Mes enfants, entrez dans l’Eglise avec pudeur devant la Divine Majesté de Dieu

1er avril 2000

Apparitions à l’Escorial

Afficher l'image d'origine

 

La Très Sainte Vierge : Ma fille, me voici, comme toujours. Moi, la Mère des pécheurs, la Mère des affligés. J’intercéderai devant mon Fils pour tous ceux qui viennent à Moi, afin qu’Il pardonne leurs fautes, et Je les consolerai de leurs peines et de leur tristesses. Quelle grande joie éprouvent nos Coeurs à la vue de milliers et milliers d’âmes qui viennent en ce lieu ! Et il arrive toujours, ma fille, que beaucoup d’entre elles s’en retournent converties !

Afficher l'image d'origine

Notre Seigneur : Je le répète : comment les pasteurs de mon Église ne voient-ils pas le fruit qui est produit en ce lieu ? Examinez donc l’arbre, vous verrez comme il est bon, et comme il donne de bons fruits. Or que faites-vous, mes enfants ? Beaucoup d’entre vous nient qu’un Dieu Tout-Puissant puisse se manifester à qui il veut et où il veut. Vérifiez donc les fruits, mais sans frapper l’arbre.

Afficher l'image d'origine

Je vous demande à vous tous, mes enfants, qui venez en ce lieu : changez de vie, mes enfants, renouvelez-vous dans la grâce et ne perdez jamais la foi, approchez-vous des sacrements de l’Eucharistie et de la Pénitence.

Afficher l'image d'origine

Quelle tristesse de voir le peu de respect qu’il y a dans mon Église ! Mes enfants, entrez avec pudeur devant la Divine Majesté de Dieu. Et vous, pasteurs, vous avez l’obligation d’avertir (les fidèles) d’entrer dans mon Église avec décence. On a perdu le respect envers le Tabernacle. Les hommes passent devant lui, comme s’il n’y avait rien à l’intérieur, sans même faire une génuflexion. Quel respect avez-vous donc, mes enfants, à l’égard de la Divine Majesté de Dieu ? J’ai répandu beaucoup de grâces en ce lieu, et Je continuerai à les répandre. Je remercie tous ceux qui collaborent à cette Oeuvre. Je leur donnerai plus du centuple. Mais comment beaucoup de mes pasteurs peuvent-ils (critiquer) en disant que l’on y demande des aumônes ? Comment donc les Oeuvres se réalisent-elles, mes enfants? Avec l’aide des uns et des autres. On sollicite (ici des aumônes) pour faire de bonnes Oeuvres, comme vous, vous en demandez pour aider l’Église. Et pour cette raison ce serait un négoce, mes enfants ? Respectez, respectez cette Oeuvre ! Vous tous qui Me reniez, Je vous renierai devant mon Père.

Afficher l'image d'origine

La Très Sainte Vierge : Je remercie, mes enfants, tous ceux qui viennent avec dévotion. Merci pour tant et tant d’Ave Maria qui parviennent au Ciel. Comme ils glorifient Dieu et comme ils honorent mon Nom ! Je vous remercie, mes enfants, d’être fidèles à la Divine Majesté de Dieu.

Afficher l'image d'origine

Levez tous les objets, ils seront tous bénis avec des bénédictions très spéciales pour les pauvres pêcheurs. Je vous bénis, mes enfants, comme le Père vous bénit par l’intermédiaire du Fils et avec l’Esprit Saint.

 

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.