Une prière intercommunautaire pour la paix au Liban

Une prière intercommunautaire pour la paix au Liban-20 septembre 2016 au soir.*ENCOURAGEANT !!!

i
7 Votes

rv19482_articolo

(RV-radio-vatican) Au Liban, 16 communautés religieuses chrétiennes, musulmanes et druzes ont participé à une rencontre de prière pour invoquer ensemble le don de la paix au pied de la statue de la Vierge Marie au sanctuaire marial d’Harissa, le 20 septembre 2016 au soir. L’événement était organisé parallèlement à la Rencontre interreligieuse d’Assise, par la commission Justice et Paix de l’Assemblée des patriarches et évêques catholiques au Liban (APECL), en réponse à l’appel du pape François qui avait demandé à tous les diocèses du monde d’organiser des cérémonies de prière à cette occasion.

La figure de la Vierge renforce le vivre-ensemble au Liban

notre_dame_du_liban1

«C’est « autour de Marie et avec Marie » que les représentants de toutes les communautés religieuses au Liban ont exprimé leur soif de paix et prié pour son avènement», rapporte le quotidien L’Orient-Le Jour.

 

barre fleur rose

Le journal rappelle que depuis l’instauration au Liban d’une fête nationale commune islamo-chrétienne, le 25 mars, fête de l’Annonciation chez les chrétiens, «la figure de la Vierge Marie est évoquée sans ambiguïté et avec de moins en moins de réserve par les musulmans, qui y voient un trait d’union qui renforce le vivre-ensemble islamo-chrétien au Liban».

Lors de la cérémonie, un ensemble choral islamique a créé la surprise en interprétant un cantique à la Vierge tiré du répertoire populaire maronite.

barre fleur rose

Crainte et unité

Une minute de silence a été observée pour les victimes du terrorisme et de la guerre au Liban et au Moyen-Orient. Selon l’agence Fides, cette rencontre a donné lieu également à des prises de positions fortes de la part des dignitaires religieux. Le terrorisme pratiqué au nom de la religion est «un signe des temps» qui témoigne de «l’approche du Jour du Jugement» et les pièges de discorde disséminés par ceux qui utilisent l’islam pour justifier leurs propres desseins violents de domination sont «sataniques».

 

L’aspect eschatologique des violences perpétrées par les groupes qui veulent «accélérer l’Apocalypse» a été mentionné par le cheick sunnite Mohammad Nokkari alors que la rappel de la matrice diabolique du terrorisme justifié en recourant à la religion a été fait par le représentant alaouite Mohammad Dayeh.

barre fleur rose

Enfin dans ce pays en proie à une crise institutionnelle et politique, responsables religieux ont montré des signes de concorde concernant la situation actuelle du Liban.

(MD avec agences)


source: http://fr.radiovaticana.va/news/2016/09/21/une_pri%C3%A8re_intercommunautaire_pour_la_paix_au_liban_/1259854
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.