Accourez au Pré-neuf de l’Escorial

Résultats de recherche d'images pour « apparitions à l'escorial »
2 novembre 2001

La Très Sainte Vierge: Ma fille, regarde comment je viens : comme Mère des pécheurs et Refuge des affligés.

Vois, ma fille, combien d’âmes, sont sous ma protection. Dieu le Père leur accorde un jour pour qu’elles puissent communiquer par le moyen de la grâce, avec leurs êtres chers. Mais elles ne peuvent venir, la terre est tellement corrompue, ma fille, que les âmes ne peuvent parvenir jusqu’à elle. C’est pourquoi elles viennent sous ma protection.

Amparo : Ah ! Combien ! Ah ! Combien (il y en a !) elles sont toutes connues !Résultats de recherche d'images pour « apparitions à l'escorial »

La Très Sainte Vierge:Toutes ces âmes (se sont sauvées) parce qu’elles ont reçu  » la grâce  » en ce lieu, ma fille ; leurs vies étaient désorientées et de ce lieu, elles ont été orientées vers l’Eglise et vers les sacrements pour leur salut. Et comment les hommes si ingrats n’apprécient-ils pas cette grandeur ?

Amparo : Ah ! Combien d’âmes, mon Dieu !

La prière qui plait le plus à Dieu

La Très Sainte Vierge: Beaucoup (de ces âmes) viennent pour remercier : ce sont des parents d’âmes qui sont dans cette œuvre, des parents de ceux qui collaborent à cette œuvre ; et beaucoup de pécheurs, ma fille, qui sont parvenus en ce lieu et qui ont obtenu la grâce de leur conversion. C’est pourquoi ils remercient tous ceux qui prient pour les pécheurs. Sais-tu ma fille la prière qui, plus que toute autre, plaît à Dieu ? C’est la prière que l’on fait pour les pécheurs. Cette prière ne demeure jamais sans réponse. Cette prière donne de la joie à nos Cœurs, mes enfants. Souvenez-vous des pauvres pécheurs. Priez, priez pour eux, mes enfants.

Amparo : Ah ! Ah ! quelle grandeur !

Dieu est un père très aimant Résultats de recherche d'images pour « apparitions à l'escorial »

Notre Seigneur : Vois la grandeur de Dieu, quelles demeures Dieu prépare pour ses âmes chéries, ma fille ! Dieu a son cœur qui se consume d’amour pour les âmes. Dieu applique la miséricorde sur toutes ces âmes qui se convertissent et demandent pardon. Dieu est un Père très aimable envers ses enfants. Son Cœur fond lorsque les pécheurs demandent pardon pour leurs péchés. Quelle grandeur, celle de Dieu, ma fille ! Et combien d’âmes ne savent pas profiter de ces dons, ma fille ! Ni mon sang, mes enfants, n’a servi pour beaucoup d’âmes. Regarde ma fille, beaucoup de ces âmes, se prévalant de leur pouvoir, trament le mal pour détruire mon œuvre. Mais comment, ingrats, pouvez-vous penser que vous allez détruire une oeuvre de Dieu même si vous piquez des aiguillons , même si vous persécutez les âmes ? Mais Dieu est au-dessus de vous, mes enfants. Vois ma fille, ces âmes passent leur temps à comploter pour détruire mon Oeuvre. Si je le voulais ma fille, je les ferais disparaître, mais je veux que tu répares leurs ingratitudes et leurs manipulations, ma fille. Elles manipulent les âmes pour faire disparaître mon Oeuvre. Prie beaucoup pour eux, et aime-les de tout ton cœur. Si Dieu est avec vous, personne ne pourra contre vous. Prie pour eux ma fille, ils sont dignes de pitié. Mon cœur les aime tant et ils se consacrent à détruire : au lieu de construire de bonnes œuvres, ils essaient de détruire, ma fille, l’Oeuvre que j’ai créée. Ne te font-ils pas de la peine, ma fille ? Une occasion de plus (de se sauver) !

Venir à l’Escorial pour se convertirRésultats de recherche d'images pour « apparitions à l'escorial »

Accourez à ce lieu, mes enfants, car de ce lieu vous recevrez des grâces pour fréquenter l’Eglise mes enfants, pour changer vos âmes, pour vous approcher du sacrement de l’Eucharistie et du sacrement de la Pénitence. Mon Coeur est triste mais je ressens aussi une grande joie en voyant que tant et tant d’âmes sont parvenues à la félicité éternelle. Il vaut la peine de lutter, ma fille, pour trouver le calme et la félicité.Ne crains personne, ma fille, réfugie-toi en nos Cœurs et tu recevras la force pour combattre face aux tempêtes. Je demande prière et sacrifice à toutes les âmes car la situation du monde est grave bien qu’ils s’obstinent à ne pas voir (la gravité de) la situation du monde. Seul Dieu peut apporter la solution à toutes ces calamités. Le monde est au bord de l’abîme. Accourez à ce lieu, mes enfants. Ce lieu est un lieu d’amour, de prière, de pardon. Ici les âmes apprennent à s’aimer et à se pardonner. Ici elles apprennent à aimer l’Eglise, à la fréquenter, à recevoir les sacrements et tant et tant de grâces qu’elle renferme. C’est pourquoi, je veux mes enfants, que vous continuiez à prier pour les pécheurs et que vous vous aimiez les uns les autres ; car les âmes qui n’aiment pas, ces âmes-là sont possédées intérieurement de sorte qu’elles ne peuvent aimer.

Combien prient, combien feignent d’être ce qu’ils ne sont pas, mais leur cœur est tellement endurci et froid comme un bloc de glace qu’ils n’aiment pas les âmes. Ils ne pensent qu’à détruire. Malheur à ceux qui profitent de leurs postes pour aiguillonner les âmes ! Lorsqu’elles se présenteront devant moi, quelle réponse donneront-elles aux questions que je leur poserai ? Pratiquez la charité, mes enfants : sans la charité, il n’y a pas de Ciel. Mais ne soyez pas charitables (uniquement) envers ceux que vous aimez et ceux qui vous plaisent, mais envers tous les enfants de Dieu. Car celui-ci qui met en pratique la charité par goût d’être vu et pour l’apparence, n’est pas meilleur. Et ensuite ils traquent les âmes pour les lapider et les diffamer. Mes enfants, le commandement le plus important est que vous vous aimiez les uns les autres comme je vous aime, sans différence de langue, de couleur, de classe.

Ma fille, réfugie-toi en nos Cœurs. Consume-toi en notre amour et an amour pour les âmes. Je t’ai souvent dit ma fille, de t’abandonner comme un jouet entre nos mains, comme un jouet que l’on met dans les mains d’un enfant, pour que nous, nous fassions de toi ce que nous voulons. Répare les ingratitudes de tant d’âmes, des âmes qui se croient élevées et que tout le monde admire pour leurs apparences, mais, malheur à elles, lorsqu’elles se présenteront devant la Divine Majesté de Dieu !, N’avez-vous pas peur, mes enfants, de vivre pour l’apparence ? Ne soyez pas des hypocrites et des pharisiens. Convertissez-vous, mes enfants, aimez toutes les âmes et n’ayez pas le désir de détruire mon Oeuvre. Mes bras sont ouverts pour vous tous, mes enfants. Comment n’avez-vous pas peur de diffamer, de calomnier et de profiter de ces pauvres âmes qui ont tout donné et ont tout abandonné par amour des hommes et par amour de Dieu ! Pourquoi n’imitez-vous pas et n’examinez-vous pas le chemin qu’elles ont choisi. Non, car vous agissez sans connaître. Ma fille, quelle tristesse que mes âmes agissent ainsi ! Et malgré tout, mes enfants, mon Cœur vous est ouvert. Et toi, ma fille, ne cesse de prier pour eux. La prière est bonne et n’est jamais perdue, ma fille. Il vaut la peine de souffrir pour ensuite trouver la félicité, comme ces âmes.
Amparo : Comme il est beau ce lieu, quel lieu, mon Dieu ! Ah !

Notre Seigneur : Ce lieu, les âmes doivent le travailler et le cultiver.
Amparo : Quelle grandeur, Seigneur ! Comment les hommes vont-ils perdre cela pour le monde et les choses du monde ?Résultats de recherche d'images pour « apparitions à l'escorial »

Sexe et désespoirNotre Seigneur : Les hommes, ma fille, pour la plupart, sont devenus fous par les plaisirs, la chair, les vices, les commodités. Ils sont devenus tellement fous qu’ils ne voient pas le péché. Pour eux rien n’est péché, tout est vertu. Ainsi est la terre, ma fille. Les hommes sont pour la plupart, désespérés. Ils ne pensent qu’aux plaisirs de la chair. Le démon les a absorbés et les a anéantis en tant qu’êtres humains. Ils deviennent pires que des bêtes sauvages.

Prière, sacrifice et pénitence
C’est pourquoi il faut beaucoup prier pour la situation du monde, ma fille. Je vous demande la prière, mes enfants, la prière, le sacrifice et la pénitence. Les hommes ont oublié la prière. C’est pourquoi Dieu ne règne pas dans leurs cœurs et le démon est le roi du monde. Merci pour toutes les prières que vous faites pour les pécheurs. Les âmes sont si heureuses, ma fille. Regarde les encore une fois, ma fille.
Amparo : Ah quelle grandeur, mon Dieu ! A mon Dieu, quelle beauté elles ont … ! Il vaut la peine de souffrir, Seigneur pour voir ces âmes !

Notre Seigneur : C’est pourquoi les âmes demandent que leurs êtres chers soient en état de grâce afin qu’elles puissent entrer en communication avec eux par l’intermédiaire de la prière ; c’est la Communion des Saints.

La Très Sainte Vierge: Levez tous les objets, ils seront bénis pour la conversion des pauvres pécheurs.

Je vous bénis, mes enfants, comme le Père vous bénit par l’intermédiaire du Fils et avec le Saint Esprit.

 

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.