Que de fêtes ont été célébrées au Ciel pour tant et tant d’âmes qui se sont converties ici

6 mai 2000

Apparitions à l’Escorial

Résultats de recherche d'images pour « apparitions à l'escorial »

La Très Sainte Vierge : Ma fille, Me voici encore ici présente, Moi, la Mère des pécheurs, la Mère des affligés. Comment une mère, si elle est une véritable mère, peut-elle abandonner ses enfants ? Je suis la Mère des hommes, parce que le Christ l’a voulu ainsi au pied de la Croix quand Il a dit à Jean : « Voici ta mère », (et à Moi) : « Voici ton fils ». Je suis donc la Mère des hommes, et mon Coeur souffre pour eux.

Notre Seigneur : Le monde, en effet, est bouleversé jusque dans ses fondements, les hommes ont oublié Dieu et beaucoup de ceux qui le connaissent sont en train de l’oublier, car ils ne respectent pas mes lois, oui, les lois du Fils du Dieu vivant ! Ils veulent planifier les voies de Dieu et lui indiquer la direction, le moment et la manière. Mais combien de fois dois-Je dire que Je me manifeste à qui Je veux, où Je veux et quand Je veux et que Je donne aux hommes la possibilité d’écouter mes paroles ? Et comme les hommes ferment l’oreille, Je continue à leur adresser ma parole avec insistance. Ma parole est la Vérité, et celui qui doute de ma parole doute de l’Esprit Vérité, et celui qui doute de ma parole doute de l’Esprit. Je viens corriger les hommes, les aider et les aimer, car Je n’ai pas cessé de les aimer. Ce sont eux qui ont cessé de m’aimer, mais Moi, Je n’ai pas cessé de les aimer. Beaucoup d’hommes marchent dans les ténèbres, et ils ne s’approchent pas de Moi qui suis la Lumière pour éclairer leur pauvres âmes. Mes enfants, J’ai les bras ouverts comme le père du fils prodigue. Venez à Moi, vous qui êtes accablés, et Je vous soulagerai, mes enfants. Aussi graves que soient vos fautes, plus grand est mon amour, mes enfants. Que de grâces vous avez reçues en ce lieu ! que de brebis perdues sont revenues au bercail ! Pourquoi donc les hommes obstinés disent-ils que mes messages sont longs, et pourquoi tant de messages… Mais le monde n’a-t-il pas besoin de ma Parole, mes enfants ? Il y en a beaucoup qui font la sourde oreille et ne veulent pas l’écouter. Ma Parole a été consignée par écrit, mais il y a aussi des aveugles qui ne veulent pas la lire et qui ne veulent pas l’écouter. Le temps est court, mes enfants, c’est pourquoi Je vous le demande : venez à Moi, et Moi Je vous déchargerai du poids de tout votre fardeau, mes enfants. Combien d’âmes sont montées au Ciel parce qu’elles ont foulé ce lieu ! N’est-ce pas une grande chose, mes enfants, que les âmes parviennent au Ciel ? Pourquoi vous efforcez-vous de Me faire disparaître ? Ecoutez ma loi, mes enfants, et mettez ma parole en pratique. Observez mes commandements, mes enfants, approchez-vous de l’Eucharistie, du sacrement de la Pénitence, et menez une vie ordonnée.

Résultats de recherche d'images pour « apparitions à l'escorial »

Prie, ma fille, fais oraison pour que les hommes mettent de l’ordre dans leur vie et tournent leur regard vers Moi. Beaucoup d’entre eux M’ont tellement offensé qu’ils ne seraient pas dignes de mon amour. Mais Moi, ma fille, J’aime tellement les hommes que J’ai vraiment donné ma vie pour eux, et Je continue à répéter : « regardez mes mains et mes pieds », mes enfants. Mon Corps a été flagellé et outragé à cause de vos fautes, mes enfants, et Moi, Je continuais à demander pardon à mon Père pour vous. Je vous aime, mes enfants, Je suis un Père au coeur tendre ; mais considérez, mes enfants, que Je dois aussi appliquer la justice sur les hommes. Aimez Dieu de tout votre coeur et de toutes vos forces, mes enfants, et aimez-vous les uns les autres comme Je vous ai aimés.

Je vous remercie, mes enfants, vous tous qui venez en ce lieu, car pour la conversion de chaque âme qui vient en ce lieu, il y a une grande fête dans le Ciel. Que de fêtes ont été célébrées au Ciel pour tant et tant d’âmes qui se sont converties ici ! Et dire que les hommes sont si entêtés et ne voient pas la réalité de ces faits ! Merci, mes enfants. Bois un peu du calice de la douleur, ma fille.

(Luz Amparo prend une coupe invisible avec ses deux mains et avale quelques gouttes. On entend nettement le bruit de la déglutition. Elle a des nausées et elle tousse, en disant : Oh, comme c’est amer ! Oh !).

Résultats de recherche d'images pour « apparitions à l'escorial »

Ma fille, offre cette amertume pour les pauvres pécheurs. Oui, elle est très amère, l’amertume que ressent mon Coeur quand Je vois que les âmes que J’ai crées, ma fille, ne veulent pas venir à Moi.
Bois d’autres gouttes.
(Luz Amparo reprend la coupe à deux mains, avale avec le bruit de la déglutition et a des haut-le-coeur).

Ma fille, il en coûte beaucoup de racheter les pécheurs. Sois courageuse, ma fille, et que ton coeur ne s’attriste pas. Qu’ils disent ce qu’ils voudront. Que de fois t’ai-Je dit, ma fille, que le disciple n’est pas au-dessus du Maître ? Si ton Maître a été calomnié, méprisé…, que dira-t-on de toi, ma fille ? Mais que personne ne te confonde, ma fille. Je suis la Vérité, et c’est Moi qui t’indique le chemin, jour après jour. Toi, ma fille, laisse-toi influencer par ma vérité. Ne doute pas de mes paroles ni de ma présence. Sois forte, ma fille, et ne te laisse pas ébranler, tu vacilles souvent d’un côté et d’un autre. Tu chancelles, ma fille, parce que les paroles des hommes te remplissent d’angoisse. Regarde ton Maître, et tu verras que tu ne chancelleras pas. Aime nos Coeurs, ma fille, tu ne sais pas les joies qu’on reçues nos Coeurs, car nous t’avons donné un hameçon pour attirer les âmes. Ne t’en écarte pas. Conduis-les, parle-leur avec tendresse, avec amour, et présente-les-moi, le coeur attendri. C’est là la joie qu’éprouvent nos Coeurs. Veillez sur l’Oeuvre, mes enfants, veillez sur elle tous ensemble ! Ne permettez pas que l’on puisse faire du tort à cette Oeuvre, mes enfants ! Si vous l’aimez, protégez-la !

Résultats de recherche d'images pour « apparitions à l'escorial »

La Très Sainte Vierge : Je vous bénis, mes enfants, comme le Père vous bénit, par l’intermédiaire du Fils et avec l’Esprit Saint.

(Amparo voit comme des bénédictions, sous forme de rayons, sortent de la Vierge et descendent sur les personnes, leurs objets, leur demeures.

 

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.