LA FÊTE DE L’ASSOMPTION* (15 Août) D’après les écrits de la mystique Luisa Piccarreta*

LA FÊTE DE L’ASSOMPTION* (15 Août) D’après les écrits de la mystique Luisa Piccarreta*

Source : Myriamir

LA FÊTE DE L’ASSOMPTION DEVRAIT ÊTRE APPELÉE

 LA FÊTE DE LA DIVINE VOLONTÉ.

barbleubarre petite rose

Luisa :D’un ton tendre et touchant, mon doux Jésus me dit :

 

« Ma fille, le vrai nom de la Fête de l’Assomption devrait être « FÊTE DE LA DIVINE VOLONTÉ » C’est la volonté humaine qui ferma le Ciel, brisa les liens avec le Créateur,  ouvrit la porte à la misère et aux souffrances, et mit fin à la fête céleste dont la créature devait jouir.  Ma Maman Reine, en accomplissant sans cesse la Volonté de l’Éternel — on peut dire que sa vie n’était que Divine Volonté — ouvrit les Cieux et rétablit au Ciel les festivités avec les créatures.  À chaque acte qu’elle faisait dans la Volonté suprême, c’était fête au Ciel, des soleilsse formaient pour orner cette fête, et des mélodies se créaient pour enchanter la Jérusalem Céleste.

 

La véritable cause de ces fêtes était l’éternelle Volonté opérant en ma céleste Maman.  Cette Volonté opérait en elle des prodiges qui étonnaient le Ciel et la terre, l’enchaînaient à l’Éternel avec des liens d’amour indissolubles, et ravissaient le Verbe dans le sein même de sa Mère.  Enchantés. Les anges répétaient : « D’où viennent une telle gloire, un tel honneur, une telle grandeur et tant de prodiges chez cette créature ?   C’est pourtant de l’exil qu’elle provint ! »  Stupéfiés et tremblants, ils reconnaissaient que c’était la Volonté de leur Créateur qui agissait en elle, et ils disaient : « Saint, saint, saint ! Honneur et gloire à la Volonté de notre souverain Seigneur !  Trois fois sainte est celle qui laisse cette Volonté suprême opérer en elle ! »

marie-the_assumption_of_the_virgin_[detail-_2]-huge

barbleubarre petite rose

Par-dessus tout, c’est ma Volonté qui est célébrée en la fête de l’Assomption de ma très sainte Mère.  C’est ma Volonté qui a élevé ma Mère à une telle hauteur.  Tout ce qui aurait pu lui arriver n’aurait été rien sans les prodiges que ma Volonté opérait en elle.  C’est ma Volonté qui lui a conféré la fécondité divine et a fait d’elle la Mère du Verbe.  C’est ma Volonté qui L’a fait embrasser toutes les créatures, devenir la Mère de tous et aimer chacun d’un amour maternel divin.  C’est ma Volonté qui l’a faite Reine de toutes les créatures.

 

Quand ma Mère est arrivée au Ciel au jour de l’Assomption, ma Volonté fut grandement honorée et glorifiée pour l’ensemble de la Création et une GRANDE FÊTE, qui n’a cessé depuis, débuta dans le Ciel. Bien que le Ciel avait déjà été ouvert par Moi et que de nombreux saints s’y trouvaient déjà, c’est quand la Reine céleste ma bien-aimée Mère, arriva au Ciel que commença cette grande fête de ma Volonté.  Ma Mère fut la cause première de cette fête, elle en qui ma Volonté avait accompli tant de prodiges et qui l’avait si parfaitement observée pendant toute sa vie terrestre.

 

Oh ! Comme tout le Ciel louangea la Volonté éternelle quand parut au milieu de la cour céleste cette sublime Reine tout auréolée de la LUMIÈRE DU SOLEIL de la DIVINE VOLONTÉ !   On la vit toute parée de la puissance du suprême Fiat, puisqu’il n’y avait pas un seul battement de son coeur sur lequel ce Fiat n’était imprimé.  Étonnés, tous les êtres célestes la regardaient en disant : « Monte, monte encore plus haut !  Il est juste que celle qui a tant honoré le suprême Fiat par lequel nous nous trouvons nous-mêmes dans la Patrie céleste, ait le trône le plus élevé et qu’elle soit notre Reine ! » Le plus grand honneur qu’elle reçut ce jour-là fut que la Divine  Volonté était honorée par elle. »

 

TOME 18, le 15 août 1925


marie assomp42-160495_630x210

LA FÊTE DE L’ASSOMPTION EST LA PLUS BELLE, LA PLUS SUBLIME. C’EST LA FÊTE DE LA DIVINE VOLONTÉ OPÉRANT DANS LA REINE DU CIEL.

barbleu

LUISA : Alors que mon esprit nageait dans la mer de la Divine Volonté, je me suis arrêtée à l’acte par lequel ma Mère et Reine a été transportée au Ciel.  Combien de merveilles, combien de surprises ravissantes d’amour.  Et mon doux Jésus, comme s’Il sentait le besoin de parler de Sa Mère Céleste, tout joyeux, me dit : « Ma fille bien aimée, aujourd’hui c’est la fÊte de l’ASSOMPTION.  C’est la plus belle, la plus sublime, la fête la plus grande, par laquelle nous restons glorifiés, aimés et le plus honorés.  Le Ciel et la terre sont envahis d’une joie inhabituelle, jamais éprouvée auparavant.  Les Anges et les Saints, comme pénétrés de nouvelles joies et d’un bonheur différent, louent avec de nouveaux chants la Reine Souveraine qui, avec son autorité absolue, domine sur tout, dispensant de la joie à tous !

barbleu

« Aujourd’hui, c’est la fÊte des fÊtes — l’unique, la nouvelle fête, qui n’a jamais été répétée.  Aujourd’hui, le jour de l’Assomption, la Divine Volonté qui opère dans la Reine et Dame Souveraine a été célébrée pour la première fois.  Que de merveilles ravissantes dans chacun de ses actes les plus simples, même dans sa respiration, ses mouvements.  On peut voir bien de nos vies divines passer dans ses actes comme autant de Rois qui, plus que des Soleils brillants, pénètrent —l’entourent et l’embellissent — la rendant si belle au point d’émerveiller les Régions Célestes.

 

Crois-tu que ce n’est rien que chacune de ses respirations, de ses motions, chacune de ses activités et de ses peines aient été pénétrées de tant de nos vies divines ?  C’est exactement le grand prodige de ma Volonté opérant dans la créature;  former une vie divine chaque fois qu’Elle peut entrer dans la motion et les actes de la créature.  Alors, puisque mon Fiat possède la vertu de bilocationet celle de reproduire,  — faire encore et encore, sans cesser, tout ce que la créature réalise — donc la Grande Dame sent ces vies divines multipliées en elle, qui ne font rien d’autre que d’étendre les mers d’amour, de beauté, de pouvoir et de Sagesse infinie !

marie-Assumption_of_the_Virgin_(1612-17);_Peter_Paul_Rubens

Tu dois savoir que les vies divines qu’elle possède sont si grandes que, en entrant au Ciel, elles ont encombré toute la Région Céleste et, comme il était impossible de les contenir, elles ont rempli en outre toute la Création.  Par conséquent, il n’y a aucune place où ses mers d’amour et de pouvoir ne coulent pas, en même temps que Nos nombreuses Vies qu’elle possède en tant que Reine.

barre petite rose

Nous pouvons dire qu’elle Nous domine et que Nous la dominons.  En se revêtant de notre immensité, de notre pouvoir et de note amour, elle a imprégné tous nos Attributs de ses actes et bien de nos Vies divines qu’elle avait conquises !  Par conséquent, de partout et de chaque place, nous nous sentons aimés et glorifiés — à l’intérieur et à l’extérieur de nous-mêmes, de l’intérieur de toutes les choses créées, dans les lieux les plus cachés et éloignés — par cette Créature Céleste et par ces mêmes Vies divines que notre Fiat a formées en Elle.

Oh !  Pouvoir de notre Volonté, tu es seul à être capable de réaliser de tels prodiges de nous faire recevoir l’amour et la gloire que nous méritons et désirons — au point de créer bien de nos Vies en celle qui Te laisse dominer.  Voilà pourquoi Elle peut donner Son Dieu à tous,  parce qu’Elle Le  possède.  Encore plus, quand Elle voit une créature disposée à recevoir notre Volonté, sans perdre une de nos Vies Divines, Elle a la vertu de reproduire, à partir de ces Vies Divines qu’elle possède, encore une autre de nos Vies Divines pour la donner à qui Elle veut.

barbleu

La Vierge Reine est un prodige continuel.  Ce qu’elle a fait sur la terre Elle le continue au Ciel ; parce que, quand la Volonté Divine opère,  à la fois dans la créature et en nous, ses actes ne se terminent jamais, et, tout en restant en Elle, ils peuvent combler tous.  Est-ce que le Soleil, peut-être, cesse de donner sa lumière aux générations humaines parce qu’il en a trop accordée ?  Pas du tout.  Même s’il en a beaucoup donnée, il est toujours riche en lumière et n’en perd aucune parcelle.

Dès lors, la gloire de cette Reine est insurmontable parce qu’elle possède notre Volonté opérante, qui a la vertu de former dans la créature des actes éternels et infinis.  Elle nous aime toujours et sans cesse avec nos vies qu’Elle possède.  Elle nous aime avec notre propre amour.  Elle nous aime partout.  Son amour remplit le Ciel et la terre et court se placer dans notre sein Divin.

Et nous l’aimons tellement que nous ne pouvons vivre sans l’aimer.  Alors que, en nous aimant, Elle aime tous, et incite tous à nous aimer.  Comment pourrions-nous résister et ne pas lui donner ce qu’Elle veut ?  C’est notre propre Volonté qui demande ce qu’Elle veut, nous attachant de Ses liens éternels si bien que nous ne pouvons rien lui refuser.  C’est la raison pour laquelle la FÊTE DE L’ASSOMPTIONest la plus belle ;  elle est la fête de ma Volonté opérant dans la Grande Dame, la rendant si riche et belle que les Cieux ne peuvent la contenir.  Même les Anges restent muets, et ne peuvent décrire ce que ma Volonté accomplit dans la créature.

marie-coronation

Ma fille, Elle peut être appelée Reine de l’Amour, gagnante de l’amour, parce qu’Elle aime beaucoup, et par l’amour elle a séduit son Dieu.  Tu dois savoir que, en accomplissant sa volonté, l’homme a brisé les liens avec son Créateur et avec toutes les choses  créées.  Par le pouvoir de notre Fiat, qu’Elle possède, cette Reine Céleste a lié son Créateur aux créatures; lié tous les êtres ensemble … les a unis … les a ramenés à l’ordre et, avec son amour, a offert une nouvelle vie aux générations humaines. 

Son amour était si grand, au point de couvrir et de cacher, à l’intérieur de ses mers, les faiblesses, les malices, les péchés … les créatures elles-mêmesOh !  Si cette Vierge Sainte ne possédait pas un tel amour, il nous serait difficile de regarder la terre.  Seul son amour nous la fait regarder, mais nous voulons accorder notre Volonté pour qu’Elle règne au milieu des créatures parce qu’elle le veut ainsi.  Elle veut donner à ses enfants ce qu’Elle possède, et, par amour, Elle nous gagnera de même que ses enfants. »

F I A T

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.