J’ai faim et soif d’âmes

Apparitions à l’Escorial
Afficher l'image d'origine
 

Dieu est outragé par les hommes

Afficher l'image d'origineNotre Seigneur : Ma fille, voici la Divine Majesté de Dieu, outragée par les hommes. Il faut continuer à faire réparation pour les âmes, ma fille. Les âmes sont obstinées et ingrates ; l’homme ne s’humilie pas devant la Croix, ni devant les outrages, et il ne voit pas dans quelle situation se trouve le monde ; Dieu est quotidiennement oublié, outragé et méprisé. Ma fille, combien de fois je crie aux hommes, depuis la solitude du Tabernacle, que j’ai faim et soif d’âmes.

Afficher l'image d'origine

J’ai froid, mes enfants, parce que les hommes ne me donnent pas de chaleur, leur coeur ressemble à un bloc de glace. L’homme s’intéresse plus au monde et aux affaires du monde qu’à Dieu.
 
Mes enfants, je lance un appel aux âmes, visitez-moi au Tabernacle, mes enfants, recevez l’Eucharistie. Combien de nuits je crie depuis ma solitude : que font les âmes de la Divine Majesté de Dieu ?! Je veux que les hommes se rassemblent afin de prier et d’implorer pour les pécheurs.
Je lance aussi un appel à Messieurs les Évêques afin qu’ils réunissent Messieurs les prêtres et leur enseignent à travailler pour leur ministère, à n’oeuvrer que pour les âmes, car la moisson est abondante et les ouvriers peu nombreux, à cesser d’être des fonctionnaires et à expliquer aux âmes la vérité de l’Évangile !

Afficher l'image d'origine

Que Messieurs les Prêtres fassent cas de Messieurs les Évêques ; qu’ils enseignent qui est le Créateur et qui est la créature, parce que les hommes sont en train de se transformer en créateurs et ont abandonné le Créateur. L’homme ne peut pas être un créateur, alors qu’il a été crée. Le Créateur est l’Incréé. Enseignez aux hommes les vérités, mes enfants, pour que les hommes changent leurs vies.

Afficher l'image d'origine

Des temps graves approchent, mes enfants ; avec la prière et le sacrifice, on peut éviter tant de catastrophe, mes enfants !… Soyez humbles et comprenez la Parole de Dieu. Ne vous comportez pas comme au temps du déluge, de Sodome et Gomorrhe, mes enfants ; chaque fois que Dieu vous a avertis, mes enfants, votre orgueil vous a empêchés de voir les vérités que Dieu a dites. Dieu n’est pas catastrophiste, c’est la vérité de l’Évangile. Expliquez aux hommes toutes les vérités.

Mes chers prêtres, mes enfants bien-aimés, faites cas de mes évêques bien-aimés, et prêchez dans le monde entier, afin que les hommes tournent leur regard vers Dieu. Ne voyez-vous pas que Dieu est de plus en plus oublié ? Ne faites pas la sourde oreille, mes enfants, écoutez ma parole. Donnez l’exemple, par votre vie.

Et vous, les laïcs, aimez l’Église, aimez le Saint Père, mes enfants, et priez pour lui. Rassemblez-vous tous pour prier, mes enfants, le monde a besoin de prière. Si les hommes priaient, les âmes se convertiraient. Priez, priez, mes enfants. Récitez le saint Rosaire ; si possible, récitez-le en famille, car les foyers sont détruits. Les (membres des) familles se séparent les uns des autres et grandissent sans se connaître. Quelles tristes familles, mes enfants ! N’avez-vous pas de peine de ne pas respecter la Loi de Dieu, mes enfants ? Vivez dans la sainte crainte de Dieu, suivez l’Évangile, aimez-vous les uns les autres.

Afficher l'image d'origine

Il faut enseigner aux hommes pourquoi ils ont été créés. En premier lieu, prêtres bien-aimés, enseignez aux hommes qu’ils ont été créés pour aimer et glorifier Dieu, et non pour idolâtre les hommes et s’idolâtrer eux-mêmes, tandis que Dieu est méprisé et oublié.

N’êtes-vous pas peinés des offenses si graves que vous commettez contre Dieu, mes enfants ? Réfrénez vos sens, mes enfants. Le monde est plein d’immoralité, et quand l’homme tombe dans la luxure, il devient aveugle. Et c’est d’abord la désobéissance, ma fille. Lorsque l’homme désobéit à la Loi de Dieu, il devient sourd et aveugle ; et le péché de la luxure est celui qui règne dans l’humanité. On ne lui donne pas d’importance, ma fille, les péchés sont considérés comme des vertus et les vertus comme péchés. Pourquoi cachez-vous l’Évangile et ne l’expliquez-vous pas tel qu’il est (écrit), mes enfants, pour que les hommes sachent les vérités ?

Afficher l'image d'origine

Priez beaucoup, faites oraison. Confessez vos fautes, mes enfants, faites des visites au Très Saint Sacrement, tenez-moi compagnie pendant quelque nuit, mes enfants. Les hommes ont oublié ma solitude. Quelle froideur je rencontre dans beaucoup de Tabernacles, ma fille ! Dans beaucoup de Tabernacles, je suis oublié. Faites-moi des visites, mes enfants. Aimez-vous les uns les autres, d’un amour sain et pur, mes enfants. Soyez humbles et comprenez la vérité, mes enfants. N’avez-vous pas peur de mettre un frein à Dieu, mes enfants ?

Toi, ma fille, continue de faire réparation pour ces âmes, afin qu’elles reviennent vers moi. Comme les âmes sont dures ! Comme il leur en coûte, ma fille, alors qu’il est si facile d’aimer, mais elles confondent l’amour avec la passion. Elles ne savent pas ce qu’est l’amour véritables, qui vient de Dieu. L’homme aime avec passion et par égoïsme. Ainsi est le monde, mes enfants. Je demande sacrifice et pénitence. Je vous enseigne à aimer l’Église, mes enfants. Vous tous qui venez en ce lieu, mes enfants, confessez vos péchés, aimez beaucoup l’Église, les prêtres, le Saint Père, et priez, pour ne pas succomber à la tentation.

Afficher l'image d'origine

La Très Sainte Vierge : Oui, ma fille, il est nécessaire de se sacrifier et de prier pour les âmes ; même si les âmes sont ingrates, prie pour elles sans te lasser.

Levez tous les objets, ils seront tous bénis pour le Jour des ténèbres.
Je vous bénis, mes enfants, comme le Père vous bénit, par l’intermédiaire du Fils et avec l’Esprit Saint.

 

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.