L’ARC-EN-CIEL*Dieu se souvient d’avoir fait Alliance avec l’homme !!!

Article de Daniel Paradis *L’ARC-EN-CIEL*Dieu se souvient d’avoir fait Alliance avec l’homme !!!

 dieuarcenciel_010

«J’établis mon alliance avec vous: aucune chair ne sera plus exterminée par les eaux du déluge, et il n’y aura plus de déluge pour détruire la terre.

Et Dieu dit: C’est ici le signe de l’alliance que j’établis entre moi et vous, et tous les êtres vivants qui sont avec vous, pour les générations à toujours j’ai placé mon arc dans la nue, et il servira de signe d’alliance entre moi et la terre. Quand j’aurai rassemblé des nuages au-dessus de la terre, l’arc paraîtra dans la nue;  et je me souviendrai de mon alliance entre moi et vous, et tous les êtres vivants, de toute chair, et les eaux ne deviendront plus un déluge pour détruire toute chair. L’arc sera dans la nue; et je le regarderai, pour me souvenir de l’alliance perpétuelle entre Dieu et tous les êtres vivants, de toute chair qui est sur la terre. 

Et Dieu dit à Noé: Tel est le signe de l’alliance que j’établis entre moi et toute chair qui est sur la terre.  (Gen : 9, 11-17)

arc-en-ciel

Quand on lit le texte parlant de l’arc-en-ciel, on pense, en général, que Dieu nous donne le signe de l’arc pour que nous nous rappelions sa bonté, et (sous entendu) que nous agissions donc en conséquence… Mais en fait, ce n’est même pas cela. Le texte ne dit jamais que c’est pour nous qu’il donne le signe, mais pour lui. C’est pour que lui se souvienne de son alliance. Il semble bien le seul  acteur réel de cette alliance, rien n’est demandé à l’homme.

Ainsi, cette alliance avec Noé me semble extraordinaire, justement parce qu’il n’y a pas de condition concernant l’homme. C’est une vraie image de la grâce. La grâce nous est donnée gratuitement de la part de Dieu. Il n’attend pas que nous ayons fait telle ou telle chose pour l’avoir, pour la posséder mais c’est à tous sans distinction qu’il nous offre sa grâce.

arc-en-ciel

Dans notre exil, dans notre nuit, Dieu n’abandonne pas ses enfants!
Il l’accompagne et lui donne des signes.

Par ses signes qu’il nous donne, Dieu  nous invite à entrer dans l’Espérance.

Saint Augustin disait avec raison que l’Arc-en-ciel est la figure de Jésus-Christ et que Jésus-Christ n’a pas été seulement le signe de la Paix que Dieu a faite avec les hommes, mais le pacificateur du ciel et de la terre, le signe public et perpétuel de la réconciliation de Dieu avec le monde.

arc-en-ciel2

La Gloire de Dieu, au sens biblique, c’est le rayonnement de la Présence de Dieu.

Par l’Arc en Ciel, c’est le Rayonnement de la Gloire de Dieu. Dieu se souvient d’avoir fait Alliance avec l’homme.

C’est nous qui avons besoin de connaître Dieu pour être heureux et noué, avec lui, la relation d’amour qu’il nous propose : ce que le Bible appelle l’Alliance

«L’arc apparaît dans la nuée un jour de pluie, ainsi cette clarté à l’entour : cette lumière éclatante c’était l’image, la ressemblance de la gloire du Seigneur»  (Ez 1, 28c).

 

«Ainsi parle le Seigneur Dieu : Je vais agir avec toi comme tu as agi, toi qui as méprisé le serment et rompu l’alliance.
Cependant, moi, je me ressouviendrai de mon alliance, celle que j’ai conclue avec toi au temps de ta jeunesse, et j’établirai pour toi une alliance éternelle.

Moi, je rétablirai mon alliance avec toi.
Alors tu sauras que Je suis le Seigneur.»
  (Ézékiel : 16, 59-60. 62).

arc-en-ciel

La beauté de l’arc–en–ciel (Genèse 9)

arc-en-ciel3

Ce qui m’émerveille dans ce récit d’arc en ciel, c’est la beauté de l’arc en ciel, c’est la lumière après le déluge, c’est la renaissance après l’engloutissement.
Un premier matin du monde, plus émouvant que le premier car déjà marqué par la fragilité, par la douleur.
Mais ce qui m’émerveille encore plus dans ce récit d’arc en ciel c’est l’attitude de Dieu.
Un Dieu qui dans l’arc en ciel se crée un souvenir.
Son souvenir, le souvenir qui l’oblige.
Et Dieu n’hésite pas à suggérer que ce souvenir est vital, absolument nécessaire :
» Quand je ferai venir les nuages au-dessus de la terre, quand l’arc-en ciel apparaîtra dans les nuages, je me souviendrai de mon alliance avec vous et avec tous les êtres vivants. Et il n’y aura plus jamais de déluge pour engloutir la terre. «

arc-en-ciel

S’agit-il du repentir de Dieu ? Comment le savoir ?
En tout cas, si c’est le cas, ce repentir est tourné non vers le passé mais vers l’avenir.

Mais pour que cet avenir soit protégé des œuvres de sa colère, pour que cet avenir soit possible, Dieu crée pour lui-même un signe, un symbole.

Pour se souvenir qu’il n’est pas la divinité de la mort et de la destruction, mais que pour être Dieu, il doit devenir Dieu de la vie, Dieu de la miséricorde, Dieu de la résurrection. Le Dieu d’Alliance.

Autrement dit Dieu a besoin de se souvenir de son propre avenir, de se souvenir de ce Dieu qu’il veut et doit devenir.
Ce souvenir est l’une des formes de sa conscience divine.

Et c’est l’arc en ciel qui est l’instrument de ce souvenir, le talisman ou le symbole. L’insaisissable arc-en ciel, entre pluie et soleil, aux couleurs à la fois mélangées et distinctes.
L’arc en ciel peut être compris comme une image du projet théologique du Dieu d’Alliance.

deluge

Car par la Parole qu’il prononce devant Noé, Dieu s’engage à se souvenir comme il demandera aux enfants d’Israël de se lier à lui par les (tephilim = (https://fr.wikipedia.org/wiki/Tefiline) qu’ils attacheront à leur bras et à leur front.

Il faut que l’alliance soit visible, sensible, concrète …sans quoi elle risque d’être oubliée, ou de devenir abstraite, une simple vue de l’esprit, un mot. Et cet oubli de l’Alliance, cette abstraction sont dangereux. Terriblement dangereux. Ils conduisent à la destruction et au néant. Car ils ouvrent tout grand les vannes de la passion, de la colère, de l’instinct de vengeance.

A l’opposé, l’arc-en-ciel peut être vu comme un barrage spirituel…
Le souvenir, la mémoire peuvent être vue comme un barrage

 » Chaque fois que je verrai l’arc en ciel dit Dieu je me souviendrai de mon alliance, de ma promesse et je ne viendrai plus engloutir la terre.

arc-en-ciel33

On peut être tenté de négliger cette attitude de Dieu. L’histoire du Déluge n’est-elle pas un mythe ? Et la présentation de Dieu par trop anthropomorphique, comme dans tous ces vieux textes.

Sauf que, pourtant si on s’y arrête le Souvenir est le lieu de la fidélité.

Dieu nous invite à nous souvenir.
Dieu donne sens au souvenir.

Ce mot souvenir, c’est celui qui a donné le beau nom de Zacharie : «Dieu se souvient».

Le Dieu créateur et décréateur du monde, Dieu tout-puissant tel qu’on se l’imagine dans sa force illimitée, sans mesure …capable de faire exister et capable d’engloutir.

hostie

 

Le Souvenir est le lieu de la fidélité : «faites ceci en mémoire de moi». C’est pour cela que Dieu veut que l’on se souvienne, afin d’entrer toujours en Alliance avec lui, lui qui nous fait signe, qui nous parle sans arrêt afin de ne jamais s’arrêter pour voir que sa présence est toujours au milieu de nous, avec toute la richesse de sa bienveillance, parce qu’il est le Dieu de la vie et nous fait signe, à tous les moments de notre vie.

 


 

Daniel Paradis 23 août 2016

Lac Bouchette

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.