La Divine Volonté

Cénacle de la Divine Volonté-Luisa Piccarreta(commenté par Nicole)*LES DIFFÉRENTS TYPES DE SAINTETÉ*

Source : Myriamir

marie priere

UNE MERVEILLE À DÉCOUVRIR

CETTE CAPSULE CONSISTERA À TE FAIRE RÉFLÉCHIR sur le bonheur que Dieu veut te donner, et ce bonheur a un nom qui s’appelle LA VRAIE SAINTETÉ.  Quand on parle de sainteté généralement on a des inquiétudes, on se dit : la sainteté ce n’est pas pour moi, c’est fait pour les grands saints.  Aujourd’hui je t’annonce que  tu es appelé(e) à la sainteté même si, dans le fond de toi-même, tu penses que la sainteté ce n’est pas pour toi à cause des défauts que tu n’es pas capable de corriger, eh bien! J’ai une  merveilleuse nouvelle pour toi! Tes défauts ne t’empêcheront jamais de devenir un saint ou une sainte si ta priorité est de vivre dans la Divine Volonté.

 

C’est de cette merveille-là que je veux te parler aujourd’hui.  C’est extraordinaire ce que Dieu est en train de préparer !  Dans le langage de la Divine Volonté cette merveille-là s’appelle le FIAT DE LA SANCTIFICATION.

1

ST-LOUIS MARIE GRIGNON DE MONTFORT (1673-1716) un « fou » de Marie a fait une prédiction à  l’effet que, dans les derniers temps, Dieu suscitera des saints, hommes et femmes, dont la sainteté surpassera celle des premiers saints comme les cèdres du Liban dépassent les petits arbustes.

 

2

STE BERNADETTE SOUBIROUS (1844-1879)  a annoncé que c’était dans le 21e siècle que viendrait la sainteté et elle ne connaissait pas les écrits de Luisa.  Elle dit : « le 21e siècle sera l’âge d’or pour la sainteté du monde »

 

 

3ANDRÉ MALRAUX (1901-1976), philosophe et écrivain,  a écrit que  Le 21e siècle sera un siècle mystique (saint) sinon il ne le sera pas.  Si l’humanité refuse, ce sera les tribulations.  C’est clair : lui il comprenait qu’au point où on était rendu, si l’humanité globalement n’accepte pas de vivre dans le Plan de Dieu, c’est la destruction qui s’en vient.  Et il avait raison, puisque quand Dieu veut quelque chose, s’il doit envoyer des tribulations pour obtenir ce qu’il veut, il va le faire. (Voir T. 19, p. 174)

 

Une PURIFICATION d’ordre UNIVERSEL est à l’horizon; une purification qui brûlera tout ce qui n’est pas de Dieu.  Et ainsi une ère des plus glorieuses débutera.  La semence de cette nouvelle ère de DIVINE SAINTETÉ, germe actuellement parmi nous.  Dans cette nouvelle ère, une Église ressuscitée, renouvelée, resplendissante et totalement UNIVERSELLE comblera les objectifs initiaux de la création de l’homme.  Ainsi, Dieu recevra toute la Gloire escomptée lors de la Création.  La grande guerre entre la volonté humaine et la Volonté Divine aura pris fin.

Cette nouvelle sanctification sera l’accomplissement de l’objectif premier de la Création de l’homme, celui-ci recevant en CADEAU LA SAINTETÉ DIVINE, la pleine Vie Divine, comme Adam et Ève au début. Dans la majorité des cas, ce seront des âmes toutes petites et inconnues.  Ces âmes, cachées et inconnues du monde comme la jeune Vierge de Nazareth, feront des merveilles, enchantant leur Créateur et toute la cour céleste par des actes faits dans et par la Divine Volonté qui ne connaît aucune limite. (Je vous annonce une grande joie,)

barre verte


4LUISA PICCARRETA est l’initiatrice de la SAINTETÉ dans la Divine Volonté

JÉSUS EST VENU PRÉSENTER la sainteté DIVINE à Luisa PiccarretA, et Il  lui a enseigné cette sainteté durant 50 ans.   Le Seigneur arrive avec ce cadeau de sanctification qui est tellement grand, qu’on n’arrive même pas à tout mettre dans notre petite tête, parce que le langage céleste est trop différent du langage terrestre.

 

Luisa a VU la terrible situation de l’Église et par la suite sa glorieuse et magnifique condition après la purification, et elle s’exclama : O jours heureux !  Des jours de triomphe et de paix se sont alors levés: la face de la terre semblait renouvelée, et la colonne avait retrouvé son honneur et sa gloire originels.  O jours heureux, je vous salue de loin!  Des jours qui rendront grande gloire à mon Église et grand honneur à Dieu qui en est la Tête!  (Livre du Ciel, Tome 3, le 1er  novembre 1899).

 (Note : La colonne représentait l’Église portée par un nombre relativement peu élevé de membres fidèles qui la soutenaient durant son temps d’épreuve.)

 

JÉSUS DIT À LUISA : « Vivre dans la Divine Volonté  c’est la Sainteté NON  ENCORE CONNUE sur la terre et que je ferai connaître, et qui sera l’achèvement de toutes les autres saintetés. »  (Livre du Ciel, Tome 12,  le 8 avril 1918, p. 40)

5TU VOIS!  C’EST NOUVEAU!  ON EST EN TRAIN  D’APPRENDRE  LA SAINTETÉ DIVINE.  Il ne faut  pas s’étonner si l’on doit  chambarder nos vieilles habitudes pour entrer dans celles de Dieu …  dans cet univers  qui est éternel.  Donc, il faut s’attendre à ce que Jésus vienne changer notre façon d’agir.  ex. des fois on va lire un texte et c’est tellement dérangeant qu’on est porté à croire que c’est contraire à la foi, mais il ne faut pas s’en inquiéter.  LUISA dit : Plus on avance plus on découvre et on apprend de nouvelles choses même si, parfois, on les voit sans les comprendre, et c’est là qu’intervient Jésus avec ses explications, sinon, on les regarde mais on ne sait pas en parler. (T. 19, le 31 août 1926, p. 159.) 

La lumière se fait tranquillement et on se dit : Ah! Je n’ai jamais vu ça de cette façon, c’est plein de bon sens et c’est conforme à la Foi Catholique, mais c’est quelque chose de NOUVEAU.  Et Jésus vient éclairer notre intelligence pour qu’on soit capable d’infuser en nous sa façon de penser pour qu’on puisse  agir de plus en plus comme Lui.


 

LES DOUTES DE LUISA : En bon pédagogue qu’il est, Jésus nous apprend pourquoi Luisa a toujours des doutes.  Sa réponse ne te laissera pas indifférent(e) parce qu’elle te concerne: Jésus dit : « Souvent je provoque moi-même ces difficultés dans mon souci de répondre à tous ceux qui, en lisant ces vérités, pourraient avoir des doutes et des difficultés.  Je réponds à eux en premier afin qu’ils puissent y trouver lumière et libérer leur esprit de toutes leurs difficultés. (Livre du Ciel, Tome 13, le 5 décembre 1921)  WOW! C’est Jésus qui provoque les doutes  dans la tête de Luisa pour nous faire comprendre la Divine Volonté, c’est extraordinaire !


barre verte

APERÇU SUR LA SAINTETÉ D’AUTREFOIS

JÉSUS dit à Luisa: « Chaque forme de sainteté a commencé avec des SAINTS qui en furent les initiateurs.  Ainsi, un SAINT a été l=initiateur de la SAINTETÉ DES PÉNITENTS, un autre de la SAINTETÉ DE L=OBÉISSANCE, un autre de la SAINTETÉ DE L=HUMILITÉ, et ainsi de suite. Quant à toi, je veux que tu sois L’INITIATRICE DE LA SAINTETÉ DANS MA VOLONTÉ.  Ma fille, toutes les autres formes de sainteté ne sont pas exemptes de la recherche d’intérêts personnels ou de pertes de temps.  Pour les âmes qui vivent complètement attentives à L=OBÉISSANCE, il y a beaucoup de pertes de temps; en parlant sans cesse, elles se distraient de moi et mettent les vertus à ma place, elles n=ont de repos que lorsqu=elles reçoivent des ordres.  D=autres âmes s=arrêtent beaucoup aux tentations.  Oh!  Combien de temps elles perdent!  Elles ne se fatiguent jamais de raconter toutes leurs épreuves, mettant ainsi les vertus à ma place.  Ces diverses formes de sainteté se brisent souvent en morceaux. (Livre du Ciel, Tome 12, le 27 novembre 1917, p. 29)

6AUTREFOIS selon la méthode de St-Ignace DE LOYOLA, (1491-1556) on devait souligner nos défauts: combien de fois on avait manqué à l’humilité, combien de fois on avait été orgueilleux, etc., on copiait les autres saintetés.  c ‘était une sainteté humaine qui veut copier les autres types de saintetés.  Il ne faut pas oublier que les saints avant Luisa, faisaient la volonté de Dieu comme elle est faite sur la terre,  mais non comme elle est faite au Ciel.

 

Comme de raison, au début de la VIE SPIRITUELLE, c’est normal qu’on se cherche des modèles d’identification et souvent  on va  prendre comme  modèle des SAINTS ou SAINTES qui ont marqué l’histoire,  comme par exemple THÉRÈSE DE LISIEUX.  ou ST-FRANÇOIS D’ASSISE ou d’autres plus mystiques comme  ST-JEAN DE LA CROIX, THÉRÈSE D’AVILA ou CHARLES DE FOUCAULD, et on est  en ADMIRATION devant ces personnes-là si généreuses.  Souvent on va  les mettre sur un piédestal et on voudrait  donc  être capable de les imiter, mais il faut être conscient que cela est ton «IDÉAL » qui existe seulement dans ta pensée, mais ce n’est pas toi ça.  Dieu ne t’appelle pas à devenir une Thérèse de Lisieux ou un François d’Assise,  il y en a eu une Thérèse de Lisieux, il y en a un François d’Assise, mais un saint, une sainte comme toi il n’y en aura jamais d’autres.  Dieu t’appelle à devenir TOI-MÊME.

TOUT ÇA POUR TE DIRE QUE la petite Thérèse et François d’Assise et les autres,  n’ont pas été plus saints et plus saintes que toi parce qu’ils ont été plus généreux que toi,  et ça pour l’unique raison  que la SAINTETÉ DIVINE  C’EST UN DON DE DIEU, il n’y a personne qui peut se la donner.  Jésus dit : Il s’agit exclusivement d’une VIE DIVINE, aucunement humaine; et c’est uniquement ma Volonté qui forme la Sainteté Divine dans l’âme. (Livre du Ciel, Tome 14, le 6 juin 1922).

barre verte

LA FAUSSE SAINTETÉ

Au 20e siècle l’expression « punaise de sacristie » a fait son apparition. Qu’est que c’est ça? C’est une personne  qui manifeste une dévotion hypocrite et exagérée des pratiques religieuses.  C’est quelqu’un qui fréquente les églises sans devenir la personne charitable qu’elle cherche à montrer.

 

Imagine-toi donc que durant cette même époque Jésus enseigne à Luisa à peu près la même chose mais sous une autre  expression : Il l’appelle : LA FAUSSE SAINTETÉ. Tu vas t’apercevoir bien vite que Jésus n’y va pas avec le dos de la cuillère, il dit : « Beaucoup sont sur une fausse voie de sainteté.  Beaucoup la mettent dans des pratiques pieuses … et malheur à qui voudrait les faire changer.  Ces âmes se leurrent.  Si leur volonté n’est pas unie à celle de Jésus et transformée en lui, alors, avec toutes leurs pieuses pratiques, leur sainteté est FAUSSE.  Avec une grande facilité, elles passent des pratiques pieuses aux défauts, aux diversions, à la discorde, etc.  Oh! Comme est disgracieuse cette fausse sainteté!

 

« D’autres âmes mettent leur sainteté à se rendre souvent à l’église et à assister à tous les offices, mais leur volonté est loin de celle de Jésus; ces âmes se préoccupent peu de leurs propres devoirs.  Si elles sont empêchées d’aller à l’église, elles sont fâchées et leur sainteté s’évapore.  Elles se plaignent, désobéissent et sont encombrantes dans leur famille.  Oh! Quelle fausse sainteté!

 

 « D’autres âmes mettent leur sainteté à se confesser souvent, à se faire diriger spirituellement dans les menus détails et à se faire des scrupules sur tout.  Elles ne se font cependant aucune scrupule que leur volonté ne soit pas fondue avec celle de Jésus.  Malheur à qui les contredit!   Elles sont comme des ballons gonflés qui, quand un petit trou leur est fait, se dégonflent.  Ainsi, sous la contradiction, leur sainteté s’évapore.  Elles se plaignent d’être facilement tristes.  Elles vivent toujours dans le doute et aiment avoir un directeur spirituel juste pour elles, pour les aviser en toutes choses, les réconcilier et les consoler; néanmoins, elles demeurent toujours agitées.  Pauvre sainteté que celle-là, comme elle est falsifiée!

barre verte

7« LE BALLON DE LA FAUSSE SAINTETÉ est sujet à des inconstances continuelles.  L’âme semble voler à une certaine hauteur, tant et si bien que plusieurs personnes, y compris des directeurs spirituels, sont en  admiration devant elle.  Mais ils sont bientôt désillusionnés parce que, pour dégonfler le ballon, il suffit d’une humiliation ou d’une préférence du directeur pour une autre personne.  L’âme croit qu’on la vole, se croyant la plus en besoin.  Pendant qu’elle se fait de scrupules pour des bagatelles, elle en vient à désobéir.  La jalousie est la vermine de cette âme, cette jalousie évente son ballon qui se dégonfle et tombe par terre.  Et si on examine la prétendue sainteté qui était dans ce ballon, on trouve l’amour-propre, les ressentiments et les passions camouflés sous l’aspect du bien.(Livre du Ciel, Tome 12 le 14 août 1917, p. 18-19)

 

La majorité d’entre nous avons déjà lu ce texte mais combien de fois encore devrait-on le relire pour bien le comprendre et le mettre en pratique ?  Nos vieilles habitudes sont encore collées à nous comme du velcro et c’est difficile de s’en séparer.

 

Le Père Lucien CÔté disait ceci : «Autrefois on disait qu’un acte de contrition parfaite efface tous nos péchés, mais vivre dans la Divine Volonté ça dépasse de beaucoup l’acte de contrition parfaite,  parce que tu donnes toute ta personne à Dieu … un OUI à Dieu pour toujours.  Même si tu chutes, tu peux te relever et tu rentres à nouveau dans la Divine Volonté. « 

 

Il ajoutait ceci :  « Quand on entre dans la Divine Volonté, il y a une purification instantanée qui se fait, Jésus oublie tous vos péchés mais, malheureusement, nous ne les oublions pas nos péchés et ça c’est triste,  ça fait de la peine à Dieu, ça blesse son coeur parce qu’il est infiniment Miséricordieux et nous  on agit  comme si on ne croyait pas que Dieu est assez bon pour nous aimer et pour nous pardonner nos péchés. Si Jésus oublie nos péchés, nous devons en conséquence oublier nos péchés nous aussi. « 

 

JÉSUS DIT :   « Garde bien à l’esprit que ces pensées de péchés sur soi-même ne peuvent entrer dans ma Volonté.  Si l’âme les accueille, cela signifie qu’elle n’est pas stable ni fixée en moi, mais qu’elle fait quelque sorties ». (Le Don de la Vie dans la Divine Volonté par le Père Iannuzzi, p. 387)

Voici un texte qui en dit long : Il y a des gens « de bien » qui se font obstacle à eux-mêmes en étant trop attachés au repentir et à la pénitence : et ils s’en tiennent au signe et ne s’efforcent pas d’arriver à la pure VÉRITÉ.  C’est contre ces gens que Notre-Seigneur dit :  « Qui est déjà purifié n’a besoin que de se laver les pieds »  Il veut dire :  qui s’est une fois lavé avec un plein repentir et une confession sincère, il n’a pas besoin de se confesser toujours à nouveau de ses anciens péchés, (Œuvres de Maître Eckart, p. 292)

8 repentirVOYONS MAINTENANT LES DEUX ESPÈCES DE REPENTIR:   

1) LE REPENTIR temporel et de nature sensible, ne fait que se harceler toujours plus profondément dans une peine toujours plus cruelle et plonge l’homme dans une détresse telle qu’il semblerait qu’il doive immédiatement désespérer.  Il  reste enfoncé dans la misère et ne veut pas démarrer : il n’en sort rien.

 

2) le repentir divin ET SURNATUREL.  Dès qu’apparaît dans l’homme une simple réprobation intérieure, aussitôt il s’élève vers Dieu et de là il s’élève à une CONFIANCE EN DIEU SANS BORNES et acquiert une assurance illimitée.  Et il en jaillit une joie spirituelle qui soulève l’âme au-dessus de toute détresse et de toute misère et l’enchaîne à Dieu.  Et plus il se sent coupable, plus il a de raisons de se lier, dans un abandon sans réserve à Dieu en qui il n’y a pas de péché ni de mal.  Plus le péché vous paraît lourd à vous-mêmes, plus Dieu est prêt à le pardonner. À peine donc le repentir divin s’élève-t-il vers Dieu, et tous les péchés ont plus tôt fait de disparaître dans l’abîme de Dieu que moi de fermer les yeux et sont anéantis aussi totalement que s’ils n’étaient jamais arrivés. (Œuvres de Maître Eckart p. 175-176)

 

Si on a de la difficulté à  CROIRE QU’ON peut vivre la sainteté DIVINE SUR TERRE,  c’est parce qu’il  reste un fond de peur et de culpabilité en nous et notre plus grande obsession c’est surtout  la peur de ne pas être aimé(e)  ou  de croire qu’on peut être aimé seulement en étant aimables et performants.  On l’a tous cette peur-là, ça ne peut pas faire autrement, on a été élevé dans la peur et la culpabilité.

 

VOUS VOUS RAPPELEZ SÛREMENT DE la  « PRIME aux mérites. » on faisait  un beau devoir on nous collait un petit ange  ou une étoile … on faisait  quelque chose de bien on avait  une récompense  … on faisait  quelque chose  de mal on avait  une punition  …  Toute notre éducation vient de là et on a transposé ça sur Dieu.  On s’est dit : Dieu doit fonctionner comme ça, tout le monde fonctionne comme ça : à commencer par  nos parents,  les enseignants, les religieux-religieuses, les prêtres tout le monde.   On n’a pas à juger personne parce que c’était comme ça à cette époque-là.

 

ET C’EST POUR ÇA QUE ÇA FAIT DES SIÈCLES QU’ON A PEUR DE DIEU parce qu’on se dit : si on veut être aimé de Dieu il faut performer et faire plein d’efforts pour être meilleur(e),  c’est toujours comme ça que ça marche avec les humains. même rendu à l’âge adulte : t’es beau, t’es fin, l’autre il t’aime, aussitôt que tu sors tes défauts, l’autre t’aime moins, et il prend du recul.

 

Dieu veut juste une chose : IL VEUT te donner Son amour et Son Amour il est sans commencement ni fin … tu n‘as pas à avoir peur? Le jour où tu seras GAVÉ de Son Amour, le péché va disparaître de ta vie … parce que ton cœur sera tellement béatifié, que tu n’auras plus besoin d’aller chercher ailleurs ce qui te manque aujourd’hui et qui fait que tu pèches.  Jésus dit : Le Règne du Fiat Suprême sera un Règne de lumière, de gloire et de triomphe.  La nuit du péché n’entrera pas en Lui, il fera jour tout le temps, ses rayons éblouissants seront si puissants qu’ils triompheront de l’abîme où a sombré la pauvre nature humaine.  (Livre du Ciel, Tome 19, le 15 septembre 1926, p.181)

barre verte 

10 chienL’AMOUR CHASSE LA PEUR.

Plus on croit en l’Amour de Dieu pour nous,  plus la crainte diminue;  et quand vient le coup de foudre. Il n’y a absolument plus  aucune peur en nous.   Dieu est un DON D’AMOUR ÉTERNELIl t’a toujours aimé.  Tu  es dans son coeur depuis toujours,  il t’a toujours embrassé.  Va-t-on le comprendre une fois pour toutes au lieu de toujours se regarder le nombril ? J’ai fait ci, j’ai fait ça et j’sais pas s’il m’aime et là j’me culpabilise.  C’est ça qui fait obstacle à la sainteté divine.

 

LA DIVINE VOLONTÉ C’EST UN CADEAU. Et un cadeau c’est « GRATUIT » on n’a pas besoin de le mériter.  Jésus dit : « Mon Amour déborde avec ardeur et le règne de ma Volonté a décidé de faire sa Vie parmi les créatures;  de ce fait, se montrant dans toute sa magnificence, SANS TENIR COMPTE DE LEURS MÉRITES, ma Divine Volonté est prête à donner, à nouveau son règne, mais elle veut que les créatures connaissent ses biens afin qu’elles désirent et veuillent le règne de la SAINTETÉ, de la LUMIÈRE et du BONHEUR. (Livre du Ciel, Tome 23, le 30 octobre 1927).

 

Dieu habite en nous mais souvent c’est comme s’il ne régnait pas encore en nous.  Il habite en nous mais c’est encore moi qui décide de faire telle affaire …  c’est moi qui,  avec ma volonté humaine, règle ma vie … c’est moi qui décide ce que je veux faire … c’est ma volonté humaine qui décide. BEN VOYONS DONC ! Allons-nous continuer à vivre dans cette fausse piété humaine, dans la peur et le manque de confiance  toute notre vie?  (Je vous suggère fortement de lire le Tome 17, le 2 septembre 1924, p.24 – Le manque de confiance en Dieu cause beaucoup de dommages à l’âme)

 barre verte

JÉSUS DIT:

« J’aime tellement les âmes qui me font totalement confiance que, souvent, je ferme les yeux sur certaines de leurs fautes ou de leurs imperfections. ….  Leurs fautes ne peuvent jamais être aussi dommageables que le manque de confiance. (Livre du Ciel, Tome 17, le 2 septembre 1924, p. 24)

 

Notre confiance n’est pas toujours absolue comme on pourrait le penser. On a de la misère à croire qu’on peut devenir un saint, une sainte en vivant dans l’Amour et  la Divine Volonté  et, pourtant,  on est en admiration devant les saints d’autrefois  et on  a l’impression qu’ils ont tout fait et qu’il n’y a plus rien à rajouter,  mais ce n’est pas le cas.  On devrait plutôt se poser la question suivante : qu’est ce qu’on va leur apporter à eux dans le CORPS MYSTIQUE DU CHRIST?   Eux autres aussi attendent quelque chose de nous autres,  et ils attendent  même beaucoup de nous,  parce qu’ils n’ont pas eu cette chance-là de vivre dans la Divine Volonté.  Par conséquent, ils  n’ont pas pu multiplier leurs actes durant leur vie et,  même si au Ciel ils vivent dans la Divine Volonté, ils ne peuvent pas refaire leur propre vie d’une manière divine  parce que  le temps du mérite s’arrête avec la mort et  le temps de donner à Dieu la gloire cesse aussi avec la mort. PENSES-Y BIEN !

barre verte

LA VRAIE SAINTETÉ 

LUISA : J’aimerais avoir les larmes de mon Jésus pour pleurer avec lui sur ces fausses saintetés et faire connaître à tout comment la VRAIE SAINTETÉ consiste à vivre dans la Divine Volonté.

Jésus robertTROP BEAU ! Oh! Comme est très différente la SAINTETÉ de l’âme qui vit dans la Divine Volonté!  Cette âme est le sourire de Jésus.  Elle est détachée de tous, même de ses directeurs spirituels.  Jésus est tout pour elle.  Elle n’est le chagrin de personne.  L’air sain qu’elle dégage embaume tout.  Elle inspire l’ordre et l’harmonie pour tous.  Jésus, jaloux de cette âme, se fait en elle l’acteur et le spectateur en tout.  Pas une seule de ses respirations, une seule de ses pensées ou un seul de ses battements de cœur qui ne soit régularisé par Jésus.  Cette âme est si absorbée par la Divine Volonté qu’elle en oublie presque qu’elle vie en exil. (Livre du Ciel, Tome 12, le 14 août 1917, p. 19)

                                                                

ange-du-CielDONC, la sainteté que Dieu nous propose et que chacun de nous veut retrouver, c’est la sainteté originelle et non une sainteté artificielle. Prenons comme exemple les empreintes. Dieu réussit à donner à chaque personne, une marque personnalisée.  C’est la même chose sur le plan spirituel.  Dieu veut que chacun des humains soit un reflet de Lui-même.  Étant donné que le monde d’aujourd’hui vit dans les ténèbres, alors les âmes qui vivent dans la Divine Volonté doivent devenir  un rayon du soleil de la Divine Volonté, de la sainteté de Dieu.  Être un rayon de soleil de la sainteté divine c’est ça que Dieu veut pour chacun de nous. Il veut que tu sois lumière dans le monde.   C’est ça ta mission personnalisée.  Ce n’est pas ce que tu as dans la tête, c’est ce que Dieu a dans la tête pour toi.  Il faut faire comme Dieu veut, vivre comme Dieu le veut : un saint, une sainte,  COMME DIEU LE VEUT POUR TOI.

 

JÉSUS DIT À LUISA : « La sainteté de la vie dans ma Volonté n’est pas une sainteté individuelle, dédiée à faire le bien à un certain endroit, à un certain peuple et à une certaine époque; elle est plutôt une sainteté devant faire du bien à tous les gens de tous les endroits et de toutes les époques. Elle est une sainteté plongée dans l’éternel Soleil de ma Volonté qui, englobant tout, est lumière sans paroles, feu sans bois; une sainteté sans clameurs, sans fumée.  En dépit de cela, cette sainteté continue d’être la plus majestueuse, la plus belle et la plus féconde : sa lumière est plus pure, sa chaleur plus intense. (Livre du Ciel, Tome 16, le 20 août 1923, p. 20-21).

 

DANS LA DIVINE VOLONTÉ, C’EST JÉSUS QUI PURIFIE TOUT, c’est lui qui fait l’élimination de tes défauts.  Il te demande seulement de correspondre à dire FIAT à tout ce qui arrive. Il prend en charge la sainteté de celui qui vit dans la Divine Volonté.  C’est Lui qui s’en charge au lieu que ce soit toi. Il prend l’initiative …  il est le St-Raphaël qui a conduit Tobie.  Laisse-toi guider par Lui.  C‘est important ça, très important parce qu’à ce moment là tu vas au rythme du Seigneur, tu lui faites confiance.

 

Si AUJOURD’HUI J’AI DE LA DIFFICULTÉ À ARRIVER À LA SAINTETÉ DANS LA DIVINE VOLONTÉ, c’est peut-être parce que je ne connais pas l’AMOUR Jésus dit que si tous me connaissaient pour ce que Je suis, les racines du mal seraient enlevées de la surface de la terre. (Tome 13, 22 novembre 1921, dernier paragraphe).  Alors si tu veux connaître l’AMOUR, il faut que tu prennes du temps à chaque jour … POURQUOI? Pour connaître l’AMOUR.  Tu t’assois avec l’Amour et tu lui dis : « révèle-toi à moi, je ne  te connais pas, mais je veux te connaître».  Tu ouvres bien grand ton cœur et lui répète :  « révèle-toi à moi »   et ça à tous les jours … que ça soit une priorité dans ta vie.

Si AUJOURD’HUI je comprenais AVEC MON cœur ce qu’EST L’AMOUR, je serais tellement heureux et heureuse  que le mal ne serait plus capable de m’atteindre, je serais immunisé contre le mal automatiquement tellement le bonheur que je vivrais de connaître l’AMOUR serait beau, serait grand, je n’aurais pas une seconde à perdre  à me regarder moi-même.

 

cropped-cropped-champaigne-st-augustin-detailST-AUGUSTIN maintient que l’union parfaite avec Dieu dans cette vie n’est pas une impossibilité, puisque la créature humaine, aidée par la VOLONTÉ DE DIEU, est capable de ne pas commettre de péchés formels en  s’abstenant de consentir aux désirs mauvais :  « On me demande si l’homme peut-être sans péché dans cette vie; je répondrai qu’il le peut par la grâce de Dieu et par son libre arbitre; quant à ce libre arbitre, il est lui-même une grâce, c’est-à-dire un DON DE DIEU qui a voulu, non pas seulement qu’il existât, mais qu’il fût bon, c’est-à-dire qu’il se portât à l’accomplissement des préceptes du Seigneur; et quand à la grâce proprement dite, elle ne se borne pas à montrer au libre arbitre ce qu’il doit faire, mais elle l’aide encore à faire ce qu’elle lui a montré.  Augustin ajoute : Car ne plus pécher est de l’essence de la SANCTIFICATION, c’est-à-dire de l’action que la grâce de Dieu opère en nous, par le Saint-Esprit. »  (Le Don de la Vie dans la Divine Volonté par le Père Iannuzzi, p. 458)

 

Jésus est venu sur la terre pour nous révéler qui on était,  parce qu’on ne se connaît pas.  En Le REGARDANT LUI,  c’est  comme un MIROIR, et on peut s’identifier,  Donc REFUSER D’AIMER ou REFUSER DE PARDONNER, ce n’est pas désobéir à DIEU, non! C’est RENIER QUI JE SUIS, c’est désobéir à MON CŒUR … c’est  aller contre moi-même … je m’autodétruis à ce moment là … je tue mon coeur à petit feu.  Refuser d’aimer ou de pardonner… c’est renier ma propre loi interne, celle de qui je suis.  c’est perdre cette paix qui est nécessaire pour vivre la sainteté divine.

 

C’est d’ailleurs pour ça QUE JÉSUS va ajouter dans l’Évangile de Jean « LA VÉRITÉ VOUS RENDRA LIBRE, c’est quoi cette vérité là?  C’est  LA VÉRITÉ DE TON ÊTRE,  DE QUI TU ES. C’est pour ça que Jésus a dit : JE SUIS LA VÉRITÉ, il n’a pas dit J’AI LA VÉRITÉ.

barre verte

A L’INTÉRIEUR DE LA SAINTE TRINITÉ

POUR LES ÂMES QUI DÉSIRENT ALLER PLUS LOIN EN PROFONDEUR DANS LA CONNAISSANCE DE LA DIVINE VOLONTÉ. Comment peut-on savoir quand on est pris À L’ INTÉRIEUR DE LA STE-TRINITÉ!Icône-de-la-Trinité-Sr-Lorette

 

Premièrement, il est donné à une telle âme, par le regard du Saint Esprit, que toutes ses fautes sont effacées; et elle oublie son moi et tout ce qui est chose.

 

Le deuxième don qu’elle reçoit de la divinité est la sagesse éternelle du Père, la connaissance et la distinction de toutes choses. (Quand cette Sagesse s’unit à l’âme, tout doute, toute erreur et toute obscurité, tout cela est dépouillé d’un seul coup : l’âme est transplantée dans une PURE VÉRITÉ, qui est Dieu même.  Comme le dit le prophète : Seigneur, dans ta lumière nous verrons la lumière!  Cela signifie : à ta lumière on deviendra conscient de la lumière dans l’âme. Ainsi par cette sagesse elle se connaît elle-même et toutes choses.)

Ainsi lui sont enlevées l’apparence, l’imagination et la foi : elle est arrivée à la VÉRITÉ.  Et ce qu’elle croyait auparavant et ne saisissait qu’au moyen de je ne sais combien de mots et de démonstrations :  maintenant quelques indications qu’elle reçoive de la part des hommes ou de l’esprit, elle ne doit interroger personne à leur sujet.  Comme font d’autres qui ne sont pas susceptibles de recevoir la vérité : on peut bien la leur révéler, la pure vérité, alors ils veulent saisir avec leur raison humaine ce qui est pourtant au-dessus de la compréhension des anges.  Et c’est pourquoi ils s’informent auprès d’autres gens. Et s’ils la leur présentent avec un esprit grossier, comme ils l’ont comprise, ceux-ci la comprennent d’une façon encore plus grossière qu’on ne leur dit et ensuite ils expliquent effrontément que c’est absurde et incompatible avec la foi chrétienne!  Alors ils tiennent également la vérité pour fausse et s’imaginent qu’elle est ce pourquoi ils la tiennent, simplement parce qu’ils ne la comprennent pas.  Mais ils se trompent en cela.

 

prierpraying_hands_clipart_girl_2En outre l’âme qui se laisse attirer avec la VÉRITÉ dans la Sainte Trinité reçoit en un instant de la force et de la toute puissance du Père. (Quand l’esprit prend, en sa qualité de fils, possession de cette force il acquiert le pouvoir de franchir toutes les étapes dans la voie du progrès, en sorte qu’il est à la hauteur de toute exigence et devient puissant en vertu et pureté parfaite.  En sorte qu’il n’y a  rien de ce que Dieu a créé dans ce monde temporel, qui puisse désormais troubler l’homme.)  Ce n’est donc plus l’âme qui agit, qui connaît, qui aime, mais Dieu qui agit, connaît et aime en elle. Tout ce qui vit dans l’âme n’est rien d’autre que Dieu, et c’est pourquoi elle doit lui remettre toutes choses et être détachée de tout ce qui n’est pas Dieu. (Œuvres de Maître Eckhart. p.266 et 296)

 

 (PRIÈRE : Seigneur Jésus viens en nous tous pour enlever tout ce qui défigure notre corps et notre âme pour que nous devenions UN avec Toi, ici-bas sur terre et là-haut dans le Royaume du Ciel.  Que Dieu nous aide éternellement. AMEN ).

DEVENIR SOI-MÊME : Le but de tout cheminement spirituel c’est de DEVENIR SOI-MÊME, ça veut dire  devenir unique dans l’Amour, mais, malheureusement il y a plusieurs choses qui nous en empêchent, entre autres, les petites recettes pour réussir sa vie : comme  les chemins tout tracés d’avance,  les lois, les structures, les règles,  la manière de fonctionner:   fais  ça,… fais ça,…  et tu vas y arriver. »   Comme s’il fallait entrer dans le moule pour être normal.  Et dans la Divine Volonté, ça va beaucoup plus loin  parce que  la « NORME »  peut devenir pour moi un obstacle …   parce que je suis  un être UNIQUE et tôt ou tard dans ma vie, les cadres, les structures ne me conviennent plus, parce que vivre dans la Divine Volonté, c’est refléter  un RAYON de la Sainteté de Dieu.  Ce qu’il te demande à toi,  il ne le demande pas à aucun autre. Tu es le seul, la seule à donner aux autres ta couleur personnalisée.

 

Jésus dit : « Prends garde, ma fille, ne regarde pas les autres, pas même les saints concernant la façon dont je me suis conduit avec eux; ça pourrait t’amener à être surprise de ma façon d’agir avec toi.  Avec eux, je voulais faire une chose; avec toi c’est quelque chose de complètement différent. (Livre du Ciel, Tome 16,le 26 décembre 1923, p. 77)

Nos capacités d’entendement ne nous permettent pas souvent de déterminer objectivement la grandeur de la sainteté d’un individu, et moins encore de comparer sa sainteté à une autre.  De fait, Jésus assure Luisa que le Don de la Vie dans sa Volonté, n’est pas tant un appel à la sainteté personnelle qu’un appel à sanctifier toute chose pour la réalisation de son royaume.  S’il est par conséquent futile de faire des comparaisons entre telle ou telle sainteté, on peut sans danger affirmer qu’une forme de sainteté peut-être plus grande qu’une autre lorsque sa grandeur est déterminée par la nature propre du don, et non pas la fidèle correspondance de la personne à une grâce que Dieu peut vouloir lui accorder, correspondance que Dieu seul peut connaître.

 

À la lumière de ce qui précède, en demandant à Jésus si le don de la Vie dans la Divine Volonté équivaut à la vie mystique, Jésus assura Luisa de sa SUPRÉMATIE, (supériorité)  et que la sainteté de la Vie dans la Divine Volonté SURPASSE celle de toutes les autres saintetés.  Selon cette norme, la participation de Luisa au mode éternel de Dieu laisse entendre la pleine admission de l’homme à l’opération UNE et ÉTERNELLE de la TRINITÉ  (Le don de la Vie dans la Divine Volonté du Père Iannuzzi, p. 133)

barre verte

MOT DE LA FIN

12 attentionUne ÉpidÉmie CONTAGIEUSE mondiale est en   train de se propager À une allure vertigineuse

– L’O.M.S.D. L’Organisation Mondiale de SaintetÉ Divine prévoit que des milliards de personnes seront contaminées dans les 10 ans à venir. LES symptÔmes DE CETTE MALADIE SONT :

 

Manque total d’intérêt pour juger les autres, se juger soi-même et s’intéresser à tout ce qui engendre des conflits.

Perte complÈte de la capacité de se faire du souci (cela représente l’un des symptômes les plus graves).

Plaisir constant d’apprécier les choses et les êtres tels qu’ils sont, ce qui entraîne une disparition de l’habitude de vouloir changer les autres.

Attaques rÉpÉTÉes de sourire, ce sourire qui dit « merci«  et donne un sentiment d’unité et d’harmonie avec tout ce qui vit.

Ouverture sans cesse croissante à l’esprit d’enfance, à la simplicité, et même à passer pour « naïf »  plutôt que de  vouloir avoir raison … afin d’éviter tout conflit.

 

NOTE IMPORTANTE : Si vous voulez continuer à vivre dans la peur, la culpabilité, les conflits et  la misère,  évitez tout contact avec des personnes présentant ces symptômes.

 

Cette maladie est extrÊmement contagieuse. Si vous présentez déjà des symptômes, sachez que votre état est probablement irréversible. Les traitements médicaux chimiques peuvent faire disparaître momentanément quelques symptômes, mais ne peuvent s’opposer à la progression inévitable de cette maladie. Aucun vaccin anti-saintetÉ n’existe.

11 coeurComme cette maladie de Bonheur et de  sainteté divine provoque une perte totale de la peur de mourir,  des troubles sociaux graves risquent de se produire, tels que grÈve de mÉchancetÉ,  de l’esprit agressif, violent et égocentrique.  GrÈve du bavardage, de jugements et d’hypocrisie.

ATTENDEZ-VOUS À une crise collective de GUÉRISON INTÉRIEURE, de BONTÉ,  DE  PARTAGE, de JOIE et, en particulier,  à un   BONHEUR sur la terre  qui ressemble à celui des saints du ciel.  

 barre verte


F I A T
CÉNACLE VIVANT DE LA DIVINE VOLONTÉ
 Nicole Boulanger
Courriel:  nb44@sympatico.ca
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.