chapelet

image-13-gisele-bomalGisèle Bomal est née en 1956 à Saint Denis de la Réunion. Passionnée par la vie des Saints, elle écrit des méditations de Rosaire, de Chemin de Croix… faisant ressortir leur vie spirituelle à la fois douloureuse et rayonnante sur les pas de Jésus et de Marie.


image-7

ROSAIRE EN L’HONNEUR DE L’ESPRIT-SAINT

croix christ-fleurs-epines

Lors de sa grave maladie, au début de l’année 2013, alors qu’il n’avait aucun espoir de survie, le Père James Manjackal demande à Jésus de le garder en vie ; il Lui promet de continuer à prêcher, même allongé sur un lit ou en fauteuil roulant… Il entend le Seigneur lui dire : « Tu prêcheras avec plus de puissance mon Évangile. »

image-3

« Il ne m’a pas assuré que je marcherai. Il a tenu sa promesse puisque je prêche de mon fauteuil roulant depuis mai 2014 avec plus de puissance.

Pendant toute cette période de souffrance et notamment pendant mon coma, j’ai senti la toute-puissance du Saint Esprit qui me recouvrait, qui m’emplissait de son pouvoir, de sa puissance. Ensuite, lorsque je suis sorti du coma, le Saint Esprit était encore là, il m’a fortifié.

Maintenant, grâce à mes souffrances et à la puissance de l’Esprit Saint, je me sens fort, non pas physiquement bien sûr, mais spirituellement et mentalement.»

(Extrait d’une interview donnée par le Père Manjackal le 31 mai 2014)


Prière du Père Manjackal

croix

Seigneur mon Dieu, donne-moi Ton Esprit pour qu’Il scrute toute chose, même la profondeur de mon coeur. Donne-moi Ta Sagesse afin de mettre en pratique Ta Parole dans chaque événement de ma vie quotidienne.

Donne-moi Ta clairvoyance pour reconnaître Ton chemin afin que je Te suive sur tous les chemins de la vie.

Donne-moi l’intelligence pour chercher les réalités d’en-haut afin que je ne gâche pas ma vie à rechercher les choses du monde.

Infuse à mon esprit le don de conseil, que je puisse Te trouver dans Ta vérité et guider les autres.

Donne-moi la piété pour T’aimer, mon Dieu, de tout mon coeur, afin que je puisse passer du temps à T’adorer en esprit et en vérité.

Donne-moi la force d’âme pour demeurer ferme et courageux quand les assauts de Satan, du monde et de la chair m’assaillent.

Enfin, donne-moi la crainte de Dieu pour que je ne m’éloigne jamais de Toi mais Te demeure étroitement attaché dans la joie et dans la peine.

Donne-moi toujours et en tout lieu Ton Esprit, mon Sauveur, afin que je puisse marcher dans Ton Royaume en faisant Ta sainte volonté.

Amen.


Médité selon les enseignements du Père James Manjackal
Par Gisèle Bomal
Rassemblement à Son Image, éditions

DANS LA MÊME COLLECTION


image-8

L33 – Rosaire médité selon les enseignements du Père James Manjackal

Méditer le Rosaire est un moment précieux dans ma prière quotidienne. Il nous aide à cheminer progressivement dans les vertus de Marie et par Elle, contempler et aimer son Fils Jésus, notre Sauveur.

On y puise dans les fruits de chaque mystère des multitudes infinies de pardons et de grâces pour toutes les causes de l’humanité : pour l’Église, les malades, les pauvres, les prisonniers et victimes de toutes sortes, pour notre pays, pour nos proches, nos familles, pour nous-mêmes, pour notre vie professionnelle, apostolique…

La répétition litanique des Ave Maria n’est autre que des louanges à Marie pour Elle-même et pour son Fils et on y trouve peu à peu la paix, la joie de la grâce, la joie de la foi.

L’enseignement du Père James Manjackal retrace en profondeur dans l’Écriture Sainte tout ce dont nous avons besoin pour notre sanctification.

A la lumière de la Parole de Dieu, il nous ramène à l’essentiel ; c’est-à-dire aux valeurs chrétiennes et familiales qui sont les bases fondamentales de l’humanité.

S’il peut paraître à certains, parfois sévère dans son enseignement, dans ses conclusions et immanquablement, dans une grande émotion et tendresse paternelle, il implore notre changement de vie, notre conversion, notre sainteté pour aller au Ciel.

Demandons et profitons pleinement chaque jour, ou le plus souvent possible, des fruits des mystères du Rosaire pour la gloire de Dieu, pour le salut des âmes vivantes et défuntes ; pour le triomphe du Cœur Immaculé de Marie.

barre petite roseGisèle Bomal


image-4

L37– Rosaire médité en l’honneur de

Notre Dame de Fatima

En 1917, à l’heure où le Portugal est lourdement dominé par les ennemis de l’Église, sa Sainteté le Pape Benoît XV invite les fidèles avec insistance à la récitation du Rosaire pour obtenir la paix.

9 jours plus tard, la Sainte Vierge apparaît à Fatima à trois petits bergers le 17 mai 1917.

À la 3e apparition, Elle les invite à réciter le chapelet en l’honneur de notre Dame du Rosaire pour obtenir la Paix dans le monde […] et précise qu’Elle seule pourra le secourir.

À la apparition, Elle se présente: « Je suis notre Dame du Rosaire, continuez à réciter le chapelet tous les jours, pour que Dieu pardonne les péchés des hommes et pour qu’ils aillent au Ciel […] ». À chacune de ses apparitions, la Sainte Vierge insiste sur l’importance et la puissance de la prière du chapelet.

L’histoire a démontré l’efficacité toute particulière de cette prière, les causes les plus difficiles lui ont été confiées. La Vierge du Rosaire fut à maintes fois saluée pour de grandes grâces relatives à des causes désespérées pour l’humanité.

À une ou deux exceptions près, les Papes successifs l’ont approuvé et affirmé. Écoutons l’appel pressant de l’un d’eux, le Pape Pie XII. Son message est toujours et encore plus d’actualité aujourd’hui:

« […] reprenons le chapelet, […] avec la simplicité et la ferveur des humbles, des petits, des dévots et des âmes confiantes, pour la paix dans l’Église et dans le monde […] Il nous fortifie dans l’espérance, nous assimile au Christ et nous obtient la patience, la paix, la joie du Christ.

[…] Armons-nous du très saint Rosaire, pour délivrer le monde de la haine qui le déchire, de l’ignorance qui l’aveugle, de l’impureté qui le souille, de l’orgueil qui l’exalte, du matérialisme qui l’étouffe, et pour édifier la civilisation de l’amour, de l’amour de Dieu et du prochain.

Avec le Rosaire, le chrétien triomphe de Satan. Semons des « Ave Maria » et nous récolterons des âmes. Par les « Ave Maria » de notre chapelet, le péché se détruira, toute grâce nous viendra, le Christ régnera. »

A la suite de nos aînés et en particulier des saints qui y ont trouvé une authentique voie de sanctification, faisons l’expérience personnelle de la beauté du Rosaire. Nous trouverons, sur l’arrière fond des Ave Maria, la vie de Jésus Christ qui défile à travers le Cœur de Marie. Nous apprenons ainsi à contempler le Christ avec et par Marie. C’est Jésus Lui-même qui nous demande de venir à Lui par sa Sainte Mère, nous dit Jacinta.

barre petite roseGisèle Bomal.


image-6

L75 – Le Rosaire de Bernadette de Lourdes

La Reine des Cieux est venue visiter la terre.

Terre bénie, Lourdes où « l’on fait une place d’honneur aux pauvres et aux malades » (Jean Paul II)

La Vierge Marie est apparue dix-huit fois, à Bernadette Soubirous à la grotte de Massabielle entre le 11 février et le 16 juillet 1858. Cet événement est intimement lié à deux autres non moins importants.

En 1830 la Vierge apparait à Catherine Labouré à la chapelle de la rue du Bac à Paris où Elle l’invite à faire graver une médaille sous l’effigie « Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous ». Cette médaille sera l’objet de multitudes guérisons miraculeuses notamment pendant une terrible épidémie de choléra.

Le 8 décembre 1854 sa sainteté le Pape Pie XII proclame le dogme de l’Immaculée Conception.

Lors des apparitions de Lourdes, quatre ans après ce dogme, Bernadette précisait : « J’ai vu la Sainte Vierge comme elle est sur la Médaille Miraculeuse » qu’elle portait au cou.

Après plusieurs apparitions quasiment silencieuses, Notre-Dame dévoile son identité en confirmant la parole infaillible du Pape : « Je suis l’Immaculée Conception ».

C’est la même Vierge Immaculée, parfois grave et souriante, émue jusqu’aux larmes, tendre et compatissante, dont les lèvres murmurant des prières ou lançant des appels à la pénitence, à la conversion, à la confiance…

« Malgré les railleries, doutes et oppositions, la voie de cette enfant, messagère de l’Immaculée s’est imposée au monde. » (Extrait de l’Encyclique de Pie XII)

Plusieurs millions de pèlerins, de malades du monde entier répondent chaque année aux messages de la Sainte Vierge. Ils repartent comblés de grâces de conversion, de soulagement de leurs épreuves et de guérison. De nombreux miracles continuent de se produire.

Dès les premiers pas sur cette terre bénie nous sommes envahis par cette atmosphère toute particulière de Lourdes. La douce présence maternelle de Marie et le doux souvenir de sa petite messagère, humble, souffrante et sereine se reflètent dans tous les regards : ceux des malades attendrissants, ceux de leurs guides compatissants et émouvants, ceux des pèlerins émerveillés qui arrivent de tous les côtés…

Des foules déferlent quotidiennement vers la grotte. Des cortèges émouvants des plus humbles, des malades, des affligés, accompagnés du service fraternel et affectueux des hospitaliers et des brancardiers. Tous rayonnent la paix, la joie, la sérénité…

De tous horizons, de tout milieu social, de toute classe, de toute nation, l’Église Universelle triomphe dans une même ferveur.

Personne ne reste insensible au témoignage de cette ferveur qui se dégage en masse de ces foules qui déferlent vers la grotte ou dans les processions. Les moins fervents sont transformés et retrouvent le chemin de la prière. Les plus incrédules sont touchés par la grâce, la sollicitude de Marie se penche sur ses enfants les plus petits, les pauvres et les malades que Jésus a tant aimés ; ils sont vraiment reçus et honorés comme les membres souffrants de Notre- Seigneur.

« J’espère que cette bonne Mère aura pitié de ses enfants et qu’Elle daignera mettre encore son pied sur la terre du maudit serpent et donner ainsi un terme aux cruelles épreuves de la Sainte Église et aux douleurs de son auguste et bien-aimé Pontife. »

« N’oubliez pas que le moyen d’obtenir de nouvelles grâces, c’est de remercier Notre Seigneur et la très Sainte Vierge de celles qu’ils nous ont accordées. » (Bernadette)

barre petite roseGisèle Bomal.


image-5L105 – Rosaire de la Vierge Marie en l’honneur du Saint Pape Jean-Paul II

Préface du Père James Manjackal (M.S.F.S)

Je suis très heureux d’apprendre que Gisèle Bomal, connue pour diffuser la dévotion du chapelet à travers des méditations, offre un nouveau rosaire au cœur des catholiques, d’après la vie, l’enseignement, les paroles affectueuses du Bienheureux Jean-Paul II pour la Vierge Marie.

Depuis la mort de sa chère maman survenue alors qu’il n’avait que 9 ans, Jean-Paul II (Karol Wojtyla) avait fait de la Sainte Vierge Marie sa mère spirituelle. Tout au long de son cheminement spirituel en tant que croyant, prêtre, évêque et pape, il s’est totalement donné au cœur tendre et affectueux de Marie, lui disant : « Totus Tuus » – Tout à Toi.

Le 8 mars 2003, à l’occasion de la Journée Mondiale de la Jeunesse, Jean-Paul II déclara : « Chers amis, dans ma vie, j’ai expérimenté la présence aimante et puissante de la Sainte Vierge Marie, la Mère de Dieu. Elle m’a accompagné chaque jour dans l’accomplissement de ma mission de successeur de Pierre. Marie est Mère de toute grâce parce qu’elle est la Mère de l’auteur de la grâce. Elle vous réconfortera par son tendre amour. Confiez-vous donc à elle avec une confiance totale. »

Je suis sûr que beaucoup d’entre vous ont vu l’image du Bienheureux Jean-Paul II lorsqu’on lui tira dessus, place St Pierre au Vatican. De l’époque où sa mère mourut, jusqu’à son dernier jour, Jean-Paul II connut le rejet, les insultes, les persécutions, la maladie et de nombreuses autres souffrances spirituelles et physiques. Sa dévotion à Marie l’a certainement aidé à être fort, courageux et joyeux dans ces moments. Il fut un grand amoureux du chapelet et le récitait plusieurs fois par jour. Il complètera le saint rosaire avec les cinq dizaines des mystères de la Lumière divine. Je me souviens encore, que lorsque je l’ai rencontré pour la première fois à Rome, c’est un chapelet qu’il m’a offert en cadeau.

 Je suis certain que la récitation du chapelet dans l’esprit de ce grand saint, en méditant sur sa dévotion à la Vierge Marie aidera quiconque à grandir dans l’amour de Dieu et dans une vie de sainteté.

Je peux aussi témoigner que, tout au long de mon parcours d’évangélisation, particulièrement dans le golfe arabique lorsque je prêchais aux Musulmans, faisant face aux rejets, aux tortures, à l’emprisonnement, mais aussi quand j’ai été battu et kidnappé, Mère Marie, que j’appelais « Ma Mamma« , affermissait mon esprit par son intercession puissante auprès de Son Fils Jésus, mon Seigneur. Il y a un peu plus d’un an, lorsque j’étais paralysé par le syndrome de Guillen Barré et étais complètement cloué au lit sans espoir de survie, ma Mamma, la Sainte Vierge Marie, était auprès de moi, me réconfortant et me consolant sans cesse en m’apportant la présence de Jésus dans mon cœur. Durant ce long temps de souffrance, je récitai le chapelet un nombre incalculable de fois. Je fis de nombreuses neuvaines à la Sainte Vierge Marie de Lourdes et de Fatima. Plusieurs fois, par des révélations privées, elle m’assura que je guérirais et que je retournerais à mon ministère d’évangélisation. A chaque instant de mes souffrances, j’ai toujours senti que j’étais sur les genoux de la Ste Vierge Marie, ma Mamma.

Je connais personnellement Gisèle Bomal à travers les nombreuses retraites que j’ai prêchées en France et auxquelles elle a participé. Son premier Rosaire publié a été écrit à partir de la Parole de Dieu entendue dans mes enseignements.

Je l’admire pour son amour de Jésus et sa dévotion à notre Mère Marie par sa dévotion au chapelet. J’apprécie son courage dans la diffusion de la dévotion mariale dans le monde entier et je la félicite pour son style unique.

Quand, avec la confiance d’un enfant, Gisèle m’a demandé d’écrire la préface de son livret, j’ai tenu à satisfaire sa demande bien que je ne peux me servir que 4 de mes doigts pour taper à l’ordinateur. Encore aujourd’hui, je ne suis pas en mesure d’écrire avec un stylo.

Ce merveilleux petit livret incitera très certainement le cœur de nombreux croyants à grandir dans la foi et dans l’amour de Dieu à travers leur dévotion à notre Mère Marie.

Par la puissante intercession de notre Sainte Mère, je prie pour que Jésus le Seigneur vivant bénisse Gisèle en abondance, ainsi que tous ceux qui utiliseront ce livret.

Avec mon amour et ma bénédiction.

Affectueusement vôtre en Jésus-Christ

Père James Manjackal (M.S.F.S.)

17 Fevrier 2014

********

Note de l’auteur

C’est véritablement une action de grâce de réaliser ce Rosaire en l’honneur de Jean-Paul II préfacé par le Père James Manjackal, tous deux à l’origine de mes travaux et de leurs publications.

barre petite roseGisèle Bomal


 gif-colombe

SOUTENEZ UN PRÊTRE MISSIONNAIRE

PAR CES ROSAIRES. 4,50 € / ROSAIRE

UNE PARTIE EST REVERSÉE À L’ÉDITEUR

QUI IMPRIME GRATUITEMENT


 

Dans votre librairie habituelle à l’unité : Réf – le livret : 4,50€ à l’unité ou en lots*, par correspondance à Rassemblement à Son Image,

40 Place des Fontaines, Capelle, 12 850 ONET LE CHÂTEAU

Tél : 05 65 78 01 95 http://www.asonimage.fr

 ——————

Le lot des quatre livrets :

L105d (L33 + L37 + L75 + L105) 15€ au lieu de 18€

 —————–

Le lot de livrets identiques pour distribuer :

Réf a (exemple : L37a) – le lot de trois livrets : 13€

Réf b – le lot de 10 livrets : 25€

Réf c – le lot de 50 livrets : 70€

(Ajouter forfait de 3€ de port)

* pour livrets de moins de 50 pages, réductions possibles selon l’Insee.


Les coordonnées de Gisèle Bomal pour commander : 

image-13-gisele-bomalbarre petite rose

– 23 rue Principale

– 61400 la Chapelle Montligeon

– France

– tél : 02 33 83 85 49

– 06 37 52 89 20

giselenddl@gmail.com

notredamedefatima1barre oiseau

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.