Medjugorje, message du 25 août 2016

Résultats de recherche d'images pour « medjugorje »

 Medjugorje,

message du 25 août 2016

 

« Chers enfants, aujourd’hui je désire partager avec vous la joie céleste. Vous, petits enfants, ouvrez la porte du cœur afin que dans votre cœur grandissent l’espérance, la paix et l’amour que Dieu seul donne. Petits enfants, vous êtes trop attachés à la terre et aux choses terrestres, c’est pourquoi Satan vous fait rouler comme le vent roule les vagues de la mer. C’est pourquoi, que la chaîne de votre vie soit la prière du cœur et l’adoration de mon Fils Jésus. Abandonnez-à Lui votre avenir afin d’être en Lui joie et exemple pour les autres, par votre vie. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

Commentaire du message de Marie à Medjugorje – par Véronique, animatrice d’Etoile Notre Dame

Pourquoi s’enliser dans un matériel superflu où l’on risque d’y laisser notre âme ? Pour éviter cela, Jésus nous enseigne : « En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Sois sans crainte, petit troupeau : votre Père a trouvé bon de vous donner le Royaume. Vendez ce que vous possédez et donnez-le en aumône. Faîtes-vous des bourses qui ne s’usent pas, un trésor inépuisable dans les cieux, là où le voleur n’approche pas, où la mite ne détruit pas. Car là où est votre trésor, là aussi sera votre cœur. » St Luc 12, 32-48. Alors, abandonnons notre avenir à Jésus ; c’est une demande de la Vierge Marie car si Dieu est le Dieu de l’impossible, Il ne nous demande pas l’impossible !

Par Marie, le Seigneur nous demande de prier avec amour. Est-ce impossible ?
Par Marie, Dieu nous invite à adorer son Fils. Est-ce irréalisable ?
Cela peut-être impossible et irréalisable si nous ne comprenons pas qui est Dieu pour nous et si nous restons adhérents à une vie tiédie par manque de foi.
L’exemple de la Petite Thérèse peut nous éclairer. Durant sa vie terrestre, elle a pris trois résolutions ; lutter contre son propre orgueil, se confier tous les jours à la sainte Vierge et ne jamais se décourager. Programme audacieusement divin mais humainement possible pour chacun d’entre nous. Que choisirons-nous ? La tiédeur ou le chemin que nous offre Jésus ? La pauvreté intérieure ou la joie céleste ? La fraternité ou l’indifférence ? La joie ou la désolation ?
Pour ne laisser aucune prise à Satan, Dieu par Marie désire nous faire grandir en nous sortant de nous-mêmes afin de nous mettre en route différemment.
Avec la grâce de Dieu, tout est possible !
● Véronique, animatrice

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.