Une révélation divine du Paradis – Merveilleux récit

UNE RÉVÉLATION DIVINE DU PARADIS
Par Mary K Baxter

Après trente nuits pendant lesquelles elle expérimenta les profondeurs de l’enfer, le Paradis fut ensuite présenté à Mary K Baxter. Ce qui suit est une description de l’ordre du Paradis, de ce qui arrive aux enfants, et du trône de Dieu: Ces aperçus époustouflants du paradis vous ramèneront à coeur ou tourneront votre attention sur la beauté et la joie qui attendent chaque croyant en Jésus Christ.

Introduction

Ce livre est un compte rendu de vraies expériences que j’ai eu avec Dieu. Ceci n’est pas le produit d’une imagination accélérée, ou une chimère de quelqu’un qui souhaite à avoir mieux ou bien à avoir plus que ce que cette vie a à offrir. Le Paradis est réel, et les expériences que je décris dans ce livre sont présentées et décrites exactement selon ce que j’ai vécu. Je ne vis pas tout ce qui était à voir au Paradis, car cela prendrait une éternité pour pouvoir le faire. Je ne relate pas tout ce que j’ai vu au Paradis; même Paul ne l’a pas fait (voir 2Corinthiens 12, 14). Mais je raconte tout ce que Dieu m’a demandé de partager. Je veux avant tout rendre un honneur spécial et remercier le Révérend Dr T. L. Lowery, et à sa jolie femme, Mildred, pour leur support, encouragement, et leur valables contributions dans ce travail. Je voudrais aussi exprimer ma gratitude la plus sincère pour le staff de National Church of God, et au Révérend Marcus V Hand pour son guide dans l’édition de ce livre. En Plus, je voudrais aussi reconnaître et donner crédit à tout ceux-là : à Whitaker House, à New Kensington, Pennsylvanie, qui ont été instrumental de plusieurs manières dans la constitution de « Une Révélation Divine du Paradis » et une  « Révélation divine de L’enfer » qui est disponible au public. Je suis très reconnaissante envers Dieu qui m’a appelée à partager ce message. Je vous remercie de m’avoir fortifiée et encouragée dans le ministère pour lequel Dieu m’a
appelée. Que Dieu vous bénisse tous! – Mary Kathryn Baxter

À L’intérieur Des Portes

Dieu, dans sa miséricorde infinie et sa grâce, m’a permis d’aller à ce bel endroit appelé paradis. La logistique de mes allées vers Sa maison et retour sur la terre ne me sont pas très claires, mais je ne peux pas m’être trompée sur la réalité de ce fait. Comment se fait-il que les merveilles incomparables du Paradis aient été révélées à moi, un simple être humain? Je ne le sais pas. Laissez moi commencer au début. Une nuit, le Seigneur m’apparut et me dit que j’ai été choisie pour une mission spéciale. Il me dit:  »Mon enfant, je me manifesterai à toi pour ramener les gens hors des ténèbres à la lumière. Je t’ai choisie pour un but précis: celui-ci est d’écrire et faire un rapport des choses que Je vais te montrer et que Je vais te dire. » Je me soumis alors complètement à Dieu, et des choses stupéfiantes commencèrent à arriver. Je fus prise de l’endroit où je me trouvais à ce moment-là, et fus transportée à l’intérieur de l’enfer même. J’étais consciente de tous mes cinq sens: je pouvais voir, ressentir, entendre, sentir et goûter. Cependant ceci était du surnaturel. Je réalisai que l’impact que cela eut sur moi serait pour un but précis. Pendant plusieurs jours, après que je fus emmenée par le Seigneur dans l’enfer, je fus très profondément blessée dans mon coeur. Mon coeur était triste et accablé à cause des terreurs que je vis dans l’enfer. Je vis le jugement de Dieu sur le péché et sur les gens qui sont allés en enfer. Je priai alors sincèrement à Dieu et eu Son réconfort. A la trente-et-unième nuit, après que ces événements aient commencé, la puissance du Dieu tout puissant reposa sur moi une fois encore.

A deux heures du matin, un ange puissant se tint à coté de mon lit. Jésus-Christ était derrière l’ange. Comme je regardais la face du Seigneur qui était debout juste là, Il me fit un sourire mais ne dit absolument rien. Le messager puissant de Dieu dit:  »Dieu m’a donné une mission spéciale. J’ai été envoyé ici dans le but de t’emmener au Paradis et de te montrer certaines parties du Paradis. » Après un moment, il parla encore et dit: Viens et vois la gloire de Dieu! »

Du coup, je fus surnaturellement transportée de ma maison et me trouvai debout à l’extérieur de l’un des portails du Paradis avec des anges célestes. L’immense beauté de ce que je vis autour de moi était à couper le souffle.

Les vêtements que les êtres célestes portaient ressemblaient aux vêtements brillants de lumière. L’ange avait des ailes d’une forme triangulaire qui étincelaient avec les couleurs de l’arc-en-ciel. Bien que je ne fusse pas surprise, j’étais par contre étonnée par la beauté indescriptible de Dieu qui était évidente partout. La prochaine chose que j’entendis fut une exclamation que l’ange répétait et que j’entendrais bientôt à mainte reprises: « Regardez la gloire de Dieu! » Le portail magnifique qui se dressait avec splendeur devant moi était constitué d’une perle solide. Avec effroi et admiration j’essayai d’enregistrer dans ma mémoire tout ce que je pouvais de cette belle vue. A ce point, je ne pouvais voir le Seigneur nulle part, mais j’étais complètement captivée par la gloire du Paradis.

L’ENTRÉE AU PARADIS

Lorsque nous sommes arrivés au Paradis, je vis deux anges très grands de taille debout devant le portail. Tous deux étaient vêtus de robes brillantes et tenaient chacun un épée dans leurs mains. Leurs cheveux étaient comme un tournoiement d’or, et leurs visages étaient radiants (ou radieux ?) de lumière. L’ange qui m’accompagnait se décala pour parler aux deux anges qui gardaient l’entrée, et j’étais laissée toute seule. Avec grand étonnement je me mis à penser  » oh qu’elles sont glorieuses les portails du Paradis! Qu’est-ce que c’est merveilleux de pouvoir les voir moi-même! »

Résultats de recherche d'images pour « heaven gate of pearl »

Subitement, je réalisai alors que j’étais actuellement sur le point d’entrer dans le Paradis. Lorsque j’observais les anges du Seigneur, je pouvais écouter une partie de la conversation qu’ils étaient entrain d’avoir. L’un d’eux entra dans la barrière et ressortit presque immédiatement avec un petit volume. Le livre avait une couverture en or, et les écritures à l’intérieur étaient aussi en or. Il semblait être un livre sur l’histoire de ma vie. Mon nom était cacheté sur la couverture: Mary Kathryn Baxter


Un sourire d’approbation recouvrit le visage des anges. Ils ouvrirent le livre, se regardèrent et dirent d’une voix que je pouvais entendre: « elle peut entrer dans la barrière. » Mon ange guide m’escorta à travers le magnifique portail et à l’intérieur du Paradis. Soudainement, la musique remplit l’atmosphère toute entière. Elle était toute autour de moi, au-dessus de moi; elle semblait pénétrer mon être même. Vagues après vagues, puissantes, de belles musiques et chansons s’élevaient à travers le paysage et semblaient envelopper toute chose et toute personne. Lorsque je mis pieds à l’intérieur de la citée, la stupéfaction une fois de plus me coupa le souffle.

Le paysage de la cité, comparé à une autre cité ici sur terre, était au-delà de toute description. Autour de moi étaient ce que je décrirais comme étant les plus belles colorations de fleurs que je n’avais jamais vu.

Il y avait une verdure et une végétation incroyables partout. Même les fleurs semblaient être vivantes et suivaient la cadence de la musique et des chansons. La musique continuait à tourbillonner autour de moi. Je semblais en faire partie. C’est une chose d’essayer de décrire les merveilles de cette cité, et c’en est complètement une autre de savoir que vous jouirez de celle-ci.

Je vis certains des citoyens exubérants du Paradis, et ils étaient tous vêtus de robes et cette écriture me vint: Je me réjouirai avec joie en l’Éternel, mon âme s’égayera en mon Dieu; car il m’a revêtu des vêtements du salut, il m’a couvert de la robe de la justice, comme un fiancé se pare de son turban et comme une fiancée s’orne de ses joyaux. (Esaïe 61,10)

Le bonheur et la joie qui découlaient de leurs visages étaient au-delà de toute comparaison. Le Paradis est un endroit réel. Ce n’est pas une invention de l’imagination de quelqu’un. Dans la
Bible, il est écrit que Jésus dit: Que votre coeur ne soit pas troublé; vous croyez en Dieu, croyez aussi en moi. Dans la maison de mon père, il y a plusieurs demeures; s’il en était autrement, je vous l’eusse dit, car je vais vous préparer une place. (Jean 14,1-2)


Le Paradis est une place préparée pour des gens préparés. Vu que nous, enfants de Dieu, avons été transformés et renouvelés par le miracle de la régénération, et puisque nous sommes maintenant une nouvelle création en Christ, c’est une joie de savoir que l’endroit où l’on passera l’éternité est préparé par le Sauveur qui nous a sauvé.

Le paradis est un endroit parfait. Puisque notre Sauveur est parfait, omnipotent et éternel, donc notre demeure éternelle elle aussi sera parfaite. Rien ne pourra jamais gâcher aucune partie de ce domicile céleste. Rien de ce qui pourrait polluer ou gâcher quoi que se soit ne pourra jamais être permis d’entrer la bas. Et il n’y entrera aucune chose souillée, ni ce qui fait une abomination ou un mensonge: mais seulement ceux qui sont écrits dans le livre de vie de l’Agneau. (Apocalypse 21,27)

Le paradis est hors d’atteinte de tout pécheur ou de tout péché. Satan sera à jamais exclu des places célestes: « Et il apparut un autre signe dans le ciel: et voici, un grand dragon roux, ayant sept têtes et dix cornes, et sur ses têtes sept diadèmes; et sa queue entraîne le tiers des étoiles du ciel, et il les jeta sur la terre. Et le dragon se tenait devant la femme qui allait enfanter, afin que, lorsqu’elle aurait enfanté, il dévorât son enfant. Et il y eut un combat dans le ciel: Michel et ses anges combattaient contre le dragon. Et le dragon combattait, et ses anges; et il ne fut pas le plus fort, et leur place ne fut plus trouvée dans le ciel. Et le grand dragon fut précipité, le serpent ancien, celui qui est appelé diable et Satan, celui qui séduit la terre habitée tout entière,-il fut précipité sur la terre, et ses anges furent précipités avec lui. Et j’ouïs une grande voix dans le ciel, disant: Maintenant est venu le salut et la puissance et le royaume de notre Dieu et le pouvoir de son Christ, car l’accusateur de nos frères, qui les accusait devant notre Dieu jour et nuit, a été précipité.

‘C’est pourquoi réjouissez-vous, cieux et vous qui y habitez. Malheur à la terre et à la mer, car le diable est descendu vers vous, étant en grande fureur, sachant qu’il a peu de temps ». Et quand le dragon vit qu’il avait été précipité sur la terre, il persécuta la femme qui avait enfanté le [fils] mâle. (Apocalypse 12,3-4, 710, 12-13) Ce serpent, Satan, et sa cohorte malsaine ne pourront à jamais encore présenter leur laide têtes dans le saint et pur climat du Paradis! Les démons ne peuvent pas entrer au Paradis. Les démons déchus qui se sont rebellés contre Dieu et  »qui n’ont pas gardé leurs domaines à eux, mais qui ont quitté leurs domiciles » (Jude 1,6) ne pourront pas retourner au Paradis. Rien ne manquera au Paradis. Aucun détail qui pourra empêcher son environnement d’être parfait ne sera délaissé. Où qu’on puisse aller sur la terre, où qu’on puisse vivre; ou aussi cher que nos maisons puissent coûter, il y aura évidement toujours plein de fautes et de défauts
qui empêchent la terre d’être parfaite.

En contraste, Dieu n’a commis aucune erreur en construisant l’endroit appelé le Paradis. Sa gloire, sa beauté, ses merveilles sont au-delà du pouvoir de description humaine. L’indescriptible splendeur de ce bel endroit est grandement impossible de s’imaginer. La clarté combinée de la lumière du Fils de Dieu reflétant sur les murs de jaspe, les portails en perles, les châteaux innombrables, et la belle Rivière de Vie créent une scène qu’aucun artiste ne pourrait jamais représenter de manière adéquate.

LOGEMENT DES ÂMES RACHETÉES


Le Paradis est un endroit permanent. Aucun ennemi ne pourra jamais conquérir le Paradis de Dieu. Aucun building ne tombera jamais en ruine, aucun matériau ne se rouillera jamais, et jamais aucune de ses végétations ne se fanera ni ne mourra. Aucun smog ou radiation ne polluera jamais sa sainte atmosphère. Ce permanent endroit d’habitation est une citée continuelle et éternelle. Nous chantons souvent cette chanson écrite par Hattie Buell: Une tente ou un cottage peu m’importe? Ils sont en train de me préparer une place là-bas; Bien que exilé de lui, cependant je chanterai toujours; Toute gloire à Dieu, je suis un enfant du Roi. A cet endroit incomparable, les saints recevront la jolie délivrance de toutes déceptions, chagrins, tragédies et désastres. Il n’y aura plus de douleurs ou de malheur. Il n’ y aura plus de peine et il n’y aura plus de pleurs: « Et [Dieu] essuiera toute larme de leurs yeux; et la mort ne sera plus; et il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni peine, car les premières choses sont passées. » (Apocalypse 21,4) Les citoyens joyeux que je vis au Paradis semblaient être venus de plusieurs différents âges et de plusieurs différents pays.

Différentes nationalités me semblaient être évidentes. C’est alors que je me souvint d’un autre passage des Écritures que j’avais eut à lire: Et ils chantaient un chant nouveau qui disait: « Et ils chantent un cantique nouveau, disant: Tu es digne de prendre le livre, et d’en ouvrir les sceaux; car tu as été immolé, et tu as acheté pour Dieu par ton sang, de toute tribu, et langue, et peuple, et nation. » (Apocalypse 5,9)

EMPLOYÉ À LOUER DIEU

Mon âme louait la majesté de Dieu avec excitation! Le chagrin et la douleur que j’avais expérimenté quand j’eus la révélation de l’enfer semblaient maintenant avoir disparu .Ceci c’était une révélation du paradis. Je vis des familles entières ensemble. Tout le monde était joyeux, allant quelque part, occupé à faire quelque chose, en souriant une radiance recouvrait chaque visage que je vis.

Tous les saints au Paradis semblaient être occupés. Ils étaient constamment occupés. Ils passaient leur temps à prier et à magnifier Dieu. Des chansons étaient sur les lèvres de chaque personne. L’atmosphère de musique était l’humeur dominante.

L’éternité ne  sera pas passée dans le loisir et dans la paresse, comme certains se sont trompés lorsqu’ils ont imaginé notre destination finale. Nous ferons bien plus que de seulement flotter sur les nuages, jouer à la harpe, ou tremper nos pieds dans la Rivière de vie. Notre temps sera plutôt dédié au service à Dieu. Quelle sera la nature de ce service? Nous ne pouvons le dire, mais il ne peut avoir aucun doute que Ses gens Le serviront.

DIAMANTS POUR LES GAGNEURS D’ÂMES

Je pouvais voir des diamants brillants, des diamants précieux partout! Certains étaient aussi larges que des blocs de parpaing.

Certain de ces diamants semblaient être pour la maison de ceux qui étaient des gagneurs d’âmes sur terre. Il semblait qu’à chaque fois que quelqu’un emmenait une âme à Christ, Le Paradis fournissait un diamant pour ce fidèle chrétien. La Bible dit: Le fruit du juste est un arbre de vie, et le sage gagne les âmes. (Proverbes 11,30) Et les sages brilleront comme la splendeur de l’étendue, et ceux qui ont enseigné la justice à la multitude, comme les étoiles, à toujours et à perpétuité. (Daniel 12,3)

Comme j’étais là à dévorer du regard la splendeur et la grandeur de cet endroit glorieux, je vis un immense bel ange descendant d’une allée. Dans sa main, il tenait un rouleau qui avait à leurs bouts, des finitions en or. Il déposa le rouleau sur une table piédestal, qui était d’un matériau argenté contrairement à quoi que ce soit que je n’aie jamais eu à voir auparavant La table oblongue littéralement scintillait de lumière. Le rouleau avait un écrit dessus. Un des saints le pris et commença à le lire. « Jésus est le Maître bâtisseur, » un saint au Paradis me l’a dit. « Il détermine qui mérite les diamants et où ils vont.

Ce rouleau est un rapport venant de la terre d’une personne qui a emmené quelqu’un à Jésus, qui a nourrit les pauvres, qui a habillé ceux qui étaient nus- qui fit de grandes choses pour Dieu. » Or, quand le fils de l’homme viendra dans sa gloire, et tous les anges avec lui, alors Il s’assiéra sur le trône de sa gloire, et toutes les nations seront assemblées devant lui; et Il séparera les uns d’avec les autres, comme un berger sépare les brebis d’avec les chèvres; et il mettra les brebis à sa droite et les chèvres à sa gauche. Alors le roi dira à ceux qui seront à sa droite: Venez, les bénis de mon Père, héritez du royaume qui vous est préparé dès la fondation du monde; car j’ai eu faim, et vous m’avez donné à manger; j’ai eu soif, et vous m’avez donné à boire; j’étais étranger, et vous m’avez recueilli; j’étais nu, et vous m’avez vêtu; j’étais infirme, et vous m’avez visité; j’étais en prison, et vous êtes venus auprès de moi. Alors les justes lui répondront, disant: Seigneur, quand est-ce que nous t’avons vu avoir faim, et que nous t’avons nourri; ou avoir soif, et que nous t’avons donné à boire? Et quand est-ce que nous t’avons vu étranger, et que nous t’avons recueilli; ou nu, et que nous t’avons vêtu? Et quand est-ce que nous t’avons vu infirme, ou en prison, et que nous sommes venus auprès de toi? Et
le roi, répondant, leur dira: En vérité, je vous dis: Toutes les fois que vous l’avez fait à l’un des plus petits de ceux-ci [qui sont] mes frères, vous me l’avez fait à moi. Alors il dira aussi à ceux qui seront à sa gauche: Allez-vous-en loin de moi, maudits, dans le feu éternel qui est préparé pour le diable et ses anges Et ceux-ci s’en iront dans les tourments éternels, et les justes, dans la vie éternelle. (Mathieu 25,31-41, 46)

SALLE POUR TOUT LE MONDE


L’ange me répéta le thème de bienvenu: « Viens et vois la gloire de ton Dieu. » Sous les directives du Seigneur, j’enregistre ce compte rendu du Paradis tel que je l’ai vu.

Nous devons comprendre que le centre de nos espoirs et de nos désirs devrait être celui de passer toute l’éternité avec notre Seigneur. Le Paradis est la terre des rêves devenus réalités! Je suis excitée à propos du Paradis parce qu’après que nos travaux et nos oeuvres sur la terre soient terminés, nous quitterons cette terre pour partir làhaut. Dieu à préparé la citée, et Jésus est en train de préparer une place là-bas pour ceux d’entre nous qui L’aiment.

COMMUNION PARFAITE


Une relation parfaite entre Dieu et l’homme sera complètement restaurée au Paradis. Lorsque Adam et Ève étaient dans le jardin d’Eden, Dieu visita cette terre. Après que la relation avec lui fut brisée par le péché et la désobéissance, Dieu continua malgré tout à montrer Son désire de toujours vouloir rester en communion avec l’humanité. Son ultime expression d’amour pour l’homme fut celui d’avoir donné Son propre fils pour mourir une mort  impitoyable sur une croix cruelle.

Au travers de la mort et de la résurrection de Christ, la relation entre Dieu et l’homme devint une fois de plus une possibilité. Même maintenant, les circonstances de la vie sont encore en mesure d’affecter notre intime relation avec Dieu; mais au Paradis, il n’y aura plus d’obstacles. Nous connaîtrons une relation parfaite avec le Roi des rois et le Seigneur des seigneurs. La relation avec Lui sera complète. Le Paradis est le domicile du Dieu vivant. Il se trouve loin au-dessus du Paradis atmosphérique et au-delà des planètes et des galaxies. C’est la demeure éternelle des « Rachetés du Seigneur » (Esaïe 62,12).

C’est la destination éternelle de tous les enfants de Dieu à travers la foi en Christ. Vous n’aurez pas besoin d’avoir peur d’être serré dans de petites cabines appelées  »châteaux » au Paradis. Lorsque les rachetés des âges seront réunis dans la maison de gloire, il y aura suffisamment d’espaces pour que tous puissent avoir l’un des nombreux châteaux; de nombreux lieux d’habitations, que Jésus dit qu’Il préparait pour eux dans la maison de Son Père: Que votre coeur ne soit pas troublé; vous croyez en Dieu, croyez aussi en moi.

Dans la maison de mon Père, il y a plusieurs demeures; s’il en était autrement, je vous l’eusse dit, car je vais vous préparer une place. Et si je m’en vais et que je vous prépare une place, je reviendrai, et je vous prendrai auprès de moi; afin que là où moi je suis, vous, vous soyez aussi.

Et vous savez où moi je vais, et vous en savez le chemin. (Jean 14,1-4) Le Paradis à définitivement assez d’espace pour tout le monde: Après ces choses, je vis: et voici, une grande foule que personne ne pouvait dénombrer, de toute nation et tribus et peuples et langues, se tenant devant le trône et devant l’Agneau, vêtus de longues robes blanches et [ayant] des palmes dans leurs mains. Et ils crient à haute voix, disant: Le salut est à notre Dieu qui est assis sur le trône, et à l’Agneau. Et tous les anges se tenaient à l’entour du trône et des anciens et des quatre animaux; et ils tombèrent sur leurs faces devant le trône, et rendirent hommage à Dieu pour cela. (Apocalypse 7,9

-11)

LARMES AU PARADIS

A un point, j’avais été transportée à un endroit particulier où l’ange s’arrêta et me dit:  »Dieu veut que je te montre la salle des larmes » Plusieurs fois vous avez sûrement eu à lire dans plusieurs passages dans les psaumes sur nos pleurs et sur comment Dieu à soin de nous. Les anges recueillent nos larmes et les mettent dans des bouteilles (Psaumes 56,8). Maintes fois, j’ai eu à me questionner sur la signification de ce passage. Je sais que plusieurs d’entre vous qui lisez ces mots ont eu à verser plusieurs fois des larmes pour vos bien-aimés, pour vos enfants, pour vos amis, ou pour vos familles. Spécialement si vous avez vécu une séparation ou un divorce, vous avez sûrement ressenti que tout espoir était perdu. Vous avez sûrement versé des larmes pour vos bien-aimés décédés. Je voudrais maintenant vous dire que Dieu m’a montré une salle de pleurs. Elle était tellement jolie. L’ange m’emmena à une grande entrée qui n’avait pas de porte. Regardant à l’intérieur, je pus constater que la pièce en elle-même n’était pas grande, mais la sainteté et la puissance qui émanaient d’elle m’étonna. Recouverts d’étagères de cristal, les murs à l’intérieur rayonnaient de lumière. Sur les étagères, il y avait plusieurs bouteilles, certaines d’entre elles étaient positionnées en tas de trois et ressemblaient à des verres clairs. En dessous de chaque tas étincelant des semblants de bouteilles en verre, se trouvait une plaque portant un dessus. Il y avait plusieurs de ces bouteilles dans la pièce.

Alors, à l’intérieur de la pièce, je vis un homme qui avait l’air d’avoir été glorifié. Sa robe qui était d’une couleur violet foncé  était très jolie et ressemblait à du velours. Une table élégante qui était faite d’un riche matériau et brillant d’une splendeur majestueuse, était positionnée juste à l’intérieur de l’entrée.

Afficher l'image d'origine

La vue somptueuse que je vis me stupéfia! Plusieurs livres étaient posés sur la table, et ils avaient l’air d’avoir été cousus avec un matériau qui ressemblait à de la soie la plus belle que j’ai jamais vu. Certains avaient des diamants, des perles, et des lacets sur eux; et d’autres avaient des pierres vertes et violettes sur eux. Chacun d’eux était fait d’une façon très compliquée.

Afficher l'image d'origine

Je m’exclamai en mon fort intérieur: « Oh, Dieu, qu’ils sont beaux ces livres! » J’aime les livres; et ces livres en particulier étaient très attrayants. Ils étaient éblouissants. Comme je parcourais cette pièce du regard, je fus remplie d’un grand sentiment d’étonnement. A ce moment, l’homme qui était dans la salle me dit: « Viens voir. Je veux te montrer cette pièce, et je veux t’expliquer et te parler des larmes. Celle-ci est seulement l’une d’entre les multiples comme celle-ci. Je suis en charge de cette salle. » Comme il parlait encore, un grand ange vint à travers le chemin d’entrée. La beauté et la majesté de cet être paradisiaque me stupéfia. Je remarquai qu’il portait un habit blanc brillant avec des bordures en or qui allaient tout autour jusqu’à la devanture. Il semblait avoir douze pieds (presque 4 mètres) de hauteur et avait de très grandes ailes. L’ange tenait un petit bol dans ses mains. Le bol en or était rempli (voir Apocalypse 5,8) d’un liquide.

Afficher l'image d'origine

L’homme qui était dans la pièce me dit: « Il vient juste de m’emmener un bol de larmes venant de la terre. Je veux que tu voies ce que nous on fait avec celles-ci. » L’ange lui donna le bol, accompagné d’une pièce de papier. La note contenait le nom de la personne dont les larmes étaient dans le bol. L’homme dans la pièce lut la note et se dirigea alors vers l’une des places où les bouteilles étaient gardées. Il lut sous la bouteille, et su qu’elle correspondait à la personne sur terre dont le nom était mentionné dans la note. L’homme prit la bouteille qui était presque pleine et l’amena vers le bol. Il versa les larmes du bol en or dans la bouteille. « Je veux te montrer ce que l’on fait ici » me dit l’homme. « Parle de ceci aux gens de la terre. » Il prit alors la bouteille et l’emmena vers la table, prit l’un des livres, l’ouvrit et dit: « Regarde! » Les pages dans le livre étaient complètement blanches.

Afficher l'image d'origineLe gardien de la pièce me dit: « Ceci sont les larmes des saints de Dieu sur la terre lorsqu’ils pleurent à Dieu. Observe ce qui se passe. » Alors, l’homme versa une goutte du contenu de la bouteille, une toute petite goutte de larmes sur la première page du livre. Lorsqu’il le fit, des mots commencèrent immédiatement à paraître. De jolis mots écrits à la main, de manière très élégante, commencèrent à paraître sur la page. A chaque fois qu’une goutte de larme tombait sur une page, toute une page d’écriture paraissait. Il continua à faire ceci page après page, encore et encore. Lorsqu’il ferma le livre et parla, il semblait être entrain de dire aussi bien à toute l’humanité et à moi que: « Les prières les plus parfaites sont celles qui sont trempées dans les larmes qui viennent du coeur et de l’esprit des hommes et des femmes sur la terre. » Alors l’ange aux ailes en arc-en-ciel me dit: « Viens et vois la gloire de Dieu. »
DIEU OUVRE LE LIVRE


Immédiatement nous fûmes transportés à une place grandiose où se trouvaient des milliers et milliers de personnes et d’êtres célestes. Oh, que c’était beau! Dans peu de temps les gens semblaient disparaître, et une encore plus grande manifestation de la gloire de Dieu commença à paraître partout. Les louanges hautes à Dieu commencèrent à se transformer en un bruit de tonnerre. Le messager angélique m’emmena au trône de Dieu. Je vis un gigantesque nuage, une brume, et je vis une image de l’Etre qui était dans le nuage. Je ne pouvais pas voir la face de Dieu, mais je vis la gloire de Dieu et un arc-en-ciel au dessus du trône.

Afficher l'image d'origine

J’entendis la voix de Dieu, et d’après moi, elle résonnait exactement comme Jean l’a décrit: « J’entendis une voix venant du Paradis, comme la voix de plusieurs eaux, et comme la voix d’un tonnerre bruyant » (Apocalypse 14,2). Dans cette puissante arène, je vis plusieurs chevaux avec des chevaliers à côté du trône. Subitement, je vis un livre posé sur l’autel grandiose en face du trône de Dieu. Je vis les anges qui se prosternaient devant Lui. Avec grande stupéfaction, j’observais cette scène, et je vis ce qui avait l’air d’être la main d’un homme sortir du nuage et ouvrir le livre. Je ne sais comment, mais je sus que c’était la main de Dieu qui ouvrit le livre. Étonnée, je vis s’élever du livre quelque chose qui avait l’air d’être une fumée. Et tout à coup, le plus beau parfum que j’ai jamais senti remplit tout l’endroit où je me trouvais.

Afficher l'image d'origine

L’ange me dit que ce livre contenait la prière des saints et que Dieu envoyait Ses anges sur la terre pour répondre aux prières venant des pleurs de leurs coeurs. Tout le monde louait et magnifiait Dieu. Lorsque Dieu ouvrit le livre, les pages commencèrent à sortir du volume et à s’envoler dans les mains des anges sur les chevaux. Je pouvais entendre sa voix: « comme la voix d’un tonnerre bruyant, » criant et disant, « Allez y, répondez à leurs prières! Allez y répondez à leur prières! » Tu comptes mes allées et mes venues; mets mes larmes dans tes vaisseaux; ne sontelles pas dans ton livre? Alors mes ennemis retourneront en arrière, au jour où je crierai; je sais cela, car Dieu est pour moi.

Afficher l'image d'origine

En Dieu, je louerai sa parole; en l’Éternel, je louerai sa parole. En Dieu je me confie: je ne craindrai pas; que peut me faire l’homme? (Psaume 56,8-11) La Parole Vivante de Dieu nous explique ce qu’Il fait avec nos larmes. Que c’est beau de comprendre la gloire et les merveilles de notre Dieu! Que c’est merveilleux d’être les récipients de Sa compassion! Il prend même soin de nos larmes. Plusieurs écritures nous parlent à propos de nos larmes, de nos peines, et à propos du réconfort de Dieu pour nous.

Lisez ceci et réjouissez vous:  »Retourne, et dis à Ézéchias, prince de mon peuple: Ainsi dit l’Éternel, Dieu de David, ton père: J’ai entendu ta prière, j’ai vu tes larmes; voici, je
te guérirai; le troisième jour tu monteras à la maison de l’Éternel. » (2 Rois 20,5) Je suis las à force de gémir; toute la nuit je baigne ma couche, je trempe mon lit de mes larmes. Mon oeil dépérit de chagrin, il a vieilli à cause de tous ceux qui me pressent. Retirez-vous de moi, vous, tous les ouvriers d’iniquité, car l’Éternel a entendu la voix de mes pleurs; L’Éternel a entendu ma supplication; l’Éternel a reçu ma prière. (Psaume 6,6-9) Car tu as délivré mon âme de la mort, mes yeux de larmes, mes pieds de chute (Psaumes 116,8)  Ceux qui sèment avec larmes moissonneront avec des chants de joie. Il va en pleurant, portant la semence qu’il répand; il revient avec des chants de joie, portant ses gerbes. (Psaume 126,5-6) Il engloutira la mort en victoire; et le Seigneur, l’Éternel, essuiera les larmes de dessus tout visage, et il ôtera l’opprobre de son peuple de dessus toute la terre; car l’Éternel a parlé. Esaïe 25,8) Ainsi dit l’Éternel: Retiens ta voix de pleurer et tes yeux [de verser] des larmes; car il y a un salaire pour ton travail, dit l’Éternel; et ils reviendront du pays de l’ennemi. (Jérémie 31,16) Parce que l’Agneau qui est au milieu du trône les paîtra et les conduira aux fontaines des eaux de la vie, et Dieu essuiera toute larme de leurs yeux. (Apocalypse 7,17) Et [Dieu] essuiera toute larme de leurs yeux; et la mort ne sera plus; et il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni peine, car les premières choses sont passées. (Apocalypse 21,4) Et ceux que l’Éternel a délivrés retourneront et viendront à Sion avec des chants de triomphe; et une joie éternelle sera sur leur tête; ils obtiendront l’allégresse et la joie, et le chagrin et le gémissement s’enfuiront… (Esaïe 35,10) Gloire à Dieu, le paradis est un endroit réel! Nous irons réellement là-haut. Et nous ne serons pas des vapeurs de fumée flottant sur les nuages quand nous irons au Paradis. L’une des merveilleuses choses concernant le Paradis c’est que nos larmes et peines seront remplacées par une joie éternelle, comme promis dans la Parole de Dieu ; Cependant, il y a encore plus!

LE TRÔNE DE DIEU
Le Paradis est un endroit réel. C’est une destination littérale. Ce n’est pas un rêve éphémère, ou une vision imaginaire. Dieu a révélé à nous tous plusieurs des réalités du Paradis à travers les Saintes écritures.

Afficher l'image d'origine

LE PREMIER CIEL

Premièrement il existe une région atmosphérique céleste. Ceci c’est l’atmosphère autour de la terre. C’est où les oiseaux volent et les vents soufflent. C’est ici que les
pluies, les orages, les brumes, les vapeurs et les nuages se forment. Le ciel c’est l’endroit dont l’ange se référait dans Actes 1,11 lorsqu’il demanda aux disciples pourquoi est-ce qu’ils  »regardaient en haut dans les cieux. » Jésus, lorsqu’Il parlait à Son Père, « élevait son regard vers les cieux » (Jean 17,1), ou vers le ciel.

LE DEUXIÈME CIEL

Ensuite, il y a l’espace céleste. C’est ici la région du soleil, de la lune, et des étoiles. Il est mentionné dans la Bible à plusieurs endroits, peu d’entre lesquelles sont cités ici: Certainement je te bénirai, et je multiplierai abondamment ta semence comme les étoiles des cieux et comme le sable qui est sur le bord de la mer; et ta semence possédera la porte de ses ennemis. (Genèse 22,17) Et de peur que tu ne lèves tes yeux vers les cieux et que tu ne voies le soleil, et la lune et les étoiles, toute l’armée des cieux, et que tu ne te laisses séduire et ne te prosternes devant eux, et ne les serves: lesquels l’Éternel, ton Dieu, a donnés en partage à tous les peuples, sous tous les cieux… (Deutéronome 4,19) Peux-tu serrer les liens des Pléiades, ou détacher les cordes d’Orion? Fais-tu sortir les signes du zodiaque en leurs saisons, et mènes-tu la grande Ourse avec ses filles? Connais-tu les lois des cieux, ou établis-tu leur empire sur la terre? (Job 38,31-33) Car les étoiles des cieux et leurs constellations ne feront pas briller leur lumière ; le soleil sera obscur à son lever, et la lune ne fera pas luire sa clarté. (Esaïe 13,10) Aussitôt après la tribulation de ces jours-là, le soleil sera obscurci, et la lune ne donnera pas sa lumière, et les étoiles tomberont du ciel, et les puissances des cieux seront ébranlées. . (Mathieu 24,29)

LE TROISIÈME CIEL

La destination des rachetés, est cependant au-delà de l’atmosphère et des cieux étoilés. Cet endroit est l’endroit auquel l’apôtre Paul se referait lorsqu’il écrit: « Je connais un homme en Christ qui, il y a quatorze ans, (si ce fut dans le corps, je ne sais; si ce fut hors du corps, je ne sais; Dieu le sait), [je connais] un tel homme qui a été ravi jusqu’au troisième ciel. » (2 Corinthiens 12,2). Le Paradis, dont j’utilise le terme à travers ce livre, est la région souvent référée à elle comme étant l’immédiate présence de Dieu: Car le Christ n’est pas entré dans des lieux saints faits de mains, copies des vrais, mais dans le ciel même, afin de paraître maintenant pour nous devant la face de Dieu (Hébreux 9,24). Le Paradis c’est où Dieu vit. Lorsque Jésus nous apprit comment prier, Il nous demanda de prier ainsi :  »vous donc, priez ainsi : Notre Père qui es dans les cieux » (Mathieu 6,9). Dans 1 Rois 8,30, le Paradis est appelé le lieu où réside Dieu. Dans Psaumes 11,4, il est appelé le saint temple de Dieu et le lieu où se trouve Son trône. Dans le temple de Dieu, il y a une majesté divine, Son excellente gloire est révélée sous la forme la plus
visible qui puisse exister. C’est un lieu sacré de lumière, de joie, et de gloire. Nous ne connaissons pas son exacte localisation, mais très souvent dans la Bible, le Paradis est indiqué comme se trouvant  »en haut ». Nous savons que le Dieu ToutPuissant est au Paradis. Là-haut, Lui et Jésus Christ sont le point de focalisation centrale des saints, des anges, et de tout les êtres adorateurs. Qu’elle est glorieuse la compagnie là-haut au Paradis! Les anges sont là-haut, parce que Jésus dit:  » Dans les cieux, leurs anges voient continuellement la face de mon Père qui est dans les cieux. » (Mathieu 18,10). Les saints sont là-haut car Jésus nous a promis que: « Afin que là où moi je suis, vous, vous y soyez aussi. (Jean 14,3). Il nous est dit dans 1 Pierre 1,4 qu’un héritage nous à été réservé au Paradis : un héritage qui est incorruptible, non souillé, et qui ne disparaîtra pas. Saints cela m’excite de témoigner de la beauté de mes visites au Paradis. Je suis ravie de vous parler des choses que j’ai vues et des personnes que j’ai vues.

LES LOUANGES DU PARADIS

Afficher l'image d'origine

Après que l’ange de Dieu m’ait montré la salle des larmes, il répéta la litanie que j’entendis très souvent pendant mes visites au Paradis: « Viens et vois la gloire de Dieu! » La radiance, magnificence, la splendeur céleste du Paradis me bouleversaient. Les flamboiements de gloire qui semblaient émaner de tout ce je vis me remplirent de stupéfaction. La beauté et la béatitude de cette terre de justice ne peuvent être enregistrées avec exactitude par les yeux de l’esprit à moins que quelqu’un ait lui-même vu cela. A ce moment, je pensai à certaines paroles que j’entendis quelqu’un citer un jour: « La lumière du Paradis, c’est la face de Jésus. La joie du Paradis, c’est la présence de Jésus. L’harmonie du Paradis, c’est la louange de Jésus. Le thème du Paradis, c’est le travail de Jésus. L’emploi du Paradis, c’est le service de Jésus. La plénitude du Paradis, c’est Jésus lui même. » Comme je partais avec l’ange, je pouvais ressentir la joie, la paix, et le bonheur partout. Mes pensées se dirigèrent vers ma famille sur la terre, et il semblait que l’ange connaissait mes pensées. Il me dit: « Tu as une mission à accomplir pour Dieu. Tu as à dire aux gens de la terre ce qu’il y a ici en haut. Dieu ne te montre rien qu’une partie du Paradis, mais pas tout le Paradis. Viens et vois la gloire de Dieu. » Lorsque nous arrivâmes à notre destination, je pouvais entendre plusieurs et plusieurs voix chantant des louanges au Seigneur. La magnifique musique des adorateurs du Paradis excita énormément mon esprit. Honneur et gloire résonnaient et résonnaient encore à travers toute la grande étendue du Paradis lorsque les séraphins et les saints chantaient des hymnes incessants de louanges avec exubérance.

APPROCHANT LE TRÔNE

Afficher l'image d'origine

Mon âme était en euphorie et transportée de joie. D’une certaine façon, je sus que nous approchions du trône de Dieu. L’ange qui me guidait s’arrêta à une bonne distance de là, bien loin du trône de Dieu. Je pouvais avoir une vue panoramique des événements qui se déroulaient. Je vis la même que jean vit dans sa vision qu’il décrit dans Apocalypse: « Et je vis et j’entendis une voix de beaucoup d’anges à l’entour du trône et des animaux et des anciens; et leur nombre était des myriades de myriades et des milliers de milliers. (Apocalypse 5,11) ». Oh, habitant de la terre, si vous pouviez seulement réaliser ce que Dieu a en stock pour nous qui L’aimons! Comme je fixais cette scène qui se dressait devant moi, quelque chose encore plus merveilleuse arriva. Je pouvais entendre plus fort que jamais ces milliers de milliers de voix louant Dieu. Alors merveilleusement, l’ange me permit de voir ce que j’ai toujours désiré voir, le trône de Dieu.

LE GLORIEUX TRÔNE DE DIEU

Afficher l'image d'origine

Le trône de Dieu était  »haut et élevé » (Esaïe 6,1). Venant en dessous de la base, la Rivière de Vie coulait dans toute sa beauté et toute sa pureté. La gloire de Dieu envahit le trône. Il semblait que les éclaires, le tonnerre, et les voix étaient tout autour du trône. Jean, lorsqu’il décrivit la vision qu’il eut du Paradis dit: « Et du trône sortent des éclairs et des voix et des tonnerres; et [il y a] sept lampes de feu, brûlant devant le trône, qui sont les sept Esprits de Dieu. (Apocalypse 4,5) Je vis un arc-en-ciel qui formait un arc au-dessus et à l’entour du trône, « dans l’apparence d’une émeraude » (Apocalypse 4,3). La brillante et glorieuse couleur de l’arc-en-ciel se mixait avec la lumière, produisant d’éblouissantes et intenses couleurs. Cela était plus que quoi que ce soit que j’ai jamais vu sur la terre. Une variété de couleurs de lumière radiant représente la gloire et la puissance. Des étincelles de splendeur flashaient du trône. Des rayons de gloire radiaient du trône. Une grande partie du Paradis semblait transparente, et ces glorieux rayons qui venaient du trône étaient remplis de lumières qui reflétaient dans chaque partie du Paradis! Combien de temps passais-je dans cette arène céleste? Je ne le sais, mais j’étais submergée de stupéfaction. Je suis l’un des milliers qui sont allés au Paradis et l’un des milliers qui irons au Paradis. Je pensai à la sainteté de Dieu, à la pureté de Sa majesté, et à la perfection de sa Parole. Je m’écriai à haute voix: « Oh, Dieu! Qu’est-ce que c’est merveilleux de voir Ta gloire et Ta majesté, et Ta puissance! » Comme toujours, l’ange du Seigneur me dit: « Viens avec moi. Il y a plusieurs autres choses au paradis que je veux te montrer. »

LA SALLE DES ARCHIVES

J’étais étonnée de voir une salle des archives dans laquelle des archives étaient méticuleusement gardées. L’ange dit que Dieu garde les archives écrites de chaque service de l’église sur la terre et de chaque service dans une maison où Il est élevé et loué. Dieu garde aussi un livre d’archives de ceux qui sont hors de Sa volonté. Il m’a montré comment les anges de Dieu gardent un rapport de l’argent donné lors des services à l’église, en même temps que le rapport de l’attitude avec laquelle les gens contribuent. Il m’a parlé des gens qui ont de l’argent, mais ne veulent pas contribuer à l’oeuvre du Seigneur. Je pensais à comment Jésus observait attentivement les offrandes et les trésors lorsqu’Il alla au temple du Seigneur: « Et Jésus, étant assis vis-à-vis du trésor [du temple], regardait comment la foule jetait de la monnaie au trésor; et plusieurs riches y jetaient beaucoup. Et une pauvre veuve vint, et y jeta deux pites, qui font un quadrant. Et ayant appelé ses disciples, il leur dit: En vérité, je vous dis que cette pauvre veuve a plus jeté au trésor que tous ceux qui y ont mis; car tous y ont mis de leur superflu, mais celle-ci y a mis de son indigence, tout ce qu’elle avait, toute sa subsistance. » (Marc 12,41-44) Pendant que plusieurs choses m’étaient révélées, inclus la salle où les livres de records sont gardés, l’ange continuait à me rappeler que je devrais me souvenir de faire un rapport de ces choses. Il me dit qu’il y avait plusieurs choses qui seraient un mystère pour moi, vu que je ne les voyais qu’à peine (1 Corinthiens 13,12). Mais l’ange accentua le fait que je devais parler des choses que je vis ici au Paradis aux gens de la terre. Lorsque nous arrivâmes à une autre partie du Paradis, je regardai en bas dans un très long couloir. Ses murs étaient hauts, et ils semblaient être faits de platine. Je pouvais entendre des hautes louanges de Dieu résonner continuellement. J’étais étonnée par la brillance de la lumière et par la gloire qui reflétaient des murs. Troublée, je demandai, « Qu’est ce que c’est? » Il semblait comme si les murs faisaient des kilomètres et des kilomètres de longueur; je ne pouvais pas voir la fin de ces murs.

ENTREPÔT DE DIEU

L’ange qui me montrait ces choses dit: « Regarde le haut de ce mur. » Là au-dessus il y avait des gravures, du mot Entrepôt. Lorsque je demandai: « C’est quoi ces pièces? », L’ange me dit que ces salles contenaient les bénédictions qui sont gardées pour le peuple de Dieu! Le Paradis est d’une pureté parfaite, et Dieu veut purifier Ses saints sur la terre afin qu’ils puissent jouir de l’atmosphère du Paradis. Le Paradis c’est la joie en plénitude, et Dieu désire donner la joie à Son peuple sur la terre. Le Paradis c’est la liberté infinie, et Dieu désire que Son peuple ait la délivrance pendant qu’ils sont sur la terre. Le Paradis est d’une plénitude parfaite, et
Dieu veut guérir Son peuple ici sur terre. Le Paradis c’est la sécurité parfaite, et Dieu veut que Son peuple soit confiant et en sécurité ici sur la terre. Le Paradis c’est la réalisation et l’accomplissement, et Dieu désire que son peuple soit accompli sur terre. Lorsque Jésus nous a instruit de prier : « Que la volonté de Dieu soit faite sur la terre comme au ciel » (Mathieu 6,10), Il nous révélait que Dieu veut que l’on ait un avant goût du Paradis sur terre! Saints, le Seigneur a des entrepôts de bénédictions juste pour vous. Ils attendent là-haut au Paradis que vous les demandez afin de les recevoir maintenant sur terre. Dieu veut vous sauver. Il veut vous délivrer. Il veut vous guérir. Il veut que vous sachiez que « la paix de Dieu, surpasse toute compréhension » (Philippiens 4,7). Il veut que vous expérimentiez continuellement « une joie inexprimable et pleine de gloire » (1 Pierre 1,8).

JESUS, CELUI QUI GUÉRIT

« Vois la gloire de Dieu » proclama l’ange. Lorsqu’il disparu, Jésus était debout à mes côtés. Je regardai Jésus. Il semblait maintenant plus grand que lorsque je L’avais aperçu au préalable. La robe brillante qu’Il portait pendait sur Lui avec élégance et avec grâce. Des sandales graciaient Ses Pieds cicatrisés, Sa face et ses cheveux étaient glorieux et très beaux. Le Seigneur ne me parla point, mais Il sortit ses mains et les dirigea vers le mur. A ce moment, une large ouverture apparut dans le mur. Tout autour de l’ouverture, je vis la gloire, la puissance et la lumière. J’aimais tous les autres objets, ils semblaient rendre gloire à Dieu. Je m’écriai alors: « Ô Seigneur, c’est quoi ça ? » Il me dit: « Mon enfant, ceci appartient à Mon peuple. Comme je L’admirais du regard, je Lui demandai: « Jésus c’est quoi ces pièces? » Terre, s’ils pouvaient seulement croire. Je mourus afin de les rendre entiers. » Lorsque je regardais dans ses yeux, je sus qu’Il voulait que les gens croient que lui Jésus-Christ est mort afin de les rendre complets. Il dit: « Des guérisons attendent les gens sur la terre. Des jours viendront où il y aura une avalanche de miracles et de guérisons sur la terre. » Continuant, Il dit: « Enfant, aussi loin que tu peux voir, ceci sont des buildings de provisions, ou des entrepôts. Le contenu des buildings ici attend la foi de ceux qui sont sur la terre. Tout ce qu’ils ont à faire c’est de croire et de recevoir – croire que Je suis le Seigneur Jésus-Christ et que Je suis à mesure de faire ces choses, et ils recevront ces dons. » « Quand tu rentreras sur terre, » Il accentua, « souviens toi que ce n’est pas toi qui donne la guérison. Ce n’est pas le canal qui guérit; C’est Moi. Parle juste ma Parole et prie, et Je ferai la guérison. Crois que Je peux le faire. » Je m’écriai: « Gloire à Dieu! Alléluia! Merci Jésus! » Jésus baissa ses mains, et l’ouverture dans le mur se ferma. Alors l’ange et moi voyageâmes à très grande vitesse à un autre endroit. Ici aussi, je pouvais entendre la musique et des cris de gloire du peuple de Dieu. L’ange dit: « enfant, j’ai été mandaté par le Seigneur pour te montrer plusieurs choses. Parle de ces choses aux
gens. »

AVANT, MAINTENANT ET APRÈS

A ce point dans ma vision, l’ange du Seigneur commença à me révéler des choses au sujet desquelles je m’étais auparavant posé des questions. Il commença à me parler à propos d’un grand mystère. Il dit: « Dieu à parlé, et je vais te montrer l’avant, le présent, et l’après. Les choses que je vais te montrer t’exciteront grandement. Je vais te montrer ce qui se passe lorsque quelqu’un naît de nouveau. Je te montrerai comment les péchés de quelqu’un sont lavés par le sang de l’Agneau dans la salle des records. « Je vais te montrer ce qui se passe lorsqu’un individu né de nouveau meurt sur la terre et son esprit vient au Paradis. Viens et vois la gloire de Dieu. » Nous voyagions du Paradis à très grande vitesse, et bientôt nous étions de retour sur la terre. Je pouvais voir la terre comme dans une vision, et l’ange me dit: « Regarde et vois. » Comme l’ange permit que la vision se déroule devant moi, je vis une belle petite église dans le pays. Maintenant, je ne sais pas où l’église se localisait géographiquement, mais c’était une église rurale, bien retirée dans le pays. Avec l’assistance de l’ange de Dieu, il m’était permis de regarder à l’intérieur du bâtiment. Je pouvais voir environ trente personnes assises sur les bancs de l’église. Le pasteur qui se tenait sur le pupitre prêchait ce message: « Cherchez l’Éternel tandis qu’on le trouve; invoquez-le pendant qu’il est proche. Que le méchant abandonne sa voie, et l’homme inique, ses pensées, et qu’il retourne à l’Éternel, et il aura compassion de lui, … et à notre Dieu, car il pardonne abondamment. » (Esaïe 55,6-7) Comme je regardais attentivement cette scène, je vis un puissant ange se tenant sur l’église. L’ange guide à mes côtés dit: « Un grand ange est stationné à chaque église. Cet ange est en charge de tous les autres anges de cet église. »

ANGES À L’ÉGLISE

Deux anges ayant des livres se tenaient à l’extérieur des portes de l’église. Je pouvais voir les gens entrant et sortant de l’église. Alors mon ange guide me fit signe de ses mains, et il sembla comme si le toit s’enroulait, et je pouvais voir à l’intérieur de l’église. Un ange se tenait de chaque côté du pasteur sur l’estrade. Derrière ces deux, il y avait en plus deux autres anges. Ceci fit en tout quatre anges autour du pupitre. Deux anges se tenaient à l’arrière de l’église, derrière la congrégation. Deux anges en plus se tenaient à peu près à moitié de l’allée, et en haut, près de l’autel se trouvaient encore deux anges de plus. Donc, il y avait un assez grand nombre d’anges dans l’église, Et plusieurs d’entre eux tenaient des rouleaux et des stylos dans leurs mains. L’ange me dit: « Je vais te montrer ce qui se passe. »

Afficher l'image d'origine
Le pasteur commença à parler, et les portiers commencèrent à collecter les offrandes. Lorsque les offrandes étaient reçues, l’ange enregistra l’attitude des gens lorsqu’ils donnaient des offrandes. Ils enregistraient les pensées des contributeurs pour savoir s’ils donnaient à contre coeur lorsqu’ils faisaient des dons pour l’oeuvre du Seigneur, ou alors s’ils étaient contents de donner les offrandes tout en considérant ceci comme un acte d’adoration de louange au Seigneur. Les anges enregistrèrent tout cela dans leurs livres de records. Alors les deux grands anges en face du pupitre secouèrent leurs têtes aux autres anges. Ces activités des anges étaient invisibles aux gens dans l’église, mais je pouvais les voir clairement Alors mon ange guide me dit: « Je veux te montrer quelque chose d’autre. Regarde attentivement et tu seras bénie. » Soudainement, il me sembla comme si j’avais été déplacée à l’arrière du pasteur. Comme il prêchait sur le sixième verset : « Recherche le Seigneur pendant qu’Il peut être trouvé. Fait appel à Lui pendant qu’Il est à côté »-Je pouvais voir une multitude d’êtres paradisiaques à l’intérieur de l’église. Pendant tout le temps que le service se déroulait, les anges se réjouissaient. Le ministre était oint lorsqu’il prêchait le message. L’un des anges déversait ce qui ressemblait à du feu sur sa tête. La gloire de Dieu sortait de la bouche du prédicateur. A l’arrière de l’église, une porte s’ouvrit, et un homme qui était très ivre se précipita à l’intérieur. Il vint par l’allée, disant, « Je suis celui à qui vous vous adressez, prédicateur. J’ai besoin du Seigneur. J’ai besoin d’être sauvé. Je suis un alcoolique. » L’homme tomba sur ses genoux devant l’autel et commença à crier à Dieu. Deux des anciens allèrent à l’autel pour prendre soin de lui. Ayant placé leurs mains autour de lui, ils lui demandèrent: « Veux-tu vraiment donner ta vie à Dieu? Veux-tu vraiment être sauvé? » « Oui, je veux être sauvé, » l’homme dit. « Je suis un alcoolique. J’ai besoin d’être délivré. »

UNE ÂME EST SAUVÉE

Afficher l'image d'origine

Deux autres anges apparurent soudainement. Ils tenaient des rouleaux dans leurs mains, et ils commencèrent à écrire ce que l’homme dit. Alors les anciens commencèrent à le conduire dans le processus du salut. Je vis que cet homme était rempli de péchés. Cependant, lorsque les anciens priaient pour lui, l’un des anges toucha son coeur, et une fumée aussi noire qu’un nuage de pluie sortit hors de sa poitrine. Lorsque je vis ceci, je me souvins de certains passages des écritures qui parlaient à propos des infâmes péchés qui sortent du coeur: L’homme bon, du bon trésor, produit de bonnes choses, et l’homme mauvais, du mauvais trésor, produit de mauvaises choses. (Mathieu 12,35) Mais les choses qui sortent de la bouche viennent du coeur, et ces choses-là souillent l’homme. Car du coeur viennent les mauvaises pensées, les meurtres, les adultères, les fornications, les vols, les faux
témoignages, les injures. (Mathieu 15,18-19) Lorsque l’homme commença à prier à Dieu avec les mains élevées, je vis de larges bandes noires qui étaient enroulées autour de lui. Il était esclave de toutes sortes de péchés, mais spécialement de l’addiction à l’alcool et à l’ivresse. Un ancien lui dit, « Tu dois confesser ces péchés à Dieu, afin qu’Il puisse te sauver, et afin que tu puisses être lavé dans le sang de l’Agneau. » Aussitôt qu’il commença à confesser ses péchés, un ange le toucha. Je pouvais voir le feu sortir des mains de l’ange. Les bandes commencèrent à se briser et à se dégager de lui.
Ceci donna à l’homme une énorme liberté. Il leva les mains et loua le Seigneur. Il se mit debout et je vis la gloire de Dieu descendre sur lui. Je sus que le Seigneur l’avait dessaoûler parce qu’il commença à crier des louanges au Seigneur. Alors, les deux puissants anges se regardèrent et secouèrent leurs têtes. Ils rentrèrent par l’aire où nous nous trouvions et dirent: « Viens et vois la gloire de Dieu. »

ENCORE DANS LA SALLE DES ARCHIVES

Nous retournions alors très rapidement avec les deux autres anges. Après nous sommes entrés à travers les barrières, nous sommes allés à travers une belle allée qui avait l’air d’être faite d’or. Rapidement, nous fûmes transportés à une très belle pièce. L’ange dit: « Viens et vois ce que l’on fait ici. » Le long couloir où nous étions, nous conduisit à plusieurs autres pièces similaires à celle où nous entrions. L’ange dit: « Il y a plusieurs de ces pièces ici au Paradis. Celles-ci sont des salles de records. Tu vas voir ce qui se passe dans ces pièces. » L’ange dit: « Nous allons dans la pièce qui contient le nom de l’homme qui vient d’être converti sur la terre. » Dans la salle, je vis les anges retournant de la terre partir rapidement donner le rapport écrit sur le rouleau à un autre ange. Plusieurs échelles étaient positionnées le long du mur dans la pièce rectangulaire. Des étagères recouvraient les murs et tous les livres étaient sur les étagères. La scène me rappela une librairie sur la terre. Les autres anges chantaient et louaient Dieu, alignés en fasse d’un large bureau. Il avait environ huit pieds de longueur et quatre pieds de largeur. Un carré était coupé au centre du bureau, qui était recouvert d’un or solide. Ceci était si beau. Il était gravé avec des feuilles et des fruits. C’était le plus beau bureau que l’on ne pouvait jamais s’imaginer. Je n’ai jamais vu quelque chose comme cela, ou même une image semblable sur terre. J’étais submergée par la gloire et par la majesté de Dieu dans cette pièce. Les anges montaient et descendaient les échelles.

Ils sortaient continuellement des livres des étagères et les retournaient à leurs bonnes places. Plusieurs anges se tenaient à côté avec des rapports venant des autres parties de la terre. Je remarquai que certains livres dans le mur avaient l’ombre de couleurs différentes. Alors, je vis les anges venant de l’église que nous observions sur terre  debout dans la queue avec un livre qu’ils avaient sorti de l’étagère. Il contenait l’archive de l’homme même que je venais de voir naître de nouveau sur terre. L’ange qui était avec moi me dit: « Vois-tu les deux anges du service de l’église? » « Oui. » « Vois-tu le livre dans leurs mains? » « Oui. » « Cela c’est le livre des archives de l’homme qui vient juste d’être sauvé. Ils l’ont sorti des étagères. Maintenant ils doivent aller vers l’ange qui est en charge. » Mon guide m’expliqua que dans chaque pièce des archives, il y a un ange qui est en charge de la pièce. Chaque chose qui sort et qui entre dans la pièce passe par l’ange. Tout se déroule dans l’ordre de la gloire de Dieu.

Afficher l'image d'origine

J’étais étonnée de voir tout ce qui se passait. L’ange en charge portait une robe brillante qui était au-delà de mes capacités de pouvoir la décrire. Il avait des cheveux dorés et une robe blanche et brillante portant beaucoup d’or dessus. Ce bel ange avait des ailes étalées et ayant environ douze pieds (presque quatre mètres) de longueur. C’était l’ange le plus beau que j’ai jamais vu. L’ange était le principal gardien des rapports de cette pièce. L’ange en charge me regarda et me fit geste de venir à ses côtés. La puissance de Dieu me déplaça et je me tins rapidement sur le côté droit de l’ange. Il me dit: « On t’a permis d’être ici afin que nous puissions te montrer ce qui se passe lorsque quelqu’un sur terre naît de nouveau. Tu dois parler de cela aux gens sur la terre. » L’émerveillement de ceci me stupéfia au-delà de tous les mots!

GARDER LES ARCHIVES

Lorsque je regardai devant moi, les hautes louanges du Seigneur s’élevaient de partout. Je pouvais entendre les cloches sonner, bien que je ne pouvais les voir. Des anges joyeux, riants, glorieux et heureux se tenaient là, tenant des livres dans leurs mains, attendant de parler à l’ange en charge. Je commençai à louer et à magnifier Dieu à nouveau pour sa puissance merveilleuse et ses actes glorieux. « Vois-tu les deux anges en face du bureau? » me demanda mon ange guide. « Oui, » répondis-je. « Ils étaient présents lorsque cet homme naquit de nouveau. » Il sortit un message hors du rouleau; c’était comme une marque dans le livre. Je pouvais voir ce qui était écrit sur le papier ou sur le rouleau. Alors l’ange dit: « regarde ce qui est écrit ici, » tout en me le montrant. Le message était écrit de façon ordonnée, et il était beau. Je vis le nom du pays, le nom de l’état, le nom de la contrée, le nom de la cité, et le nom de l’église. L’ange me montra le nom du pasteur et le nombre de personnes qui étaient dans l’église. Il me montra l’ordre du service. L’archive était écrite en entier. Il me montra les gens qui participaient au service à l’église et les détails des offrandes qui avaient été collectées. Le nom de l’homme dont j’avais observé le salut sur terre était enregistré sur le papier. Le message de l’évangile du Seigneur Jésus qui avait été prêché pour sauver son âme et le temps exact, à la seconde, où il fut né de nouveau étaient tous inscrits ici. Je m’écriai : « Gloire à Dieu! »

Lorsque l’archive enregistré arriva au point où l’homme pria la prière du salut et reçu JésusChrist comme son Seigneur et Sauveur, l’ange regarda les deux anges messagers et demanda: « Étiez-vous témoins que cet homme était né de nouveau à cette heure et en ce temps? » Il dit: « Oui, nous étions témoins. Nous étions là. Il a reçu JésusChrist comme Seigneur et Sauveur. Nous l’avons vu arriver. » Le bruit de la gloire, les louanges, et les cris qui s’élevèrent à ce moment étaient stupéfiant. Tout le Paradis magnifiait Dieu.
Alors, l’ange écrit quelque chose dans le livre qu’il garda puis ferma les pages. Le livre était très épais. Il me dit : « Regarde derrière toi. » Je vis plusieurs personnes, les saints rachetés, habillés en robes blanches et recouverts de splendeur.

LE SANG DE JÉSUS

Ces saints rachetés du Dieu Très Haut chantaient cette chanson: Oh, rien d’autre que le sang de Jésus ne peut laver mes péchés. Oh, rien d’autre que le sang de Jésus ne peut me rendre entier aujourd’hui. Oh, rien d’autre que le sang de Jésus ne peut me nettoyer aujourd’hui. J’ai été racheté par le sang de l’agneau. Comme j’observais, le livre de l’homme fut donné à l’un des saints se réjouissant. Page après page des anciens écrits étaient lavés. Ils soulevaient les pages une par une, et je pouvais voir que chaque page avait été lavée dans le sang de Jésus. Rien des péchés de cet homme n’était resté. Et cette écriture me vint du livre d’Esaïe : C’est moi, c’est moi qui efface tes transgressions à cause de moi-même ; et je ne me souviendrai pas de tes péchés. (Esaïe 43,25) Et je pensai : « Ô Dieu, qu’il est merveilleux de savoir que Ta Parole marche toujours. Que les péchés de l’homme furent lavés par le sang de l’Agneau. » Comme je regardai, le livre fût donné à un autre ange. Cet être paradisiaque avait de longs et beaux cheveux. Le livre fut déposé sur un plateau que l’ange transporta. Les anges se saluèrent, et des cris de gloire s’élevèrent. L’ange qui m’accompagnait me dit : « Viens et vois la gloire de ton Dieu. » Je commençai à voyager avec lui à très grande vitesse à travers les couloirs du Paradis.
LE LIVRE DE VIE DE L’AGNEAU
Encore je me tins à côté du trône de Dieu. Mes chers, il y avait des cornes résonnantes, et des sons de trompettes beuglant. Un nuage de gloire, la gloire de la Shekinah, illuminant en entier les entours du trône. Il y avait encore plus de tonnerre et des éclairs. Je pouvais entendre une multitude de voix disant: « Gloire à Dieu! Alléluia! » J’observais cette puissante scène, et je vis l’ange déposer le livre sur l’autel de Dieu et se prosterner très bas. La voix de Dieu résonna très haut dans l’air, cependant je compris chaque mot que Dieu dit: « Une autre âme à été rachetée par le sang de Mon Fils. Une autre personne a reçu le salut éternel à travers le sang de Mon Fils. »

Toutes les cloches du Paradis résonnaient! Toute la population du Paradis criait! Je me prosternai et commençai à adorer Dieu. Je vis le Livre de Vie de l’Agneau (Apocalypse 21,27) sur l’autel de Dieu, et je vis une main sortir du nuage et ouvrir le livre qui avait été déposé là par l’ange. Alors, le nom de l’homme fut écrit dans le Livre de Vie de l’Agneau. Gloire à Dieu! Saints, nos noms sont aussi sûrement écrits dans le Livre de Vie. Comme je regardai cette scène
puissante, l’ange de Dieu dit: « Viens et vois la gloire de Dieu » Immédiatement, je fus enlevée une fois de plus du Paradis à une vitesse lumière. Comme je partais avec l’ange, je pensai à ce passage dans Esaïe:
« Et je te donnerai les trésors des ténèbres et les richesses des lieux cachés; afin que tu saches que moi, l’Éternel, qui t’ai appelé par ton nom, je suis le Dieu d’Israël. À cause de mon serviteur Jacob, et d’Israël, mon élu, je t’ai appelé par ton nom, je t’ai donné un nom, et tu ne me connaissais pas. . (Esaïe 45,3-4)

RIVIÈRE DE VIE

Dans la scène suivante de ma vision, je vis comment le Seigneur prenait les saints du Dieu Vivant par la Rivière de Vie. Oh, la rivière de Vie coule du trône et de l’Agneau. (Apocalypse 22,1). Comme les saints passaient à travers la Rivière de Vie, je pouvais les entendre crier: « Gloire à Dieu! » Alors je vis d’innombrables compagnies de saints qui étaient en train d’être habillés avec de plus blanches, et de plus belles robes que quoi que ce soit que je n’ai jamais vu. Je me souvins que Jean écrit ceci: Et l’un des anciens répondit, me disant: Ceux-ci qui sont vêtus de longues robes blanches, qui sont-ils et d’où sont-ils venus? Et je lui dis: Mon seigneur, tu le sais. Et il me dit: Ce sont ceux qui viennent de la grande tribulation, et ils ont lavé leurs robes et les ont blanchies dans le sang de l’Agneau. » (Apocalypse 7,13-14)

DEVANT LE TRÔNE

J’étais autorisée à aller encore devant le trône de Dieu et je fus témoin d’une excitante et grandiose scène. Je pouvais entendre le son des trompettes comme je me tenais devant le trône de Dieu. Des mots ne peuvent pas être utilisés pour décrire de manière adéquate l’émotion et la stupéfaction que je ressentis. Douze anges se tinrent devant le trône rendant ministère, vêtus de garnements au delà de toute description digne. Le mieux que je puis vous dire est que sur le bouclier de leurs appareils, ils y avaient des bijoux imprégnés dans leurs garnements. Au dessus de leurs têtes, ils avaient une sorte de matériau paradisiaque de couleurs glorieuses. Des bouts en or recouvraient les bordures de leurs robes. La résonance des trompettes annonçant les saints comme ils arrivaient un par un, se tenir devant Dieu. Un nombre inestimable de saints, d’anges, et d’êtres célestes formait une grande galerie. Tous glorifiaient Dieu.

LES RACHETÉS

Afficher l'image d'origine

Les rachetés de tous âges étaient glorieux et beaux. C’étaient des gens réels, non des buées de fumée ou des nuages flottant dans l’espace. Partout où je regardais, je vis des anges de Dieu louant Sa majesté de manière continuelle. Debout devant le trône, j’entendis de grandes voix dire: Et j’ouïs une grande voix venant du ciel,
disant: Voici, l’habitation de Dieu est avec les hommes, et il habitera avec eux; et ils seront son peuple, et Dieu lui-même sera avec eux, leur Dieu. (Apocalypse 21,3) Alors je vis un nuage de gloire rempli d’éclairs, de tonnerres, et de voix. Comme je regardais, je vis la main de Dieu sortir du nuage et commencer à essuyer les larmes des saints de leurs yeux. La Parole dit que: « Dieu essuiera toute larme de leurs yeux » (Apocalypse 21,4).

Afficher l'image d'origine

J’entendis Dieu dire:
Et [Dieu] essuiera toute larme de leurs yeux; et la mort ne sera plus; et il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni peine, car les premières choses sont passées. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles. Et il [me] dit: Écris, car ces paroles sont certaines et véritables. (Apocalypse 21,4-5) Dieu dit à l’assemblée des saints: « Je vois que vos noms sont écris dans le Livre de Vie de lAgneau. Bienvenue dans la joie du Seigneur. » Une fois de plus, une autre écriture vint à ma pensée Son maître lui dit: Bien, bon et fidèle esclave; tu as été fidèle en peu de chose, je t’établirai sur beaucoup: entre dans la joie de ton maître. (Mathieu 25,21) A cela, le Seigneur plaça de magnifiques couronnes en or sur les têtes de tous Ses sanctifiés. Je sus que la gloire de Dieu continuera à couler pour tous les rachetés. Je sus qu’il ne s’arrêtera jamais!

ENTREPÔTS DU PARADIS

Je crois que Jésus Christ m’a révélé le Paradis comme il L’a fait afin de me donner une balance. Il sut ce que j’avais traversé après avoir effectuer plusieurs visites en enfer et expérimenter l’enfer était si horrible qu’Il m’accorda cette bénédiction de pouvoir visiter le Paradis. Pendant l’une de mes visites au Paradis, on me fit visiter les entrepôts de Dieu. L’ange du Seigneur me dit: « Viens et vois la gloire de Dieu. » L’ange était très joli et grand. Ses ailes de couleur en arc-en-ciel étaient formées comme des triangles. Il me dit que Dieu lui avait donné des instructions, et qu’ils devaient me montrer des parties du Paradis. Nous avons commencé à monter haut dans l’atmosphère et partir à travers l’entrée du Paradis une fois de plus. Je vis des arbres fruitiers plein de jolis fruits. Je vis des familles habillées avec de belles robes, se dirigeant vers le haut et le bas des collines, louant Dieu. L’environnement était saturé de plus belles musiques que vous aimerez à jamais à avoir à écouter. Les musiques célestes sont une manifestation de joie. C’est une évidence de bonheur, une preuve de joie. J’ai eu à entendre des chorales magnifiques et de grandes assemblées qui ont créé et joué de belles musiques sur terre. Mais, saints, rien ici-bas ne peut être comparé avec la splendeur et la beauté de la musique et des chants là-haut. Le Paradis était une symphonie de musique. Imagine si tu peux, des millions de voix parfaitement cordonnées, chantant merveilleusement des mélodies du Paradis. Aucune note n’était hors clé. Tout était en parfaite harmonie. Des
instruments à cordes produisaient de beaux accompagnements, ensemble avec des trompettes et d’autres sortes d’instruments musicaux. Ils se mélangeaient tous avec les voix des saints rachetés qui louaient Dieu à vive voix. Le son des instruments, comme le son des voix chantant, avaient été purifiés et rendu parfaits par la puissance du Dieu Tout Puissant. Oh, que c’était glorieux d’entendre les merveilleuses louanges à Dieu. Des voix qui n’avaient aucune qualité de tons ou de sons chanteront en belle harmonie au Paradis. Nous serons tous heureux là-haut. Même une chorale de dix mille voix ici sur terre serait bien faible comparée à la grande et éloquente musique de la cité céleste de Dieu!
Vagues après vagues d’incroyables hymnes de louanges flottaient par-dessus le paysage et à travers les rues du Paradis. Il était si enveloppant que je ne pouvais ni entendre, ni penser à rien d’autre pour un temps. Finalement, l’ange dit: « Viens et vois la gloire de Dieu. » Je me souvins être partie avec lui à travers un endroit qui avait la plus verte des herbes imaginable. Là-bas, il y avait d’immenses tas de fleurs dans certaines parties de l’herbe. Les fleurs étaient splendides et ressemblaient d’une certaine manière à des roses. Chaque plante avait au moins une fleur constituée de jolies pétales. Et, saints, les fleurs avaient l’air d’être entrain de chanter!

LES CHEVAUX AU PARADIS

Afficher l'image d'origine

Continuant à voyager avec l’ange, nous avons passé un endroit où il y avait de beaux chevaux blancs. Je me souvins avoir lu dans apocalypse sur les chevaux et comment Jésus un jour sera à califourchon sur un cheval blanc, conduisant les armées du Paradis, qui monteront aussi les chevaux blancs: « Et je vis le ciel ouvert: et voici un cheval blanc, et celui qui est assis dessus [appelé] fidèle et véritable; et il juge et combat en justice. Et ses yeux sont une flamme de feu; et sur sa tête il y a plusieurs diadèmes; et il porte un nom écrit que nul ne connaît que lui seul; et il est vêtu d’un vêtement teint dans le sang; et son nom est : «La Parole de Dieu»; et les armées qui sont dans le ciel le suivaient sur des chevaux blancs, vêtues de fin lin, blanc et pur. » (Apocalypse 19,11-14) Ces chevaux étaient aussi nobles que les pièces de marbres d’échecs. Ils avaient l’air de statues très immenses qui ont été taillées dans de la roche, mais ils étaient réels et vivants. Leurs sabots étaient gigantesques. Ils étaient d’un blanc pur et très majestueux. Une dame habillée d’une belle robe souriait et parlait aux chevaux, les conduisant à plier les genoux en signe de louange à Dieu. Et tous en même temps pliaient leurs genoux droits et louaient Dieu! Je pensai: « Oh, que c’est beau! » Et je me souvins avoir lu dans la bible que chaque créature au Paradis et sur terre honoreront et loueront Dieu: J’ai juré par moi-même, la parole est sortie de ma bouche [en] justice, et ne
reviendra pas, que devant moi tout genou se ploiera, [par moi] toute langue jurera. (Esaïe 45,23)  » Car il est écrit: «Je suis vivant, dit le Seigneur, que tout genou se ploiera devant moi, et que toute langue confessera hautement Dieu»  » (Romains 14,11) C’est pourquoi aussi Dieu l’a haut élevé et lui a donné un nom au-dessus de tout nom, afin qu’au nom de Jésus se ploie tout genou des êtres célestes, et terrestres, et infernaux, et que toute langue confesse que Jésus-Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père. (Philippiens 2,9-11) Et j’entendis toutes les créatures qui sont dans le ciel, et sur la terre, et au-dessous de la terre, et sur la mer, et toutes les choses qui y sont, disant: À Celui qui est assis sur le trône et à l’Agneau, la bénédiction, et l’honneur, et la gloire, et la force, aux siècles des siècles!  » (Apocalypse 5,13) La paix, la joie, et le bonheur étaient partout. Je pouvais entendre les gens louer Dieu. Soudainement, je ne pouvais plus voir l’ange avec moi, mais là se tenait Jésus. Il me semblait être très grand de stature, et Il portait une robe qui était distinctive des robes des autres. Ses yeux perçants étaient jolis. Il avait ce qui semblait être une barbe nettement taillé et des cheveux très épais. Je me souvins L’avoir regardé et avoir pensé que la tendresse dans Son regard est au-delà de la description d’un écrivain. La bonté du Sauveur béni était étonnement inspirant et merveilleux. Tout en moi voulait Le louer, L’adorer et se prosterner devant Lui, le Roi des rois et le Seigneur des seigneurs, Jésus-Christ. Gloire et puissance étaient rependues tout autour de Lui.

ENTREPÔTS DE GUÉRISONS

Ayant remarqué que les yeux de Jésus avaient l’air troublés; je demandai: « Jésus, qu’est ce que c’est? » « Enfant regarde! » Il orienta Sa main vers un building où je vis une large ouverture. A partir de l’ouverture, gloire et puissance s’échappaient en volute et des puissances flottantes coulaient de là. Je lui demandai encore: « Jésus, qu’est ce que c’est? » « Enfant, vois-tu les guérisons dans ces entrepôts? » « Oui, Seigneur. » « Toutes ces bénédictions attendent le peuple de Dieu. » Les souffrances dans cette vie sont, évidement, tragiques. Combien de maladies, de souffrances; d’afflictions physiques, de malformations et de gens malades souffrent ici? Tu les rencontres partout. Fais simplement un aller et retour dans les couloirs de n’importe quel hôpital ou grand centre médical. Visite le bloc des maladies contagieuses, l’aile des maladies mentales, la section des soins intensifs, la salle des urgences, et autres places où l’on prend soin des personnes qui souffrent terriblement et qui sont dans une agonie physique et mentale insupportable. La maladie est le résultat de la chute d’Adam et d’Ève dans le jardin d’Eden. C’est l’une des conséquences du péché. Certains voient la maladie comme étant un ennuis, une tragédie de la condition humaine, ou juste comme faisant partie d’une existence normale. En réalité, c’est une malédiction de Satan.

GUÉRISON AU PARADIS

Le besoin de guérison est accablant. La maladie est la corruption de la volonté de Dieu. C’est un élément non naturel dans l’économie de Dieu. Elle ne tire pas son origine de Dieu; elle ne vient pas du Paradis. Le péché vient d’une source maléfique, non d’une bonne source. Lorsque nous arriverons au Paradis, toutes les maladies, malaises, et souffrances disparaîtront pour toujours. Paul écrit concernant l’ultime rédemption de nos corps: Car j’estime que les souffrances du temps présent ne sont pas dignes [d’être comparées] avec la gloire à venir qui doit nous être révélée. Car la création attend vivement la révélation des fils de Dieu. (Romains 8,18-19) La pire des souffrances physiques possible dans cette vie n’est pas digne d’aucune comparaison avec la gloire excédante et merveilleuse qui sera reçue après cette vie. Au Paradis ayant des corps parfaits, nous nous reposerons en Christ, n’ayant plus de douleur ou d’affliction physique. Cependant, Il veut aussi que nous soyons guéris maintenant.
L’un des noms de Dieu dans la Bible Jehovah-Rapha, qui signifie « Le Seigneur, Celui qui nous guérit. » Dieu fit une alliance spéciale de guérison avec Son peuple. Il promit à Israël: Si tu écoutes attentivement la voix de l’Éternel, ton Dieu, et si tu fais ce qui est droit à ses yeux, et si tu prêtes l’oreille à ses commandements, et si tu gardes tous ses statuts, je ne mettrai sur toi aucune des maladies que j’ai mises sur l’Égypte, car je suis l’Éternel qui te guérit. (Exode 15,26) Bien que la maladie soit une partie de la malédiction du péché, Jésus a enlevé la malédiction des croyants à travers Son expiation du péché. Les blessures et meurtrissures que Christ a souffertes ont payé le prix du péché. Il devint notre Sauveur. Cependant, Ses souffrances firent plus que juste de payer pour nos péchés: cela établit et authentifia Jésus comme Guérisseur! Mais Il a été blessé pour nos transgressions, Il a été meurtri pour nos iniquités; le châtiment de notre paix a été sur Lui, et par ses meurtrissures nous sommes guéris. (Esaïe 53,5) [Jésus] qui Lui-même a porté nos péchés en son corps sur le bois, afin qu’étant morts aux péchés, nous vivions pour la justice; «par la meurtrissure duquel vous avez été guéris. (1 Pierre 2,24)

LA GUÉRISON EST POUR AUJOURD’HUI

Le ministère de guérison de Christ n’a pas cessé lorsqu’Il fut enlevé d’auprès de ses disciples pour le Paradis. Les Actes des Apôtres sont la continuation « de tous ce que Jésus commença à faire et à enseigner » (Actes 1,1). Jésus initia un ministère de guérison sur terre et enseigna que cette guérison est part entière des bénéfices du Royaume. Avant qu’Il retournât vers Son Père, Jésus instruisit les croyants à aller et
à guérir les malades. Il dit: Et ce sont ici les signes qui accompagneront ceux qui auront cru: en mon nom ils chasseront les démons; ils parleront de nouvelles langues; ils prendront des serpents; et quand ils auront bu quelque chose de mortel, cela ne leur nuira point; ils imposeront les mains aux infirmes, et ceux-ci se porteront bien. (Mark 16,17-18) Jésus nous dit aussi: Et quoi que vous demandiez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. Si vous demandez quelque chose en mon nom, moi, je le ferai. Si vous m’aimez, gardez mes commandements. (Jean 14, 13-15) Christ semblait avoir disparu, et je marchais avec l’ange parmi les entrepôts. Je pense avoir vu tellement d’entrepôts, Seigneur. » Jésus parla à mon esprit: « Enfant, lorsque tu pries pour quelqu’un sur terre, prie pour eux en Mon nom. Souviens toi que tu ne fais pas la guérison : Je le fais ! Demande moi de guérir un oeil ou un pieds, et Je le ferai. Demande moi de redresser des jambes atrophiées ou de guérir des corps malades, et Je les guérirai. « Quoi que ce soit que vous voulez que Je fasse, demandez en Mon nom, et je le ferai. J’ai des réponses qui attendent dans ces entrepôts. » Jésus insista sur le fait que les bénédictions qui se trouvaient dans les entrepôts étaient pour Son peuple et pour les pécheurs sur terre. Je me souvins qu’Il dit que très bientôt il y aurait une avalanche de guérisons dans le monde. Je pensai aux guérisons qui étaient entrain d’avoir lieu sur terre et je pensais : « Seigneur que c’est merveilleux le fait que tu répares nos coeurs! » Au fur et à mesure que nous prenons de l’age, nos corps commencent à se dégrader ou à se détériorer. Ceci c’est l’effet naturel du péché, et nous ne serons jamais complètement libres de ces conséquences. Mais Dieu ne désire pas que l’on passe nos derniers jours alités et non effectifs. Il veut nous rendre actifs et productifs. Jésus mourut afin que nous soyons restaurés. JésusChrist, le Fils de Dieu, versa Son sang afin que nous puissions être sauvés de l’enfer. Si nous croyons que Jésus est le Fils de Dieu, donc nous avons l’espoir. L’espoir pour nos âmes est en Jésus. Jésus-Christ a souffert pour la guérison de nos corps. Nos privilèges, nos bénédictions, et nos espoirs pour la restauration et le bien-être sont en Jésus. Il est l’espoir pour notre bien-être physique. Saints, il y a des entrepôts de bénédictions non réclamées au Paradis. Elles sont prêts à être données au le peuple de Dieu qui les demande avec foi et au nom de Jésus! Lorsqu’Il était sur terre, le Seigneur dit: « Je vais préparer une place pour vous » (Jean 14,2). La place qu’Il est entrain de préparer est au Paradis. C’est un bel endroit possédant plusieurs belles choses. Je donne mon témoignage dans ce livre et lorsque je parle du Paradis, les pensées de cet endroit réjouissent mon âme. Dieu merci pour sa belle Parole qu’Il nous a donnée à nous, Ses enfants!
Ordre au Paradis
Le Paradis est un endroit très occupé. Il est rempli d’activités et d’excitations. Les anges sont toujours entrain de vaquer à des occupations diverses; ils sont toujours engagés dans d’importants travaux d’entreprises. L’un des buts de ce livre est celui de vous dire comment je vis les anges travailler au Paradis. Ils sont heureux et joyeux, jamais fatigués, et jamais tristes. Ils sont toujours entrain de louer Dieu. Les saints rachetés sont aussi occupés au Paradis. Ils ont toujours à faire. Exactement quels genres de travaux les saints font là-bas, je ne le sais pas. Mais vous pouvez être surs que personne n’est inactif dans cette plaisante terre. Les saints sont occupés à faire le genre de travail que personne sur la terre n’a jamais expérimenté. Ils sont engagés dans la stimulation, l’euphorie, et l’accomplissement des travaux. Ils glorifient continuellement Dieu et faisant les choses que Dieu leur à préparées pour qu’ils fassent. Je vis les anges qui volaient de la terre avec des rapports, ils arrivaient au Paradis, venant de tous les coins de la terre. Ils avaient été dans plusieurs services dans les églises et dans plusieurs réunions de prières. Pendant que j’observais les choses sur terre, ils tenaient toujours dans leurs mains des morceaux de papiers blancs qui ressemblaient à des rouleaux qui avaient des bouts en or. Alors, je rentrais à certains endroits du Paradis et partageais leurs rapports avec les autres anges.

LA POPULATION DU PARADIS

A un endroit du Paradis, je vis des hommes saints qui étaient vêtus de belles, glorieuses robes blanches, immédiatement, cela me fit penser à cette écriture: Je me réjouirai avec joie en l’Éternel, mon âme s’égayera en mon Dieu; car il m’a revêtu des vêtements du salut, il m’a couvert de la robe de la justice, comme un fiancé se pare de son turban et comme une fiancée s’orne de ses joyaux. (Esaïe 61,10)
Les gens que je vis au Paradis avaient des traits distinctifs et venaient de toutes les nations de la terre. Les Saintes Écritures disent: Après ces choses, je vis: et voici, une grande foule que personne ne pouvait dénombrer, de toute nation et tribus et peuples et langues, se tenant devant le trône et devant l’Agneau, vêtus de longues robes blanches et [ayant] des palmes dans leurs mains. (Apocalypse 7,9) Une autre chose qui me laissa une grande impression fut le fait que le Paradis est un endroit tellement ordonné. Tout ce qui se faisait là-haut se faisait toujours complètement, proprement, et avec le plus haut degré d’excellence. Aucun travail n’était de mauvaise qualité, aucun produit n’était pauvre; et aucune activité n’était médiocre. Lorsque je vis des familles marcher le long des collines saintes et louant Dieu, cela fut une très belle vue. Leur joie et leur bonheur étaient sans limites et sans aucune
restriction. Ils semblaient être toujours entrain d’aller faire des choses merveilleuses en la présence du Seigneur. Toute chose, faite soit individuellement ou en groupe, était faite d’une façon ordonnée. Le Paradis est complètement sans impuretés ou imperfections. Il est parfait dans tous les sens du mot. Toutes les altérations et les changements qui nous sommes familiers ici sur terre sont non existants dans le Paradis de Dieu. Une joie et une paix parfaite remplissent les coeurs, les esprits, et les corps de tous ceux qui sont là-haut.

ORDRE PARFAIT

Un parfait ordre et objectif divin, caractérisent tout ce qui se passe au Paradis. Les anges et les saints tous deux sont continuellement engagés dans un service excellent et joyeux. Personne n’est oisif. Personne ne s’ennuie jamais. Les enfants de Dieu, aussi bien que les anges et toutes les créatures paradisiaques, servent Dieu jours et nuits éternellement. Lorsque nous recevrons de nouveaux corps célestes après la résurrection des saints, nous ne serons plus jamais fatigués ou faibles. Nous ne connaîtrons plus jamais la fatigue. Nos corps surnaturels glorifiés ne perdront jamais leur force. Dans l’éternité, le temps est suspendu et les circonstances ne ravagent pas la pensée, la volonté, ou le corps. Pour être engagé dans les emplois et les joies du Paradis, nous devons avoir une nature céleste. Et c’est ce qui se passe lorsqu’on est né de nouveau : nous devenons « participants de la divine nature » (2 Pierre 1,4), comme Pierre l’a expliqué: «Comme sa divine puissance nous a donné tout ce qui regarde la vie et la piété, par la connaissance de celui qui nous a appelés par [la] gloire et par [la] vertu, par lesquelles Il nous a donné les très grandes et précieuses promesses, afin que par elles vous participiez de la nature divine, ayant échappé à la corruption qui est dans le monde par la convoitise.» (2 Pierre 1,3-4) L’architecture du paradis était faite et construite dans l’éternité passée par le Dieu éternel. Dans une partie, je vis ce qui semblait être un bloc entier de la cité du Paradis. Les buildings étaient très larges, et à travers le dessus de chacun de ces buildings, se trouvait une grandiose et impressionnante couronne faite de plusieurs bijoux. Je ne sais pas le nombre de personnes qui occupaient ces grands buildings car je n’étais pas allée à l’intérieur de ces buildings. Mais ils étaient tous majestueux et spacieux, bien au-delà de quoi que ce soit que vous n’ayez jamais vu sur terre. Je pensai à ce que les écritures disent, que lorsqu’on travaille sur terre pour Jésus, on amasse des trésors au Paradis (Luc 18,22). Je me souvins de ces versets: Et les vingt-quatre anciens qui sont assis devant Dieu sur leurs trônes, tombèrent sur leurs faces et rendirent hommage à Dieu, disant: Nous te rendons grâces, Seigneur, Dieu, Tout-puissant, celui qui est et qui était, de ce que tu as pris ta grande puissance et de ce que tu es entré dans ton règne. Et les nations se sont irritées; et ta colère est venue, et le temps des morts pour être jugés, et pour donner la récompense à tes
esclaves les prophètes, et aux saints, et à ceux qui craignent ton nom, petits et grands, et pour détruire ceux qui corrompent la terre. (Apocalypse 11,16-18) Et il arriva aussi, un autre sabbat, qu’il entra dans la synagogue et qu’il enseignait. Et il y avait là un homme, dont la main droite était sèche. (Luc 6,23) Voici, je viens bientôt, et ma récompense est avec moi, pour rendre à chacun selon ce que sera son oeuvre. (Apocalypse 22,12)

CHARIOTS DE DIEU

Lorsque nous nous sommes déplacés à une autre partie du Paradis, l’ange du Seigneur me dit: « Viens et vois la gloire de ton Dieu. » L’ange me montra les chariots de Dieu. Les roues étaient si larges qu’elles sont difficiles à décrire. Elles étaient décorées de diamants, de rubis précieux, et d’émeraudes. Chaque chariot avait au moins deux roues sur chaque côté. La devanture des chariots était basse et ouverte comme des traîneaux. Ils semblaient être en feu, mais ils n’étaient jamais consumés.

CORPS DE QUALITÉ

Afficher l'image d'origine

Les traits de tous ceux que je vis au Paradis étaient glorifiés et beaux. Pas une seule personne n’avait de cicatrice, et ils étaient tous radieux et beaux. J’ai entendu des gens dire que  »nous serons simplement une vapeur de fumée. » Non, vous ne serez pas une vapeur de fumée. Vous aurez une forme et des traits humains. La Bible dit qu’il y a des anciens autour du trône: «Et autour du trône, vingt-quatre trônes, et sur les trônes, vingt-quatre anciens assis, vêtus de vêtements blancs, et sur leurs têtes des couronnes d’or.» (Apocalypse 4,4) Les patriarches au Paradis sont de beaux saints de Dieu qui sont morts et nous ont devancé. Dieu leur a donné la vie éternelle. Je les vis comme ils seront lorsqu’ils auront reçu leur nouveau corps glorifié après la Résurrection. Saints, vous serez incroyablement heureux au Paradis. Lorsque j’étais au Paradis, la mémoire de ma maison était très éloignée. Il n’y avait pas de tristesse là-haut, pas de douleur, et pas de chagrin. Je me réjouissais dans la joie du Seigneur et étais émerveillée par Sa beauté. Il n’y avait pas d’obscurité au Paradis. Il y avait seulement la gloire, la majesté et la puissance partout, spécialement lorsque l’on s’approchait du trône. La rivière de vie coulait du dessous du trône; elle était belle et ressemblait à une mer de glace: «Et il me montra un fleuve d’eau vive, éclatant comme du cristal, sortant du trône de Dieu et de l’Agneau.» (Apocalypse 22,1) Comme je partais, l’ange dit: « Viens et vois la gloire de Dieu. »
Saints, J’étais emmenée à très grande vitesse par l’ange à un endroit où les louanges à Dieu et la musique semblaient s’agrandir en intensité et en volume. C’était la plus belle musique que vous voudriez jamais entendre. Les sons de joie et des cris étaient partout. L’ange du Seigneur dit: « Nous approchons le trône. » Je pensai: « Oh, Dieu, que c’est glorieux, que c’est joli! »

LORSQUE DIEU PARLE

Lorsque Dieu parle, il semble que douze très grands anges, chacun d’eux ayant douze à quinze pieds de taille, sont debout devant le trône. Oh, la façon à laquelle ils jouent leurs trompettes! De beaux bijoux ornaient la devanture de leurs vêtements. La musique et tout ce qu’ils disent et font influencent l’atmosphère. Ils semblent préparer le chemin pour que le Seigneur parle. Je pouvais voir un nuage épais enveloppant le puissant trône lorsque le Seigneur parlait ou proclamait un message. «Et du trône sortent des éclairs et des voix et des tonnerres; et [il y a] sept lampes de feu, brûlant devant le trône, qui sont les sept Esprits de Dieu.» (Apocalypse 4,5) Alors la puissance se dégageait de l’avant du trône. Au milieu du trône, Dieu Tout-Puissant réside dans un nuage de gloire. Lorsque Dieu parla, Sa voix résonnait comme « plusieurs eaux » (Apocalypse 14:2), mais j’entendis tout ce qu’Il dit. Une fois que Dieu commença à parler du sang de Son fils, Il parla de comment le sang de Son fils fut versé pour tout le monde sur terre. Il dit que le sang de Jésus-Christ Son Fils peut nous laver de tout péché (1 Jean 1,7), et Il offrit cette invitation: Et l’Esprit et l’épouse disent: Viens. Et que celui qui entend dise: Viens. Et que celui qui a soif vienne; que celui qui veut prenne gratuitement de l’eau de la vie. (Apocalypse 22,17) Dieu a dit que le sang de son Fils a été versé pour racheter les hommes et les femmes de leurs péchés. Il dit qu’envoyer Son Fils à la croix afin de nous donner la vie éternelle valait plus que tout, et que le sang de Son Fils a payé le prix pour nous racheter. En lui nous avons la rédemption par son sang, la rémission des fautes selon les richesses de sa grâce. (Ephésiens 1,7) En qui nous avons la rédemption, la rémission des péchés. (Colossiens 1,14) Jésus-Christ… qui nous aime, et qui nous a lavés de nos péchés dans son sang. (Apocalypse 1,5) Lorsque j’étais au Paradis, cela était si émouvant et excitant d’entendre la voix de Dieu. Bien que cela était un puissant rugissement, la voix de Dieu était plaisante. Je pouvais comprendre tout ce qu’Il disait. Je continuais à penser: « Ô Dieu, qu’est ce que Tu es beau! Tu as préparé toutes choses. Tu as fait toutes choses pour nous, Seigneur! Nous ne pouvons même pas commencer à penser aux choses que Tu as préparées pour nous qui T’aimons » (1 Corinthiens 2,9).

LE PARADIS, UN ENDROIT RÉEL

Je me souviens avoir pensé: « Le Paradis est réel. Les gens sont réels. Ces anges sont réels. Tout ceci est beau et réel, et un jour j’hériterai de ceci comme je continue à servir le Seigneur. » Parler du Paradis et de la splendeur de Dieu c’est une joie pour moi. Je Le remercie de tout mon coeur de pouvoir être à mesure de Le servir. Je remercie Dieu du fait que Jésus ait sauvé mon âme d’un enfer de désolation. Je remercie Dieu du fait que je suis née de nouveau, un enfant lavé par le sang du Roi; et du fait que Jésus soit mon Seigneur! Si tu n’es pas né de nouveau, c’est que tu as besoin d’être sauvé de tes péchés. Tu as besoin de demander à Jésus-Christ de venir dans ton coeur et de sauver ton âme. Crois qu’Il est le Fils de Dieu. Crois que Dieu le Père L’a envoyé sur cette terre, qu’il était né de Marie, une vierge, et qu’Il est le saint Fils de Dieu le Père, envoyé pour nous racheter de l’enfer. La majorité d’entre nous, a besoin de croire que Jésus a payé le seul sacrifice acceptable pour nos péchés lorsqu’Il mourut sur la croix.

CE QUI ARRIVE AUX ENFANTS

Aux temps bibliques, Jésus parla des petits enfants. «Et Jésus dit: Laissez venir à moi les petits enfants, et ne les en empêchez pas; car à de tels est le royaume des cieux.» (Mathieu 19,14). Jésus dit aussi ces choses: «En vérité, je vous dis: si vous ne vous convertissez et ne devenez comme les petits enfants, vous n’entrerez point dans le royaume des cieux. Quiconque donc s’abaissera comme ce petit enfant, celui-là est le plus grand dans le royaume des cieux.» (Mathieu 18,3-4) Jésus dit aussi ces choses: «En vérité, je vous dis: quiconque ne recevra pas le royaume de Dieu comme un petit enfant, n’y entrera point.» (Marc 10,15) «Quiconque recevra l’un de ces petits enfants en mon nom, me reçoit; et quiconque me recevra, ce n’est pas moi qu’il reçoit, mais c’est celui qui m’a envoyé.» (Marc 9,37) Il est aussi dit dans l’Ancien Testament: «Racontez-le à vos fils, et vos fils à leurs fils, et leurs fils à une autre génération.» (Joël 1,3) Cette partie du paradis émerveillera beaucoup de gens. Plusieurs personnes ont critiqué ceci, mais je sais que Dieu me l’a montré. Cela se passa lors de l’un de mes voyages dans le Paradis. Cela se fit avec le grand ange ayant de puissantes ailes triangulaires aux couleurs de l’arc-en-ciel. L’ange était vêtu d’un vêtement blanc qui brillait, et ses cheveux étaient comme une boule d’or. Ses traits étaient beaux et glorieux. Lumière et puissance l’enveloppaient complètement. Il dit: « Viens et vois la gloire de Dieu. Dieu a dit que je dois te montrer l’endroit où les enfants s’en vont et ce qui leur arrive lorsqu’ils meurent. » Je veux avant tout éclaircir quelque chose maintenant. Lorsque le Seigneur Jésus me
montra l’enfer, je ne vis aucun enfant du tout là-bas. Il n’ y avait pas de petits enfants ou de bébés en enfer que je puisse m’en souvenir. Ceci n’agréera sûrement pas avec les théories des autres gens, mais je vais vous dire ce que l’ange du Seigneur m’a montré sur le Paradis et sur l’enfer, et sur l’endroit où vont les enfants. Je louais simplement Dieu et voyageais avec l’ange. Nous étions haut dans l’atmosphère lorsque nous nous sommes arrêtés et l’ange dit: « Je dois te montrer ces choses. »

SOUVENIRS

Lorsque j’étais avec l’ange du Seigneur, plusieurs choses dont je ne me souviens plus arrivèrent. Il ne m’était pas permis de me souvenir de certaines de ces choses. Il y eut plusieurs événements qui arrivèrent pendant mes voyages ; des choses qui m’avaient été montrées dont je ne puis me souvenir. Cependant, ce qui m’a été permis de me souvenir est assez pour me motiver à vous parler du Paradis! Daniel eut une complète compréhension de toutes ses visions et rêves. Cependant, lorsque le Seigneur me prit dans le Paradis, oh! Là-haut, il y avait une telle gloire et une telle puissance! Des choses se passaient là-haut que l’on ne m’avait pas expliqué, et j’étais seulement emmenée à certains endroits du Paradis. Pour moi, l’endroit le plus merveilleux fut celui des bébés et des petits enfants.

BÉBÉS AVORTÉS

Lorsque l’ange de Dieu dit: « Viens et vois, » il bougea sa main dans l’air, et une vision d’un hôpital apparut. Je vis une dame en salle de travail entrain d’avoir un enfant. L’ange du Seigneur me dit : « Elle est en train de faire une fausse couche. Le bébé à seulement trois mois. » Comme je regardais la scène, deux beaux anges apparurent à côté de son lit. Dans leurs mains ils tenaient ce qui avait l’air d’être un panier fait de marbres blancs et de perles. C’était la chose la plus belle que j’aie jamais vue. Il s’ouvrit au centre et se ferma sur chaque côté. Les anges louaient Dieu. Je pouvais les entendre. Lorsque la dame fit une fausse couche, l’esprit de l’enfant, comme une vapeur, s’éleva de ce tout petit bébé. Les anges de Dieu l’attrapèrent, le mirent dans le panier, et fermèrent le couvercle, et élevèrent leurs mains vers le Paradis. Les anges commencèrent à élever des louanges au Seigneur. Ils L’acclamaient et L’exaltaient comme Roi des rois et comme Seigneur des seigneurs, Créateur de toutes choses au Paradis et sur terre. Ils criaient à Dieu soit la gloire! » Et lorsqu’ils nous passèrent, ils nous dirent encore: « Viens et vois. » Nous sommes rentrés à travers la barrière dans le Paradis. Oh! Ceci semblait être le plus bel endroit du Paradis! Je n’avais pas été dans cette partie du Paradis ou à travers cette entrée. Je me souvins être partie avec l’ange à certains endroits au Paradis.
J’étais accompagnée par l’ange qui m’escortait. Nous étions allés si haut que je pouvais voir le trône encore, et je pouvais entendre des cris et des louanges à Dieu. Cette fois-ci nous semblions approcher le trône par le côté gauche. Je me souviens être venue de ce côté en pensant: « Oh Dieu, qu’est ce que Tu es beau ! Que Tu es merveilleux ! » Les hautes louanges de Dieu et la gloire et les cris étaient partout. Savez-vous? Les Saintes Écritures parlent tellement des anges. En voilà quelques exemples: «Bénissez l’Éternel, vous, ses anges puissants en force, qui exécutez sa parole, écoutant la voix de sa parole.» (Psaume 103,20)
«L’ange de l’Éternel campe autour de ceux qui le craignent, et les délivre.» (Psaume 34,7) «Et voici, il se fit un grand tremblement de terre; car un ange du Seigneur, descendant du ciel, vint et roula la pierre, et s’assit sur elle. Et son aspect était comme un éclair, et son vêtement blanc comme la neige.» (Mathieu 28,2-3) Jésus à parlé du fait qu’Il avait été transporté au Paradis par les anges: «Et il arriva que le pauvre mourut, et qu’il fut porté par les anges dans le sein d’Abraham. Et le riche aussi mourut, et fut enseveli.» (Luc 16,22)

ANGES DE DIEU

Il y a plusieurs références aux anges dans la parole du Seigneur. J’étais justement entrain de penser à quel point Sa parole prouve les choses encore et encore. Mais lorsqu’une révélation est donnée à quelqu’un, Sa Parole apporte simplement plus de clarification sur la révélation. Mon principal appel en Dieu ce sont les rêves, les visions, et les révélations. Mon témoignage c’est que je suis juste un instrument du Seigneur, et j’aime tout simplement raconter cette histoire concernant les enfants. Oh, la gloire que nous vîmes et les voix de louanges que nous entendîmes! Autour du trône étaient des éclairs, du tonnerre, et l’arc-en-ciel. Il y avait l’image d’un homme à l’intérieur du nuage de gloire qui couvrait le trône. Les anges déposèrent le panier qu’ils portaient devant le trône et se prosternèrent. Les bouts de leurs ailes s’élevèrent. Des cris : «Gloire! », « Alléluia! » et « Dieu soit loué!» résonnaient partout au Paradis. Encore, il semblait que nous étions dans une arène grandiose. De grands anges jouaient des trompettes comme s’ils annonçaient quelque chose. Alors, je ne vis plus Dieu, mais je vis la similarité de Dieu comme Moise vit. (Voir Exode 33,17-23.) Puis je vis une main ouvrir le panier. Je suis sure que c’était l’image de la main de Dieu. Mes chères, je vous dis, que si vous pouviez seulement voir la gloire et la puissance de Dieu telles qu’Il me les a révélées! Sa puissance était si éclatante et belle, et merveilleuse! Je vis la main sortir du nuage et ouvrir le panier. Elle fit sortir la petite âme hors du panier et la déposa sur l’autel. Alors, je vis les mains commencer à travailler sur la petite âme. Lorsque le travail fut terminé, la plus belle, parfaite forme d’un humain commença à paraître. Il continua
à se développer jusqu’à ce qu’il devienne le plus beau jeune homme que je n’aie jamais vu.

SOUS LA GARDE DE DIEU

Il n’y a aucun défaut ou marque du péché au Paradis. L’écriture sur la création d’Adam me vint à la mémoire. Alors le Seigneur dit: « Il n’y a aucune imperfection dans cet endroit. Tout ce qui avait été perdu par le premier Adam a été restauré par le second Adam. » J’ai cette ferme conviction que les seuls signes du péché au Paradis doivent être les cicatrices sur les mains, les pieds et les côtes de Jésus. Ceci est le souvenir continuel et pour toujours que notre Seigneur béni a payé le prix pour notre rédemption. Alors je vis ce que je perçus être le dessus de la tête de Dieu ; il ressemblait à de la laine (Apocalypse 1,14). Une transformation merveilleuse eut lieu lorsque Dieu souffla dans ce petit bébé, et il devint entière, parfaite  création. Les anges commencèrent à crier et à élever des louanges à Dieu. Comme je regardais cette puissante manifestation de la puissance de Dieu, toutes les questions que j’aie jamais eues au sujet de ce qui arrive aux bébés et aux enfants qui sont décédés disparurent complètement. Maintenant je sais sans l’ombre d’aucun doute qu’ils sont entre les mains de Dieu, entrain d’être perfectionnés! Alors l’ange et moi avons commencé à nous déplacer vers le haut et encore plus haut sur le côté d’un endroit au Paradis. Ils y avaient de beaux arbres partout qui portaient toutes sortes de fruits. Je vis toutes sortes de fleurs. Je pouvais voir tous types d’oiseaux, y inclus certains que nous n’avions jamais vus avant. Oh! Que la beauté du Paradis est indescriptible! Nous sommes allés plus haut, dans une autre partie. Je pouvais entendre des cris de gloire. Un grand ange vêtu d’une longue robe blanche se tenait devant une barrière. Il était positionné derrière un bureau. Il prit un livre doré du bureau et le donna à un autre ange. L’ange qui reçut le livre l’ouvrit, et des rayons brillants de lumière étincelante issue du livre et commencèrent à flasher. Ceci me fit penser à de millions de feux d’artifices allumés simultanément. Alors je vis des parents et des membres de familles commencer à se déplacer et à graviter vers certains individus. Ils commencèrent à crier, à bondir et à sauter. Je ne comprenais pas ce qui se passait. Alors, l’ange me dit: « Ces bien-aimés sont entrain de reconnaître les membres de leurs familles. » Ceux qui avaient été séparés, paralysés, handicapés, ou qui étaient morts de façon prématurée étaient maintenant dans un état de perfection. Ils avaient été restaurés en entiers! Au paradis, vous connaîtrez tout le monde. Vous connaîtrez Abraham, Isaac, et Jacob. Vous connaîtrez Moise et tous les prophètes. Vous connaîtrez tous les disciples du Nouveau Testament. Vous connaîtrez chaque personne au Paradis. Vous le saurez juste comme Dieu vous connaît (1 Corinthiens 13,12). Vous aurez une connaissance très extensive. Les anges me dirent: « Viens. Tu es entrain d’aller à l’intérieur de
cette barrière. » C’était la plus belle des barrières que je vis au Paradis. Elle était conçue comme une barrière de jardin avec du bois aux alentours, mais elle était faite avec ce qui semblait être des pierres blanchâtres ou du marbre. De belles fleurs grandissaient tout autour d’elle. Nous étions entré à l’intérieur de la barrière et fumes témoins de toutes les merveilleuses réjouissances et de la réunion de toute la famille de Dieu.
UNE RÉUNION PARADISIAQUE
Le roi David su très bien que lorsqu’un petit enfant meurt de manière prématurée pour une raison quelconque, que son âme va au Paradis, où il sera réuni avec les membres de sa famille qui sont un jour devenus des croyants. Lorsque son propre enfant, qui avait été conçu accidentellement lors d’une affaire adultère avec BathSheba, mourut, David se repentit sincèrement de son péché et fut certain que Dieu l’avait pardonné (Psaumes 32,5). Parce que David avait trouvé la paix dans le fait qu’il passera l’éternité avec Dieu, (voir Psaumes 23,6) et qu’il reverrait son bébé garçon (2 Samuel 12,23), il fut en mesure de consoler Bathsheba dans son chagrin. Ici, c’est le rapport biblique de l’incident: Et David dit à Nathan: J’ai péché contre l’Éternel. Et Nathan dit à David: Aussi l’Éternel a fait passer ton péché: tu ne mourras pas; toutefois, comme par cette chose tu as donné occasion aux ennemis de l’Éternel de blasphémer, le fils qui t’est né mourra certainement. »
«Et David supplia Dieu pour l’enfant, et David jeûna; et il alla et passa la nuit couché sur la terre. Et les anciens de sa maison se levèrent [et vinrent] vers lui pour le faire lever de terre; mais il ne voulut pas, et ne mangea pas le pain avec eux. Et il arriva, le septième jour, que l’enfant mourut; et les serviteurs de David craignirent de lui apprendre que l’enfant était mort, car ils disaient: Voici, lorsque l’enfant était en vie, nous lui avons parlé, et il n’a pas écouté notre voix; et comment lui dirionsnous: L’enfant est mort? Il fera quelque mal. Et David vit que ses serviteurs parlaient bas, et David comprit que l’enfant était mort; et David dit à ses serviteurs: L’enfant est-il mort? Et ils dirent: Il est mort. Et David se leva de terre, et se lava et s’oignit, et changea de vêtements; et il entra dans la maison de l’Éternel et se prosterna; et il rentra dans sa maison, et demanda qu’on mit du pain devant lui, et il mangea. Et ses serviteurs lui dirent: Qu’est-ce que tu fais? Tu as jeûné et tu as pleuré à cause de l’enfant, pendant qu’il était en vie; et quand l’enfant est mort, tu te lèves et tu manges! Et il dit: Tant que l’enfant vivait encore, j’ai jeûné et j’ai pleuré, car je disais: Qui sait: l’Éternel me fera grâce, et l’enfant vivra? Mais maintenant qu’il est mort, pourquoi jeûnerais-je? Pourrais-je le faire revenir encore? Moi, je vais vers lui, mais lui ne reviendra pas vers moi. Et David consola Bath-Shéba, sa femme.» (2 Samuel 12,13-14, 16-24)

Un ange du Seigneur me dit: « A partir du
temps de sa conception, un bébé est une âme éternelle. Si un enfant est avorté ou est sujet à une fausse couche, ou alors meurt, Dieu est au courant de cela. Il a demandé à ses anges de prendre soin d’eux. « Nous transportons leurs petites âmes au Paradis et Dieu les rends complets. Peut importe si l’enfant est avorté ou s’il meurt naturellement. Il est façonné et transformé en perfection par la main toute puissante de Dieu ». « Si les parents de ces enfants vivent une vie juste en JésusChrist, lorsqu’ils arriveront au Paradis, ils seront réunis et connaîtrons leurs précieux bien-aimés. Ils les rencontreront aux barrières de gloire! »

ADORATION AUTOUR DU TRÔNE

Maintenant, je bénis le Seigneur pour l’opportunité que j’ai eu de pouvoir mettre ma vision du Paradis dans un livre. Cela brûlait continuellement dans mon coeur. Plusieurs personnes m’ont encouragée à mettre ce témoignage par écrit et à partager la vision du Paradis que Dieu m’a donnée. J’ai partagé la vision du paradis, ainsi que mes expériences de l’enfer, dans plusieurs églises où j’ai prêché. Je voudrais partager avec vous certaines autres scènes que j’ai vues du Paradis. Je veux que vous sachiez que le Paradis est réel. Si vous avez perdu un bien aimé, quelqu’un qui est allé avant vous au Paradis, cette personne vous accueillera à la barrière de gloire. Je veux encourager votre coeur, parce qu’on a un espoir béni en Jésus-Christ. Il est parti au Paradis pour nous préparer une place là-haut. Les anges que je vis au Paradis semblaient être très grands et puissants! Ils étaient vêtus de robes brillantes, éclatantes qui projetaient une impressionnante quantité de lumières. Ils étaient puissants et sincères. Ils étaient déterminés à obéir à Dieu. Il m’était évident que les anges puissants que je vis à chaque barrières de perles étaient des anges protecteurs. Lorsque je vis les épées sur le côté des anges, je pensai, « Bien, gloire à Dieu! Alléluia! Dieu protège sûrement Ses enfants. »

LES ANGES DE DIEU

Vous savez, la Bible parle tellement à propos des anges, avec plusieurs passages faisant référence à eux. C’est incroyable qu’on tende souvent à simplifier les choses que la Parole de Dieu a prouvées encore et encore. Lorsqu’une révélation est donnée à quelqu’un, cependant, cela semble apporter plus d’éclaircissements sur le sujet. Voici quelques exemples de ce que la Bible dit à propos des anges: «Car il commandera à ses anges à ton sujet, de te garder dans toutes tes voies: Ils te porteront sur leurs mains, de peur que tu ne heurtes ton pied contre une pierre.» (Psaumes 91,11-12) «L’Éternel, devant qui je marche, enverra son ange avec toi et
fera prospérer ton voyage, et tu prendras pour mon fils une femme de ma famille et de la maison de mon père.» (Génèse 24,40) “I saw still another mighty angel coming down from heaven, clothed with a cloud. And a rainbow was on his head, his face was like the sun, and his feet like pillars of fire.” (Apocalypse 10,1) «Après ces choses, je vis un autre ange descendant du ciel, ayant un grand pouvoir ; et la terre fut illuminée de sa gloire.» (Apocalypse 18,1) «Car, quand on ressuscite d’entre les morts, on ne se marie, ni on n’est donné en mariage, mais on est comme des anges dans les cieux.» (Marc 12,25) «Et un ange du ciel lui apparut, le fortifiant.» (Luc 22,43) «Ne sont-ils pas tous des esprits administrateurs, envoyés pour servir en faveur de ceux qui vont hériter du salut?» (Hébreu 1,14) «Ainsi, je vous dis, il y a de la joie devant les anges de Dieu pour un seul pécheur qui se repent.» (Luc 15,10) Une fois de plus, il me fut permis d’entrer dans la barrière du Paradis, et je me souviens que j’étais submergée par la sensation de paix et de joie qui est là-haut. Oh, les glorieuses chansons et les louanges! Saints, je ne crois pas que quelqu’un puisse bien le décrire, parce que la terre n’a jamais connu une paix comme celle-ci. Depuis Eden, la terre n’a jamais expérimenté la paix, la joie, et le repos qui sont au Paradis. Au Paradis, il n y a pas de maladie. Au Paradis, il n y a pas de chaise roulante. Au Paradis, il n y a pas de handicap. Au Paradis, il n y a pas des malaises. Tout est parfait et beau. Il n y a pas de corruption. Il n y a pas de mensonge. Il n y a pas de péché, parce que Dieu ne permettra à aucun péché d’entrer par les barrières du Paradis.

LE GRAND SPECTACLE

Avec les anges me guidant, nous nous déplacions très rapidement. Nous avons passé plusieurs arbres fruitiers qui poussaient à côté de la Rivière de Vie. Chacun d’eux portait de beaux fruits. Plus nous avancions, plus il me semblait que nous avons commencé à faire partie de la musique. En tout temps au Paradis, j’entendais la musique, et c’était toujours une nouvelle musique. J’entendis de continuelles musiques de louanges être élevées en l’honneur et en louange à Dieu. L’ange de Dieu me dit: « Nous allons devant le trône pour voir la louange de Dieu. » Tout au long du chemin, il semblait comme si des centaines de personnes venaient de partout au Paradis. Ils partaient adorer le Roi des rois et le Seigneur des Seigneurs.

L’ADORATION AU PARADIS

Plus nous avancions, plus il semblait que les centaines devenaient des milliers, et les milliers devenaient d’innombrables foules. Elles apparaissaient venant de différentes parties du Paradis. Apparemment, nous sommes allés à une sorte de grande arène que Jean a décrit: Sur-le-champ je fus en Esprit: et voici, un trône était
placé dans le ciel, et sur le trône, [quelqu’un était] assis; et celui qui était assis était, à le voir, semblable à une pierre de jaspe et de sardoine ; et autour du trône, un arcen-ciel, à le voir, semblable à une émeraude; et autour du trône, vingt-quatre trônes, et sur les trônes, vingt-quatre anciens assis, vêtus de vêtements blancs, et sur leurs têtes des couronnes d’or. Et du trône sortent des éclairs et des voix et des tonnerres; et [il y a] sept lampes* de feu, brûlant devant le trône, qui sont les sept Esprits de Dieu… Les vingt-quatre anciens tombent [sur leurs faces] devant celui qui est assis sur le trône, et se prosternent devant celui qui vit aux siècles des siècles; et ils jettent leurs couronnes devant le trône, disant: Tu es digne, notre Seigneur et notre Dieu, de recevoir la gloire, et l’honneur, et la puissance; car c’est toi qui as créé toutes choses, et c’est à cause de ta volonté qu’elles existent, et qu’elles furent créées. (Apocalypse 4, 2-5, 10-11) Et les nuages! Les plus beaux nuages qui se dégageaient de l’intérieur et de l’extérieur autour du trône. Des nuages ayant pratiquement la forme des champignons venant d’une explosion atomique, et chaque nuage était un mélange de gloire et de belles couleurs. Un éblouissant arcen-ciel pour couronner le tout. Il est impossible d’imaginer l’intensité de la puissance de Dieu. Je sus dans mon coeur que l’image de l’homme que je vis dans les nuages était la représentation de Dieu. Il y a des milliers d’années, Dieu voulut faire un homme à Son image, et Il le fit. Et Dieu créa l’homme à son image; il le créa à l’image de Dieu; il les créa mâle et femelle. (Genèse 1,27) Dieu a littéralement pris la poussière du sol et créa un homme. Imagine un peu la puissance de Dieu qui a dû être présente: Et l’Éternel Dieu forma l’homme, poussière du sol, et souffla dans ses narines une respiration de vie, et l’homme devînt une âme vivante. (Genèse 2,7) Alors, à cause du fait que Adam était seul-« l’homme donna des noms à tout le bétail, et aux oiseaux des cieux, et à toutes les bêtes des champs. Mais pour Adam, il ne trouva pas d’aide qui lui correspondît. » (Genèse 2,20)-Dieu le mit dans un sommeil profond. Dieu ouvrit le côté d’Adam, enleva une côte d’Adam, et forma une femme de cela. Dieu forma Ève, la compagne de vie et l’amie d’Adam, qui était aussi faite à l’image de Dieu (Genèse 1,27). Quelle grande gloire avait été donnée à l’être humain d’être fait à l’image de Dieu!

PREPARER POUR LE ROI

Les témoignages de la louange céleste montrent la beauté et la sainteté de Dieu. Lorsque nous arrivions à l’endroit de l’assemblée, je pouvais voir les gens et les anges partout. J’étais impressionnée par le fait que tout était fait en ordre. Partout, les gens et les anges louaient Dieu.
La rivière de vie coulait sortant du trône de Dieu. Elle était semblable à une mer de glace, à une mer de cristal, mais elle coulait. Alors, saints, une fois de plus je vis des chevaux. De grands chevaux blancs, magnifiques qui avaient l’air d’être faits de marbre. Ils étaient beaux et sans aucun défaut sur aucun d’eux. Ils étaient élégants, comme les pièces d’échecs, mais ils étaient physiquement réels. Les couvertures blanches du dos des chevaux étaient nettement taillées et avaient des rebords en or. Des rênes dorées étaient dans les bouches des chevaux. Ils avaient des ornements sur leurs pieds et même sur la brosse de leur queue. Ces chevaux étaient debout en alerte devant le trône. Je remarquai que les douze anges debout devant le trône avaient des trompettes et des cornes musicales à leurs côtés. Leurs vêtements flottants et brillants étaient décorés d’or et imprégnés de gros rubis et de toutes sortes d’immenses pierres. Soudainement, je vis plusieurs instruments musicaux. C’étaient des instruments les plus spectaculaires que vous ne vous êtes jamais imaginé avoir vu. Oh, la beauté du Paradis! Il y avait plusieurs harpes. Je regardai pour voir ceux qui étaient stationnés à ces instruments musicaux. Je pensai, « Oh, gloire à Dieu! Alléluia! »

APPEL À LA LOUANGE

Afficher l'image d'origine

Alors, saints, le Saint Esprit me montra clairement quelque chose. La dame qui était au milieu du groupe de chevaux resta immobile. Alors les anges devant le trône, chacun en ordre, prit la trompette ou la corne à son côté et commença à en jouer. Lorsqu’ils soufflèrent ces cornes, oh, les sons de joie et de hautes louanges qui s’élevèrent! Quelqu’un au Paradis proclama à haute voix: C’est maintenant le temps pour les peuples de la terre de louer le Roi des rois et le Seigneur des seigneurs pour Ses actes glorieux et Sa glorieuse puissance. Il est temps de Lui donner de hautes louanges, de L’adorer par les chants et les danses, de L’adorer avec la musique, et de L’adorer pour sa bonté. Il est Dieu. Il est le Roi des rois et le Seigneur des seigneurs. Il est le rédempteur de l’humanité. Lorsqu’ils annonçaient ces choses, saints, les trompettes résonnaient! Alors l’ange qui lisait le rouleau s’arrêta, et un signal fut donné. Immédiatement, ces chevaux magnifiques se prosternèrent tous sur leurs genoux. Leurs têtes s’abaissèrent tous en une rangée en guise de louange au nom du Seigneur: Afin qu’au nom de Jésus se ploie tout genou des êtres célestes, et terrestres, et infernaux. (Philippiens 2,10) Et j’entendis toutes les créatures qui sont dans le ciel, sur la terre, au-dessous de la terre, et sur la mer, et toutes les choses qui y sont, disant: À celui qui est assis sur le trône et à l’Agneau, la bénédiction, l’honneur, la gloire et la force, aux siècles des siècles. (Apocalypse 5,13) Les chevaux commencèrent donc à tourner et à se pavaner devant le Seigneur. Ils firent toutes sortes de choses pour magnifier, louer et adorer Dieu. Si seulement vous aviez pu le voir! Et Dieu était satisfait de leurs louanges à
Son égard.
MOTIVATION À LOUER
Saints, je ne pense pas que nous réalisions à quel point Dieu aime nos louanges. Lorsque nous traversons des moments difficiles, les brisements de coeur, et les chagrins, Dieu veut qu’on Le loue. Nous devons le louer non pas pour les difficultés, mais plutôt parce que nous L’aimons. Lorsque nous Le louons, nous semblons le faire pour Lui, non pas pour nous-mêmes. Lorsque nous Le louons pour les grandes choses qu’Il a faites pour nous, nous détournons notre attention de nous et la focalisons sur Dieu. Dans le processus de commencer la louange, nous nous réalisons du fait qu’Il est Celui qui peut résoudre les problèmes dans lesquels on se trouve, et nous pouvons Lui faire confiance qu’Il viendra à notre aide. Alors, nous bénéficions cependant lorsque nous louons et adorons sincèrement le Seigneur.

ACCOLADES DE LOUANGE

A ce moment, tous les musiciens célestes commencèrent à jouer, et un autre groupe d’adorateurs vînt. Des milliers de voix chantaient des louanges en l’honneur  de Jésus. Les sons de cris joyeux s’élevèrent. Il y avait des sonnettes partout au Paradis. Pendant des heures, semblait-il, les louanges résonnèrent à Dieu! Que c’est beau d’entendre et d’être au milieu des louanges à Dieu! Là, au milieu de la résonance, de sons aussi magnifiques, la terre me semblait si éloignée de moi. Les chagrins et les troubles semblaient si éloignés. Les horreurs de l’enfer semblaient très éloignées.

MA MISSION DONNÉE PAR DIEU

Cependant, je sus à l’intérieur de moi que j’avais quelque chose à faire pour Dieu. L’ange de Dieu me toucha, et la force vint en moi. Il me dit: « Enfant, Dieu t’a permis de voir ces choses afin que tu puisses les dire et les enregistrer. Des Révélations et des visions et des rêves sont donnés afin de faire savoir aux gens de la terre les choses que Dieu a préparées pour ceux…qui L’aime et qui gardent Ses commandements » (1 Corinthiens 2,9; Deutéronome 7,9). Alors, saints, j’ai entendu la voix de Dieu! Juste le son de Sa voix me rempli d’extase. Elle résonnait comme le tonnerre, mais je pouvais entendre ce qu’Il disait. Je me prosternai et commençai à louer te à adorer le Roi des rois et le Seigneur des seigneurs.

LES ÉCRITURES CÉLESTES

Lorsque j’étais de retour sur terre et que je commençai à méditer sur plusieurs merveilleuses choses que Dieu m’avait montrées, je regardai dans la parole de Dieu. Il me semblait que dans toutes les pages que je tournais, je pouvais lire quelque chose concernant le paradis et la majesté de Dieu. Je voudrais partager ces quelques écritures de ces versets avec vous: Tu es le Même, toi seul, ô Éternel; tu as fait les cieux, les cieux des cieux et toute leur armée, la terre et tout ce qui est sur elle, les mers et tout ce qui est en elles. Et c’est toi qui fais vivre toutes ces choses, et l’armée des cieux t’adore. (Néhémie 9,6) Dieu n’est-il pas aussi haut que les cieux? Regarde le faîte des étoiles, combien elles sont élevées. « Les nuages l’enveloppent, et il ne voit pas; il se promène dans la voûte des cieux. »
(Job 22,12, 14) Car il a regardé des lieux hauts de sa sainteté; des cieux l’Éternel a considéré la terre. (Psaumes 102,19) L’Éternel a établi son trône dans les cieux, et son royaume domine sur tout. . (Psaumes 103,19) Qu’ils louent le nom de l’Éternel! Car son nom seul est haut élevé; sa majesté est au-dessus de la terre et des cieux. (Psaumes 148,13) Mais vous êtes venus à la montagne de Sion; et à la cité du Dieu vivant, la Jérusalem céleste; et à des myriades d’anges, l’assemblée universelle. (Hébreu 12,22)

CRÉATURES SAINTES AU PARADIS

Ceci est un vrai rapport d’une expérience qui m’est arrivée. Une fois encore, l’ange du Seigneur vint vers moi et dit: « Regarde la gloire de ton Dieu. » Je fus transportée instantanément dans le Paradis et à travers l’une des barrières dans le Paradis. Chaque barrière était faite de perles exquises, ayant des dessins gravés à l’intérieur. La beauté du Paradis est stupéfiante! Nous avons passé la Rivière de Vie, et je pouvais entendre des gens crier sur les rives en louant Dieu. Je fus transportée devant le trône de Dieu comme il est décrit dans le quatrième chapitre d’Apocalypse. Oh, quels cris et quelles louanges! Saints, je vis le trône de Dieu, il était exactement comme l’a décrit Les Saintes Écritures. Il a un arc-en-ciel tout autour. Il était recouvert de nuages de gloire et par la brillance de la puissance de Dieu. J’entendis des voix, je vis des éclairs, et j’entendis le tonnerre. Je vis les divines manifestations de la puissance de Dieu! Et du trône sortent des éclairs et des voix et des tonnerres; et [il y a] sept lampes* de feu, brûlant devant le trône, qui sont les sept Esprits de Dieu; et devant le trône, comme une mer de verre, semblable à du cristal; et au milieu du trône et à l’entour du trône, quatre animaux pleins d’yeux devant et derrière. (Apocalypse 4,5-6) Comme je regardai, j’entendis
la multiplication des voix de plusieurs anges autour du trône. Le nombre des anges là-haut était inestimable. Puis je vis les créatures célestes et les vieillards. Il y avait quatre créatures célestes et vingt quatre vieillards. Cette scène était aussi décrite par Jean dans Apocalypse: Et je vis: et j’entendis une voix de beaucoup d’anges autour du trône et des animaux et des anciens; et leur nombre était des myriades de myriades et des milliers de milliers. (Apocalypse 5,11) Et tous les anges se tenaient à l’entour du trône et des anciens et des quatre animaux; et ils tombèrent sur leurs faces devant le trône, et rendirent hommage à Dieu. (Apocalypse 7,11)

LES CRÉATURES VIVANTES

Afficher l'image d'origine

Particulièrement à ce voyage au trône de Dieu, je vis les quatre créatures vivantes qui sont devant le trône de Dieu. Ces créatures que je vis autour du trône étaient celles décrites dans la Parole de Dieu. Toutes les créatures célestes ont de grands yeux, certains à l’avant, et d’autres à l’arrière. Elles pouvaient voir devant elles et derrière elles. Elles étaient très grandes et comparées à rien que je n’aie jamais vu sur terre. Chacune d’elle avait six ailes. L’une avait la face d’un lion. La deuxième avait la face semblable à celle d’un veau. La troisième créature vivante avait la face semblable à celle d’un homme. Imagine, si tu peux, une très géante créature avec six ailes, ayant la face d’un homme. La quatrième créature vivante était comme un aigle volant. Toutes ces fascinantes créatures étaient constamment en train de crier, « Saint, saint, saint, Seigneur Dieu Tout-Puissant. » Vu que je n’avais jamais vu auparavant aucune créature qui les ressemblait en apparence, elles me semblaient très étranges. Je sus, cependant, que Dieu avait créé ces saintes créatures au Paradis. Je louais Dieu pour Ses Actes Puissants et sa Toute Puissance. Dieu est un Dieu magnifique! Comme je regardais ces créatures, elles commencèrent à louer et à adorer le Dieu Tout-Puissant. Je voudrais que vous compreniez qu’après avoir vu les créatures vivantes de Dieu dans ma vision, je fis une études sur elles et découvris la description étonnante par Jean dans Apocalypse de ce dont j’avais été témoin.  Voici comment Jean les décrivit: «Et devant le trône, comme une mer de verre, semblable à du cristal; et au milieu du trône et à l’entour du trône, quatre animaux pleins d’yeux devant et derrière. Et le premier animal est semblable à un lion; et le second animal, semblable à un veau; et le troisième animal a la face comme celle d’un homme; et le quatrième animal est semblable à un aigle volant. Et les quatre animaux, chacun d’eux ayant six ailes, sont, tout autour et au dedans, pleins d’yeux; et ils ne cessent de dire, jour et nuit: Saint, saint, saint, Seigneur, Dieu, Tout-puissant, celui qui était, et qui est, et qui vient.» (Apocalypse 4,6-8)

LA TÂCHE DES CRÉATURES VIVANTES

Afficher l'image d'origine

La Bible nous parle de ces créatures vivantes et de leur tâche. Elles rendent continuellement louanges et honneurs à Dieu. Ensemble avec les vingt-quatre vieillards, adorer le Seigneur est leur occupation principale: Et les quatre animaux, chacun d’eux ayant six ailes, sont, tout autour et au dedans, pleins d’yeux; et ils ne cessent de dire, jour et nuit: Saint, saint, saint, Seigneur, Dieu, Tout-puissant, celui qui était, et qui est, et qui vient. Et quand les animaux rendront gloire et honneur et action de grâces à celui qui est assis sur le trône, à celui qui vit aux siècles des siècles, les vingt-quatre anciens tomberont [sur leurs faces] devant celui qui est assis sur le trône, et se prosterneront devant celui qui vit aux siècles des siècles; et ils jetteront leurs couronnes devant le trône, disant: Tu es digne, notre Seigneur et notre Dieu, de recevoir la gloire, et l’honneur, et la puissance; car c’est toi qui as créé toutes choses, et c’est à cause de ta volonté qu’elles existent, et qu’elles furent créées. (Apocalypse 4,8-11) Et ils chantent un cantique nouveau, disant: Tu es digne de prendre le livre, et d’en ouvrir les sceaux; car tu as été immolé, et tu as acheté pour Dieu par ton sang, des hommes de toute tribu, de toute langue, de tout peuple et de toute nation; et tu les as faits rois et sacrificateurs pour notre Dieu, et ils régneront sur la terre. (Apocalypse 5,9-10) Et je vis: et j’entendis une voix de beaucoup d’anges autour du trône et des animaux et des anciens; et leur nombre était des myriades de myriades et des milliers de milliers, disant à haute voix: Digne est l’Agneau qui a été immolé, de recevoir la puissance, et richesse, et sagesse, et force, et honneur, et gloire, et bénédiction. Et j’entendis toutes les créatures qui sont dans le ciel, et sur la terre, et au-dessous de la terre, et sur la mer, et toutes les choses  qui y sont, disant: À celui qui est assis sur le trône et à l’Agneau, la bénédiction, et l’honneur, et la gloire, et la force, aux siècles des siècles! Et les quatre animaux disaient: Amen! Et les anciens tombèrent [sur leurs faces] et rendirent hommage. . (Apocalypse 5,11-14) Et tous les anges se tenaient autour du trône et des anciens et des quatre animaux; et ils tombèrent sur leurs faces devant le trône, et rendirent hommage à Dieu, disant: Amen! La bénédiction, et la gloire, et la sagesse, et l’action de grâces, et l’honneur, et la puissance, et la force, à notre Dieu, aux siècles des siècles! Amen. (Apocalypse 7,11-12) Et les vingt-quatre anciens et les quatre animaux tombèrent [sur leurs faces] et rendirent hommage à Dieu qui était assis sur le trône, disant: Amen! Alléluia! Et une voix sortit du trône, disant: Louez notre Dieu, vous tous ses esclaves et vous qui le craignez, petits et grands. Et j’entendis comme une voix d’une foule nombreuse, et comme une voix de grandes eaux, et comme une voix de forts tonnerres, disant: Alléluia! Car le Seigneur, notre Dieu, le Tout-puissant, est entré dans son règne. (Apocalypse 19,4-6) D’autres tâches des créatures vivantes sont aussi décrites dans Apocalypse: Et lorsqu’il eut pris le livre, les quatre animaux et les vingt-quatre
anciens tombèrent [sur leurs faces] devant l’Agneau, ayant chacun une harpe et des coupes d’or pleines de parfums, qui sont les prières des saints. . (Apocalypse 5,8) Et je vis, lorsque l’Agneau ouvrit l’un des sept sceaux, et j’entendis l’un des quatre animaux disant comme une voix de tonnerre: Viens [et vois]. (Apocalypse 6,1) Et les sept anges qui avaient les sept plaies sortirent du temple, vêtus d’un lin pur et éclatant, et ceints sur leurs poitrines de ceintures d’or. Et l’un des quatre animaux donna aux sept anges sept coupes d’or, pleines du courroux de Dieu qui vit aux siècles des siècles. Et le temple fut rempli de la fumée qui procédait de la gloire de Dieu et de sa puissance; et personne ne pouvait entrer dans le temple, jusqu’à ce que les sept plaies des sept anges fussent consommées. (Apocalypse 15,6-8) Je vis une multitude innombrable d’anges comme ils commençaient à louer Le seigneur. J’entendis et expérimentai l’inoubliable scène lorsque les vieillards autour du trône se joignirent. Moi aussi, je me joignis à la louange du Roi, et je pensai: « Oh, Que c’est glorieux de voir la puissance du Dieu Tout-Puissant! »

LES GLOIRES DU PARADIS

Lorsque Jésus me révéla le paradis, Je fus prise là-haut pour dix visites par la puissance de Dieu Tout-Puissant. Cela arriva immédiatement après le temps pendant lequel Il me montra l’enfer. Les visites divines commencèrent pendant la saison de la pâque. Jésus m’apparut de 2 heures  à 5 heures du matin. Chaque nuit pendant trente nuits, me montrant la destination de ceux qui Le rejette. Avant que je ne voie le Paradis, Il m’emmena dans le centre de la terre et me montra la résidence des morts. J’ai écris Une Divine Révélation de l’Enfer, livre dans lequel j’ai relaté mes expériences en enfer. Après ces trente voyages dans les profondeurs des horreurs, pendant dix nuits, Jésus me montra le Paradis et ses gloires. En plus, j’eus plusieurs visites du Seigneur. Ceci est un vrai rapport de ce qui m’est arrivée. L’Esprit du Dieu Vivant m’a révélé tout ce que je suis entrain de vous dire.
Lorsque Jésus-Christ m’embarqua dans ces voyages, j’étais fascinée parce qu’au Paradis, il n’y a pas de douleur, pas de mort, et pas de chagrin. Au Paradis, seulement la joie, la paix, la gaieté, et les fruits de l’Esprit sont partout. J’étais fascinée par les anges de Dieu qui s’y trouvaient par milliers. Certains avaient des ailes; certains n’en avaient pas. Je remarquai à chacun de mes voyages au Paradis que les anges étaient toujours occupés. Les anges exécutaient des tâches et s’occupaient constamment des détails. Il me semblait que chaque ange avait un devoir particulier et certain travaux à faire. Mais tous étaient toujours entrain de louer Dieu et exécutaient leurs tâches avec joie continuellement. Tous les anges
sont constamment occupés à leurs tâches. Par exemple, lorsque de nouvelles âmes arrivent au Paradis, les anges les accueillent et les conduisent immédiatement à travers La Rivière de Vie. Les anges escortent les nouvelles âmes vers un endroit où d’autres anges les revêtent avec des robes de justice. Alors, les guides angéliques les emmènent à la pièce des couronnes, où chaque personne reçoit une couronne. Toutes ces choses sont faites dans un bel et parfait ordre. Les anges sont parfaitement contents pendant qu’ils font ces tâches. Je ne vis jamais aucune cloche au Paradis, mais je les ai entendu sonner constamment. L’on me dit qu’à chaque fois qu’une cloche sonne, cela signifie qu’une âme sur terre venait juste d’être sauvée. Ceci c’est ce qu’on appelle « les gloires du Paradis. »

LES MEUBLES CÉLESTES

Je remarquai que pendant tous mes voyages au Paradis, je vis de belles tables. Je ne sais pas comment les décrire de manière adéquate. Quelques fois sur terre, j’ai vu des victoriens ou d’autres styles de fournitures ayant des dessins élaborés sur les pièces. Vous avez sûrement eu à voir de si jolies pièces, comme une table contre le côté d’un mur en marchant ou une table sur laquelle est posé un vase ou un livre. Bien, au paradis, je vis des tables comme celles-ci partout, à l’exception que cellesci étaient dessinées et faites de manière encore plus exquise. Il y avait aussi des livres aussi bien que d’autres choses partout.

L’ENREGISTREMENT CÉLESTE

Saints, faites attention au fait qu’à chaque fois que vous donnez de l’argent, à chaque fois que vous payez les dîmes, toutes choses que vous faites pour la gloire de Dieu est enregistré au Paradis. Je me souviens très bien de ceci parce que lorsque le Seigneur ma montré Sa gloire et Sa puissance, cela fit une impression qui ne sera jamais effacée de ma mémoire. Pendant mes voyages, je remarquai que plusieurs anges arrivaient au Paradis avec des rapports venant de toute la terre. Ils partaient à une certaines pièces ayant un ange d’enregistrement en charge. L’ange messager lisait le rapport, et l’ange qui enregistrait lui demandait: « Es-tu un témoin? As-tu vu ceci se dérouler? » Lorsque le rapport était confirmé, il était entré dans un livre. Ces livres étaient éventuellement emmenés au trône de Dieu. Mais premièrement, ils devaient aller à travers un processus spécial. Je me rappelle vivement que l’Esprit du Seigneur se déplace continuellement au Paradis. Ceci était plus grand que quoi que ce soit sur terre. Les choses sur terre sont une copie des choses au Paradis, mais les choses de la terre ne peuvent être qu’une réfection ombragée des choses du Paradis. D’incroyables musiques, des louanges ininterrompues, et autres gloires que la terre ne puisse jamais imaginer abondent au Paradis.

Afficher l'image d'origine

Dieu veut que les gens Le louent. Du commencement de la Genèse à la fin de l’Apocalypse, Dieu exprime Son désir pour qu’une famille L’aime. Lorsque vous lisez ce livre, souvenez vous que le Paradis est une place que Dieu à préparée pour ceux qui L’aime. Un jour j’irai là-haut. Un jour, vous irez là-haut si vous êtes né de nouveau, si vous vous êtes repenti de vos péchés, et si vous avez Jésus-Christ dans votre coeur. Il peut vous laver de vos péchés à travers Son sang précieux. Laissezmoi vous parler du Sang de l’Agneau, du précieux Sang de Jésus.

LE SANG QUI NETTOIE

Afficher l'image d'origine

Avant, j’ai décris la salle de rapports, mais maintenant, je veux décrire un autre aspect. Un nombre d’anges sont assis dans une certaine section des pièces de rapports. Ils ont des seaux dorés devant eux. Ceci est aussi une partie « des gloires du Paradis. » En face des anges, il y avait des piles de livres. Certains des écris dans les livres semblaient être des messages venant de la terre. Chaque message devait être examiné par un grand ange d’enregistrement. Je vis deux autres anges qui ramenaient des messages de la terre. Il y avait un nouveau message à chaque fois que quelqu’un était né de nouveau, ayant été vraiment sauvé de ses péchés en acceptant Jésus Christ dans son coeur. Lorsque quelqu’un se repent sincèrement de ses péchés et demande à Jésus d’être son Sauveur et Seigneur, il est enregistré que cette personne a donné sa vie au Seigneur. Les anges avec les seaux dorés prirent chacun un livre de la pile. Chaque ange tenait dans sa main ce qui avait l’air d’un tissu trempé de sang. Le tissu rouge était mélangé avec gloire, lumière, et puissance. Cela n’était pas du tout horrible : cela était beau! Chaque ange positionnait le livre sélectionné devant lui, et, commençant à la première page, il effaçait les rapports écrits avec le tissu taché de sang. Avec la direction de Dieu, l’ange effaçait l’ancienne histoire du pécheur et enregistrait que lui ou elle venait juste d’être né de nouveau. «C’est moi, moi qui efface tes transgressions à cause de moi-même; et je ne me souviendrai plus de tes péchés.» (Esaie 43,25) Chers enfants, la Parole de Dieu est vraie. Dieu pardonne vraiment nos péchés. C’était si beau de voir les anges laver les pages. Alléluia, Dieu essuie proprement les ardoises de chacun de nous! Lorsque je regardais cette chose glorieuse, j’entendis les saints dans la gloire chanter: Oh, rien d’autre que le sang de Jésus ne peut laver mes péchés. Oh, rien d’autre que le sang de Jésus ne peut me rendre entier aujourd’hui. Oh, rien d’autre que le sang de Jésus ne peut me nettoyer aujourd’hui. Et alors, j’entendis les anges chanter cette chanson: Un autre a été racheté Par le sang de l’Agneau. Un autre a été sauvé de la main des démons Par le sang de l’Agneau. Un autre a été sauvé de l’enfer par le sang de Jésus Christ. N’ayez jamais honte de faire appel à la puissance du sang de Jésus Christ. Son Sang avait été versé il y a de cela presque deux milles ans afin de laver nos péchés, et Son sang n’a jamais perdu de sa
puissance jusqu’à présent! Jésus a vaincu le diable une fois pour toutes et pour toujours lorsqu’Il S’offrit Lui-même  et alla à la croix pour nous (Hébreu 7,2,7). Christ est descendu de la gloire. Il est né d’une vierge. Il donna Sa vie afin que nous puissions être rachetés par Son sang précieux. Il fit ceci afin que nous n’ayons pas à aller en enfer, à cet endroit affreux qu’Il m’a montré. Chers amis, l’Évangile est vrai. Que j’étais joyeuse lorsque je vis les anges effacer toutes les anciennes histoires de la pile de livres. Ils ont effacé l’ancien passé, les anciens péchés, et toutes les choses sales. Toutes choses anciennes étaient parties; le sang de Jésus les a toutes éradiquées.

L’AUTEL DE DIEU

J’aime les autels de Dieu. Lorsque je vais dans une Église remplie de l’Esprit qui a un bel autel, je sais que plusieurs larmes ont été déversées là-bas. Dans l’Ancien Testament, Dieu a commandé de manière répétitive à son peuple d’entrer et de détruire les anciens autels. Voici un exemple: Et vous démolirez leurs autels, et vous briserez leurs statues; et vous brûlerez au feu leurs idoles, et vous abattrez les images taillées de leurs dieux, et vous ferez disparaître  leur nom de ces lieux-là. Vous ne ferez pas ainsi à l’Éternel, votre Dieu. (Deutéronome 12,3-4) Le peuple de Dieu devait détruire tous les autels profanes qui ne donnaient pas gloire à Dieu. Ils devaient enlever tous les autels qui n’honoraient ni ne vénéraient Dieu, et alors, ils devaient construire et préserver les autels pour l’unique raison d’adorer Dieu. Voici un exemple de ces instructions: Seul  Jésus peut le faire pour vous. Vous ne pouvez pas le faire par vous-mêmes. Et il arriva, en cette nuit-là, que l’Éternel lui dit: Prends le jeune taureau qui est à ton père et le second taureau de sept ans; et tu renverseras l’autel de Baal qui est à ton père, et tu abattras le pieu sacré qui est dessus; et tu bâtiras un autel à l’Éternel, ton Dieu, sur le sommet de ce lieu fort, avec l’arrangement [convenable]. Et tu prendras le second taureau, et tu l’offriras en holocauste sur le bois de l’idole que tu auras abattue. (Juges 6,25-26)

LES AUTELS D’AUJOURD’HUI

Lorsque je prêche dans des services à travers le pays, je pense à l’autel de Dieu. Lorsque nous venons devant l’autel d’une Église et nous nous abandonnons et nous confions totalement à Dieu, nous n’avons pas honte de Lui. Un autel dédié est l’endroit par excellence où nous pouvons être dans la présence de Dieu, où l’on peut faire appel à Lui et confesser nos péchés, Lui demandant de nous pardonner. Plusieurs d’entre nous ressentent Sa présence là! Nous pouvons savoir qu’Il répond à nos prières. Par moment, nous pouvons sentir Ses bras autour de nous. Il y a quelque chose de merveilleux concernant les autels ; les anciens autels de Dieu
dans les Églises. Là-bas, vous pouvez y aller et vous agenouiller et simplement louer le Seigneur. Vous pouvez aussi louer Dieu à la maison. Vous pouvez aussi le faire dans votre voiture. Vous pouvez le louez n’importe où. Cependant, laissez-moi vous dire quelque chose: l’autel est définitivement l’endroit idéal pour un rendezvous pour communier intimement avec Lui. Lorsque les prophètes de l’Ancien Testament construisaient un autel pour Dieu, ils criaient et se repentaient aussi non seulement de leurs propres péchés mais aussi des péchés du peuple. A l’autel ils se repentaient et offraient des sacrifices de sang de la part du peuple, et Dieu acceptait leurs sacrifices. Puisque Christ a fait l’ultime sacrifice pour nos péchés à travers Son sang versé, nous n’avons plus besoin d’offrir des sacrifices. Cependant, nous avons toujours besoin de nous repentir lorsque nous avons la  conviction du péché, et l’un des meilleurs endroits pour faire cela c’est à un autel. Lorsque nous voyons l’autel d’une Église dédiée, nous devons nous agenouiller à cet autel et prier à Dieu, si cela est possible. Avoir un autel à une si grande signification ; nous avons besoin d’un autel dans nos maisons, afin que l’on puisse parler à Dieu et avoir un endroit pour être avec Lui. Lorsque je prêche, je dis toujours aux gens: « N’ayez pas honte de venir à cet autel. Ici, Dieu vous rencontrera. » Oui, Il peut vous rencontrer dans votre siège. Néanmoins, il y a quelque chose en ce qui concerne un autel sanctifié très souvent utilisé où vous pouvez vous humilier, lever vos mains, et dire: « Dieu, me voici. Prends moi. Utilise moi pour Ta gloire. »

L’ADORER SINCÈREMENT

Vous devez vraiment être sincères de tout vos coeurs à propos du sujet pour lequel vous priez. Dieu recherche des gens qui vont L’aimer et Le louer. Dieu recherche des gens qui vont se détourner de leurs mauvaises voies et retourner à Lui. Il recherche des gens qui vont L’adorer en esprit et en vérité. Et si mon peuple, qui est appelé de mon nom, s’humilie, prie, cherche ma face et revienne de ses mauvaises voies, moi aussi je l’écouterai des cieux, et je pardonnerai son péché, et je guérirai son pays. (2 Chroniques 7,14) Mais l’heure vient, et elle est déjà là, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité; car ce sont là les adorateurs que le Père demande. Dieu est esprit, et il faut que ceux qui l’adorent, l’adorent en esprit et en vérité. (Jean 4,23-24) Soyez honnête avec Dieu. Soyez sincère avec Dieu. Lorsque vous allez à l’autel, ne vous agenouillez pas pour dire : « Betty à mal agis, » ou « Joe à mal agis. » Dites : « Dieu, je suis celui ou celle qui a péché. Je suis ici dans le besoin d’être pardonné. » Alors, pardonnez à ceux contre qui vous avez quelque chose ; pardonnez-leur ! Saints, le Seigneur recherche un peuple de délivrance, afin que les yeux des aveugles s’ouvrent et que les oreilles entendent ce que l’Esprit du Seigneur dit ou communique aux Églises (Apocalypse 2,7). Oh, la gloire du Paradis! Si vous pouviez seulement voir ce qui vous attend là-haut! Nous
traversons beaucoup d’épreuves et de tribulations chaque jour de nos vies. Souvent il semble que l’ennemi essaie de tout nous voler, mais Dieu nous donne la patience d’endurer, et ultimement la victoire. Il y a beaucoup de pressions dans la vie, mais en notre Seigneur il y a la paix et la sécurité. Si vous n’avez pas une bonne et solide Église, je vous recommande vivement de chercher une Église qui prêche la vraie Parole de Dieu et croit en la puissance Du Tout-Puissant qui transforme les vies et les coeurs. Trouvez une Église qui croit en la puissance du Saint Esprit. Là-bas l’on vous enseignera la sagesse de Dieu et vous pourrez être délivré de vos troubles, de vos douleurs et de vos chagrins. Vous savez, il est très important de fréquenter l’assemblée du peuple de Dieu. La Bible nous demande de nous rassembler. (Hébreu 10,25). N’essayez pas d’être tout seul. Dieu vous aime, et il y a des saints de Dieu qui vous aiment aussi.

GLOIRES À ÊTRE RÉVÉLÉES

Une autre partie des gloires du Paradis comprend certains des mystères qui doivent être révélés. Il ne me fut pas permis de les voir. Cependant, pendant l’un des voyages, je vis de belles maisons et des châteaux. Cette partie semblait passer très rapidement. Puis je fus emmenée où je vis les anges vaquer à toutes sortes de tâches. Ils semblaient être entrain de venir de la terre de manière ordonnée, et ils entraient dans la barrière avec des papiers dans leurs mains. Souvent, les anges avaient des livres dans lesquels ils avaient écrit. Ils allaient à certains endroits du Paradis avec ces rapports. Alors les rapports étaient enregistrés dans des livres, afin de garder un rapport des rémunérations des saints. Lorsque vous irez au Paradis, vous serez rémunéré pour quoi que ce soit que vous faites pour le compte de JésusChrist. C’est la raison pour laquelle j’écris ce livre. J’écris les visions que j’ai eues du Paradis pour le compte du Seigneur et pour Sa gloire et Son honneur. Je voudrais que vous compreniez les mystères du Paradis que Dieu m’a montré. Je ne peux vous parler que de ce que j’ai vu, car les mystères m’étaient seulement révélés en partie. La Bible dit que maintenant « nous connaissons en partie, et nous prophétisons en partie » (1 Corinthiens 13,9). Dieu soit loué, lorsque nous arriverons à notre destination finale, notre demeure finale, toutes nos questions trouveront leurs réponses, toutes nos prières seront exaucées, et tous nos désirs profonds seront comblés!

Visions Des Anges au Travail

Dans ce chapitre, je voudrais vous parler de mes visions des anges au travail. Je  voudrais que vous compreniez certaines des belles choses que Dieu m’a montrées. Je voudrais vous donner de la joie et la réjouissance par rapport à ce qui vous attend lorsque vous travaillez pour le Seigneur. Dieu est merveilleux de révéler « Son secret à Ses servants les prophètes » (Amos 3,7). Son désir c’est de montrer ces choses à ceux qui seront sensibles à Ses révélations et qui proclameront Son message. Ainsi dit l’Éternel, le roi d’Israël, et son rédempteur, l’Éternel des armées: Je suis le premier, et je suis le dernier; et en dehors de moi il n’y a pas de Dieu. Et qui, comme moi, appellera, — et qui le déclarera, et l’arrangera pour moi, depuis que j’ai établi le peuple ancien? Qu’ils leur déclarent les choses qui arriveront et celles qui viendront. N’ayez pas peur, et ne craignez pas. Ne te l’ai-je pas, dès ce temps-là, fait entendre et déclaré? Et vous en êtes les témoins. Y a-t-il un Dieu en dehors de moi? Il n’y a pas de rocher, je n’en connais point. (Esaïe 44,6-8) Alors le Seigneur me répondit et dit: « Et l’Éternel me répondit et dit : Écris la vision et grave-la sur des tablettes, afin que celui qui la lit puisse la lire couramment. (Habakuk 2,2) Il y a plusieurs exemples dans les écritures sur le fait que Dieu veut nous révéler des choses par Ses représentants désignés. La Parole de Dieu est sure et vraie. Selon la Bible, Daniel a eut des visions venant du Seigneur: La première année de Belshatsar, roi de Babylone, Daniel eut un songe, et des visions (de sa tête), sur son lit. Alors il écrivit le songe, [et] raconta tout. (Daniel 7,1) Jean le Révélateur eut aussi des visions du Seigneur, et il lui avait été demandé de les écrire: « Ce que tu vois, écris-le dans un livre » (Apocalypse 1,11). Esaïe était un grand prophète avec un message crucial pour Juda à cause de ses visions et son courage à les déclarer. Son livre commence ainsi: « La vision d’Esaïe le fils d’Amos, qu’il eut concernant Juda et  Jérusalem » (Esaie 1,1). Parce que Ezekiel eut des visions de Dieu (Ezekiel 1,1), il était appelé et oint pour un ministère prophétique. Dieu, dans Son infinie miséricorde, a trouvé acceptable de me choisir et de me montrer des visions de Lui. Je loue Dieu pour cela. Lorsque je suis en prière et dans la méditation, cherchant la face de Dieu pour certains problèmes, il m’est donné de voir des mystères par l’Esprit. Il me révèle certaines choses. Mon appel pour Dieu est de recevoir des rêves, des visions, et des révélations et de les relater aux autres. Comme Dieu oint des servantes, je décris simplement les choses qu’Il m’a montrées. Je crois que ceci est mon rôle biblique.

RÉVÉLER LA VÉRITÉ DE DIEU

Au début de ces expériences, le Seigneur Jésus-Christ m’apparut pour me montrer l’enfer. Il apparut dans une robe blanche étincelante, et remplie de lumière et de puissance. Jésus me semblait avoir six pieds ou un mètre quatre vingt de taille. Sa barbe avait l’air d’avoir été nettement taillée. Ses cheveux épais tombaient légèrement sur Ses épaules. Ses beaux yeux étaient perçants. Le portrait du Christ
qui ressemble le plus à la façon dont je L’ai vu dans mes visions, le montre sur le mur des lamentations, priant sur les Juifs et sur Israël. Jésus-Christ a tellement d’amour et de compassion pour nous, comme l’artiste l’a fait ressortir dans ce portrait, qu’Il va jusqu’à montrer à quelqu’un l’enfer et le Paradis, et des choses à venir.

CHARIOTS DE FEUX

Afficher l'image d'origine

Regarde ce que dit la Bible: «Et Élisée pria, et dit: Éternel, je te prie, ouvre ses yeux, afin qu’il voie. Et l’Éternel ouvrit les yeux du jeune homme, et il vit: et voici la montagne était pleine de chevaux et de chars de feu autour d’Élisée.» (2 Roi 6,17) Lorsque j’étais au Paradis, je vis des chariots de feu, avec des anges conduisant les chariots. C’était de très grands véhicules, et j’étais émerveillée par leur splendeur.

RÉVÉLATIONS DE DIEU

Regardez ces versets bibliques sur les anges: Et comme ils regardaient fixement vers le ciel, tandis qu’il s’en allait, voici, deux hommes en vêtements blancs, se tinrent là à côté d’eux. (Actes 1,10) Comment quelqu’un peut lire cela et ne pas le croire? Dieu a ouvertement montré les anges à Son peuple lorsque Jésus fut enlevé au Paradis. Saints, nous devons réaliser le fait que Dieu veut révéler Ses glorieuses puissances et Ses merveilleux travaux dans ces derniers jours. Dieu a des visions à nous montrer. Il veut nous communiquer ces vérités afin que nous puissions être enthousiastes et réjouis de travailler pour Lui sur cette terre.

MIRACLES DANS L’ÉGLISE

Afficher l'image d'origine

Après la période de ces visions, Je prêchais à un service dans une Église particulière. J’avais été dans une prière et méditation profondes. A l’Église cette nuit, je vis des anges partout. Ils avaient tous des épées dorées dans leurs mains.
L’Esprit du Seigneur me parla. Il me dit de manière très claire: Enfant, lorsque le moment de prier arrive pour les gens, Je veux guérir certains problèmes physiques. Je veux que ceci soit un signe dans ton ministère que le témoignage sur l’enfer est vrai. J’ai donné Ma parole que Je donnerais des signes et des merveilles, et Je ferais des miracles lorsque l’Évangile du Seigneur Jésus est prêché. Je devins très excitée! Dans mon esprit je vis un ange avec un grand livre dans lequel étaient écrites les choses comme je les avais prêchées. Il semblait que la toiture s’était ouverte, et je pouvais voir une vision du trône de Dieu. Les anges se réjouissaient et louaient
Dieu.

BRISER L’ESCLAVAGE DU PÉCHÉ

Lorsque vint le temps pour l’appel de l’autel, je vis des anges qui allaient parmi la congrégation, donnant des petits coups de poings aux gens afin de les encourager à aller à l’autel et de donner leurs coeurs au Seigneur. Lorsque je vis les anges touchant les coeurs des individus, le plus noir des péchés commença à monter et à jaillir hors de leurs coeurs lorsqu’ils s’agenouillaient et qu’ils priaient à Dieu. Oh, c’était si beau! Dans mon esprit je pouvais voir les chaînes qui étaient enroulées autour des gens. Lorsque les gens recevaient le pardon, les anges semblaient être entrain de briser les liens, afin de détruire les chaînes, de les jeter loin d’eux. Les bandes se brisaient lorsque les gens commençaient à lever leurs mains et confessaient leurs péchés au Seigneur. Des pleurs et des cris s’élevaient des âmes qui avaient été délivrées. C’était vraiment beau. Durant plusieurs de mes services à travers le monde entier, Dieu a pourvu à plusieurs miracles semblables à ceux-ci, et de merveilleuses délivrances commencèrent à avoir lieu. Je loue Dieu pour Ses signes, merveilles, et miracles. Je sais que les anges sont au travail, m’aidant avec le ministère du Seigneur Jésus-Christ.

BRISER LES LIENS

Je voudrais vous parler de quelque chose d’autre. Au fur et à mesure que les écritures étaient citées, la Parole semblait sauter hors des pages et prenait la forme d’une épée. Cette épée perçait le corps de la personne et allait droit au problème et le guérissait. La gloire de Dieu était partout! J’étais étonnée. Je loue Dieu pour les bénédictions du Paradis sur terre et pour cette belle révélation de Sa Parole.

LA PAROLE DE DIEU

A plusieurs services où je pars, je vois plusieurs belles choses que les anges sont entrain de faire. Vous savez bien sur, que les anges sont des esprits travailleurs du Seigneur envoyés travailler pour les héritiers du salut. (Voir Hébreux 1,13) Une fois, je vis un ministre de Dieu prophétiser. Lorsqu’il prophétisait, Dieu ouvrit mes yeux afin que je puisse voir un ange sur sa tête. L’ange était entrain de verser sur lui ce qui semblait être de l’huile mélangée avec le feu, d’une corne. Alors je vis le coeur de l’homme en vision. Il était plein de la Bible, de la parole de Dieu. La Parole semblait sortir hors de son coeur, de sa gorge, et hors de sa bouche. Je pouvais voir la Parole comme elle sortait de sa bouche. Lorsqu’elle entrait en contact avec l’air, elle semblait devenir une épée à double tranchant. Un autre ange
enregistrait ce que disait l’homme de Dieu.
Je pensais, « Oh, Dieu, ceci c’est vraiment ta Parole qui va aux gens. » Alors je vis l’un des anges qui tenait les Saintes Écritures. Lorsque l’homme commença à prêcher la Parole Vivante de Dieu, les mots semblaient sauter hors des pages de la Bible. Elles allaient dans son coeur et hors de sa bouche. Comme ceci arrivait, les mots de la Bible devenaient une épée à double tranchant. Lorsque le ministre priait pour les gens malades ou pour les affligés par des maladies, il semblait que le Seigneur me permit de voir un point noir dans un poumon, un pieds, un coeur, ou où que ce soit que l’affliction se trouvait. L’épée de la Parole allait à l’endroit affecté du corps de la personne, et la chaleur commençait à se former autour du point. Plusieurs fois, lorsque l’on prie sur des gens pour la guérison, ils disent: « Oh, là là, je ressens la chaleur de l’Esprit. » Il me fut  permis de voir spirituellement comment la maladie était réellement brûlée du corps d’une personne. C’était si beau de voir comment la révélation de la parole de Dieu commençait à travailler. Lorsque je vis de nouvelles peaux et de nouvelles cellules commencer à grandir de l’endroit où s’était trouvée l’ancienne, je commençai à louer Dieu. Plus tard lorsque je parlais à certains, ils me dirent: « Je fus miraculeusement guéris ce jour. » Ici sur terre, nous voyons seulement en partie, et nous connaissons seulement en partie. Nous voyons et connaissons seulement ce que Dieu permet. Ce que je vis était seulement comme Dieu le permit, et je Lui donne tout le crédit, l’honneur, et la gloire.

APPROCHE DU TRÔNE

Afficher l'image d'origine

Je commençai à voir l’importance et le besoin de la présence des prophètes dans le monde d’aujourd’hui comme dans les temps bibliques. Je commençai à voir l’importance des cinq ministères dont on parle dans Ephésiens: Et Il a donné les uns [comme] apôtres, les autres [comme] prophètes, les autres [comme] évangélistes, les autres [comme] pasteurs et docteurs; en vue du perfectionnement des saints, pour l’oeuvre du service, pour l’édification du corps de Christ. (Ephésiens 4,11-12) Je vis à quel point chacun des ministères était important dans le corps de Christ. La Bible nous dit : « Approchons-nous donc avec confiance du trône de la grâce, afin que nous recevions miséricorde et que nous trouvions grâce pour [avoir du] secours au moment opportun. » (Hébreux 4,16). La parole nous assure ce que nous avons : « Ayant donc, frères, une pleine liberté pour entrer dans le lieu saint par le sang de Jésus » (Hébreux 10,19), parce que « Et presque toutes choses sont purifiées par du sang, selon la loi; et sans effusion de sang il n’y a pas de rémission. » (Hébreux 9,22). Chers amis, je peux attester que ceci est vrai. C’est le sang de Jésus-Christ qui fait le rachat pour l’âme. Sa Parole et Son sang travaillent ensemble en grâce. Approchons-nous donc avec confiance du trône de la grâce, afin que nous
recevions miséricorde et que nous trouvions grâce pour [avoir du] secours au moment opportun. (Hébreux 4,16)

UNE AIDE TRÈS PRÉSENTE

Combien de fois avons nous de grands besoins? Nous avons des maladies dans nos coeurs. Nous expérimentons des brisements de coeurs. Nous traversons le divorce. Un bien-aimé est mort. Un enfant a rétrogradé dans le monde. Il semble que nous n’avons point d’argent qui rentre du tout, et nous avons besoin d’aide. Pendant des moments pareils, nous nous approchons avec courage du trône de Dieu et prions: « Dieu, j’ai besoin de ton aide. »
Dans la vision que Dieu m’a donné des scènes sur terre, à chaque fois que les saints crient demandant de l’aide au Seigneur, la Parole Dieu est là. Un ange aura une grande Bible dans ses mains. Alors je vois l’ange ouvrir la Parole de Dieu et la balancer dans le visage de Satan. Satan est là sous la forme d’un esprit méchant ou d’un serpent. Lorsque l’ange ouvre Les Écritures, le diable tombe littéralement en arrière, criant, parce qu’il sait que l’ange utilise l’épée à double tranchant contre lui. Maintenant, je dois vous dire que les choses que je voyais dans mon esprit ne se déroulaient toujours pas dans l’Église où j’étais entrain de prêcher à ce moment précis. Je voyais les choses en mon esprit qui pouvaient être entrain de se dérouler à un autre endroit bien éloigné. Parfois je ne savais pas ou et quand cela se déroulait. Dieu merci, Jésus a vaincu Satan pour nous une fois pour toutes à la croix afin que nous puissions avoir la liberté et la vie. Nous pouvons maintenant avec courage nous approcher du trône de grâce où qu’on se trouve.
ONCTION ET GUÉRISON
La miséricorde et la grâce de Dieu sont réelles et présentes pour guérir chaque maladie et chaque condition à travers Ses Saintes Écritures. Je veux que vous soyez encouragé dans la Parole de Dieu aujourd’hui. Si vous avez un besoin, allez avec courage au trône de grâce et demandez à Dieu de vous aider. Les anges de Dieu : « Ne sont-ils pas tous des esprits administrateurs, envoyés pour servir en faveur de ceux qui vont hériter du salut? » (Hébreux 1,14). Je suis informée de ceci par cette Écriture, et je la crois. En plus, je sais que c’est un fait. Je l’ai vu plusieurs fois dans le domaine spirituel. Lorsque nous faisons appel au Seigneur, Dieu envoie des anges pour nous aider dans le pouvoir et la puissance de Sa Parole et de Son Esprit. Lorsque les démons ont été chassés de quelqu’un lors d’un service, j’ai vu les mauvais esprits sortir sous la forme d’une ombre noire ou d’apparitions. Lorsque le nom de Jésus est prononcé, j’ai vu des anges prendre ce mauvais esprit et le lier
avec une chaîne. Lorsque j’ai vu cela, j’ai pensé: « Dieu, que c’est beau que Ta Parole délivre ces gens possédés par des démons, des puissances maléfiques. » C’est la Parole du Seigneur qui travaille. C’est la Parole de Jésus-Christ. Seulement en Son nom -le nom de Jésus Christ- que cela peut marcher. Faites appel au nom de JésusChrist. Il vous sauvera. Vous serez né de nouveau, délivré de vos péchés, et aurez une maison éternelle au Paradis.
LA PUISSANCE DE LA PAROLE
Une fois, j’étais en Malaisie. Les gens étaient tellement affamés de la Parole du Seigneur, et je sus par la présence de Dieu qu’il devait y avoir un puissant mouvement de Dieu. Lorsque la gloire de Dieu commença à se déverser sur nous, c’était comme s’il s’agissait de la pluie. Le Saint Esprit était parmi nous et sauvait les gens. Les gens tombaient de leurs sièges lorsqu’ils acceptaient le Seigneur. Plusieurs âmes étaient délivrées lorsque la puissance du Seigneur les touchait. Oh, la joie et la présence du Seigneur qui descendirent! La Parole de Dieu était prêchée, et elle rendait les gens libres. Que les gens avaient besoin de Dieu! Ils voulaient naître de nouveau et demander à Jésus-Christ de venir dans leurs coeurs. La Puissance de la Parole de Dieu est incroyable.

NOURRITURE POUR LA PENSÉE

Voici une autre Écriture que j’aimerais que vous méditiez : Et l’Ange de Dieu, qui allait devant le camp d’Israël, partit, et s’en alla derrière eux; et la colonne de nuée partit de devant eux et se tint derrière eux; et elle vint entre le camp des Égyptiens et le camp d’Israël; et elle fut [pour les uns] une nuée et des ténèbres, et [pour les autres] elle éclairait la nuit; et l’un n’approcha pas de l’autre de toute la nuit. (Exode 14,19-20) Enfants de Dieu, ne savez vous pas que Dieu veut faire des miracles aujourd’hui, comme Il l’a fait hier? Pour une raison quelconque, nous avons éliminé les bénéfices que Dieu a pourvu pour nous. Nous avons continuellement négligé toutes les belles choses de Dieu. Les psychiques et toutes sortes de magies et de sorcelleries sont trouvés dans nos pays. Ils parlent à la faim dans les coeurs des gens. Les gens cherchent les conseils et les directives pour leurs vies de toutes sources. Cependant, je vous dis que Dieu est réel et vrai. Il ne veut pas qu’on suive les psychiques. Il ne veut pas voir les méchancetés de la sorcellerie et de l’occultisme dans le monde. Dieu parle contre l’occultisme et contre la recherche des esprits familiers dans Sa Parole: Ne vous tournez pas vers ceux qui évoquent les esprits, ni vers les diseurs de bonne aventure; n’ayez pas recours à eux pour vous rendre impurs. Moi, je suis l’Éternel, votre Dieu. . (Lévitique 19,31) C’est un très grand péché et c’est très mauvais d’avoir recours aux médiums et aux
psychiques pour de l’aide et pour les directives. Par contre, les anges de Dieu sont réels et sont envoyés pour nous assister, nous qui sommes les héritiers du salut. Car il commandera à ses anges à ton sujet, de te garder en toutes tes voies. (Psaumes 91,11) Dans toutes leurs détresses, il a été en détresse, et l’Ange de sa face les a sauvés; dans son amour et dans sa miséricorde il les a rachetés, et il s’est chargé d’eux, et il les a portés tous les jours d’autrefois. (Esaïe 63,9) Nebucadnetsar prit la parole et dit: Béni soit le Dieu de Shadrac, de Méshac et d’Abed-Nego, qui a envoyé son ange et a sauvé ses serviteurs qui se sont confiés en lui, et ont changé la parole du roi, et ont livré leurs corps, afin de ne servir et n’adorer aucun autre dieu que leur Dieu. (Daniel 3,28)

TROUPES D’ANGES

Lorsque le Seigneur me donna la révélation de l’enfer, je pouvais voir avec mes yeux spirituels que tout autour de ma maison, était écrit dans le ciel la Parole de Dieu. Tout autour et à l’extérieur de ma maison se trouvait un grand rassemblement d’anges. Certains étaient assis et d’autres parlaient entre eux. Un autre groupe avait une apparence très autoritaire et avait l’air d’être entrain de surveiller. Les anges dans le troisième groupe autour de la maison étaient alignés ailes à ailes dos tournés vers ma maison. Ce dernier groupe était composé des anges les plus grands qui ressemblaient à des guerriers! Chacun d’eux avait une grande épée à son côté. Si même seulement une ombre sombre essayait de se diriger vers ma maison, ils allaient sortir leurs épées et allaient défendre ma famille. Souvenez-vous, « l’épée de l’Esprit.. . C’est la Parole de Dieu » (Ephésiens 6,17). La Parole flambait et allait dans le camp de l’ennemi. L’ennemi était brûlé jusqu’à la cendre. L’écriture me vint: « Le méchant… car ils seront de la cendre sous la plante de vos pieds. » (Malachie 4,3). Voir la Parole de Dieu en action m’étonne continuellement.
Lorsque Dieu envoya Sa Parole, les anges délivrèrent Pierre de la prison: Et voici, un ange du Seigneur survint, et une lumière resplendit dans la prison; et frappant le côté de Pierre, il le réveilla, disant: Lève-toi promptement. Et les chaînes tombèrent de ses mains. Et l’ange lui dit: Ceins-toi et chausse tes sandales. Et il fit ainsi. Et il lui dit: Enfile ton vêtement et suis-moi. Et sortant, il le suivit; et il ne savait pas que ce qui se faisait par l’ange était réel, mais il croyait voir une vision. Et ayant passé la première et la seconde garde, ils vinrent à la porte de fer qui conduit à la ville, et elle s’ouvrit à eux d’elle-même; et, étant sortis, ils allèrent jusqu’au bout d’une rue; et aussitôt l’ange se retira d’avec lui. Et Pierre, étant revenu à lui, dit: Je connais à présent certainement que le Seigneur a envoyé son ange, et m’a délivré de la main d’Hérode et de toute l’attente du peuple Juif. (Actes 12,7-11)

LES ANGES ET LA PAROLE

Nous avons plusieurs passages des Écritures qui parlent des anges qui sont apparu aux hommes. En voici quelques exemples : «Mais comme il méditait sur ces choses, voici, un ange du Seigneur lui apparut en songe, disant: Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre auprès de toi Marie ta femme, car ce qui a été conçu en elle est de l’Esprit Saint. (Mathieu 1,20) Et l’Éternel ouvrit les yeux de Balaam, et il vit l’Ange de l’Éternel qui se tenait sur le chemin, son épée nue à la main; et il s’inclina et se prosterna sur sa face. (Nombres 22,31) Et Jacob alla son chemin. Et les anges de Dieu le rencontrèrent. (Genèse 32,1) Et elle voit deux anges vêtus de blanc, assis, un à la tête et un aux pieds, là où le corps de Jésus avait été couché. (Jean 20,12) Et un ange du Seigneur parla à Philippe, disant: Lève-toi, et va vers le midi, sur le chemin qui descend de Jérusalem à Gaza, lequel est désert. (Actes 8,26) Car un ange du Dieu à qui je suis et que je sers, est venu à moi cette nuit. (Actes 27,23)» Nous Chrétiens avons besoin de comprendre à quel point nous avons Sa protection. Nous devons comprendre que Dieu a tout pourvu pour nous dans Sa Sainte Parole. Lorsque nous avons besoin d’aide, nous pouvons aller à Lui avec courage en temps de besoin. Au trône de grâce, au nom de Jésus, nous Lui demandons de l’aide. Lorsque vous et moi demandons de l’assistance, Il nous la donne toujours. Il aime nous aider lorsque nous gardons Ses commandements et lorsque nous Le servons.

Un Nouveau Monde Arrive

Durant plusieurs jours après mon dernier voyage dans l’enfer, J’étais extrêmement malade. Je devais absolument dormir avec la lumière allumée. J’avais besoin de la Bible avec moi tout le temps, et je la lisais constamment. Mon âme avait subit un choc sévère. J’avais expérimenté certains des tourments que les âmes perdues endurent lorsqu’elles vont en enfer. Jésus disait: « Paix, soit calme! » (Marc 4,39), et la paix inondait mon âme. Cependant, quelques moments après, je recommençais encore à crier de peur de manière hystérique.

Pendant ce temps, je savais que je n’étais jamais seule et Jésus était toujours là. Néanmoins, malgré cette certitude et cette connaissance, parfois je ne sentais pas Sa présence. Parfois j’avais si peur de devoir repartir en enfer que j’étais effrayée de même avoir Jésus à coté de moi. Lorsque j’essayais de parler de mes expériences de l’enfer aux autres, ils ne voulaient pas m’écouter. Je les suppliais disant: « S’il vous plait repentez-vous de vos péchés avant qu’il ne soit trot tard. » Il était difficile aux gens de croire ce que je leur disais sur les tourments que j’avais enduré en enfer, et de croire aussi ce que Jésus m’avait demandé d’écrire concernant l’enfer. Le Seigneur me rassura qu’Il est le Seigneur qui guérit. Bien que je n’étais pas convaincue du fait que j’allais être un jour complètement rétablie, je fus totalement guérie lentement, mais sûrement.

PARADIS DE PAIX

Alors, cela arriva une fois de plus. Encore, j’étais avec le Seigneur Jésus, et nous montions en flèche très haut dans le ciel. Jésus dit: « Je veux te montrer l’amour et la bonté de Dieu et certaines parties du Paradis. Je veux que tu voies les merveilleux travaux du Seigneur, qui sont si beaux à admirer. » Un ange me dit: « Vois la bonté et la gentillesse du Seigneur ton Dieu. Sa miséricorde dure à toujours. » Il y avait un tel sens d’amour et de tendresse en l’ange que j’avais des larmes aux yeux lorsqu’il me parla à nouveau et dit: « Regarde le pouvoir, la puissance et la majesté de Dieu. Laisse moi te montrer l’endroit qu’Il a créé pour les enfants. » Soudainement, il y avait une grande planète approchant devant nous qui paraissait aussi grande que la terre. «Et je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre; car le premier ciel et la première terre s’en étaient allés, et la mer n’est plus. Et je vis la sainte cité, nouvelle Jérusalem, descendant du ciel d’auprès de Dieu, préparée comme une épouse ornée pour son mari.» (Apocalypse 21,12) La prochaine chose que j’entendis était la voix du Père disant: «Le Père, le Fils, et le Saint Esprit sont tous un. Le Père, le Fils, et le Saint Esprit sont un. J’ai envoyé Mon Fils mourir sur une croix afin que personne n’ait à être perdu. Je suis sur le point de te montrer l’endroit que j’ai préparé pour Mes enfants. J’ai grand soin de tous mes enfants. J’ai soin lorsqu’une mère perd un enfant, même lorsque le fruit de vos entrailles est avorté avant qu’il ne soit temps. Tu vois, Je suis au courant de toutes choses et J’ai grand soin. A partir du moment où y a une vie dans les entrailles, Je le sais. Je suis au courant des enfants qui sont tués pendant qu’ils sont toujours dans le corps de leurs mères -les vies avortés coupés promptement et non désirés. Je suis au courant des enfants morts-nés et des enfants qui naissent avec des défauts débilitants. A partir du temps de leur conception, chacun d’eux est une âme. Mes anges descendent et emmènent les enfants lorsqu’ils meurent. Au Paradis, ils sont aimés, et ils deviennent des êtres parfaits. Je leur donne des corps entiers et restaure ce qui manque. Je leur donne
des corps parfaits.» A travers toute la planète, il régnait une sensation d’être aimé, un sens de bien-être parfait. Tout était parfait. Par-ci et par-là, au milieu des herbes luxuriantes et de mares d’eaux de cristal et claires où l’on trouvait des sièges de marbres et des bancs de bois très polis sur lesquels on pouvait s’asseoir. Partout où je regardais, je voyais des enfants engagés dans toutes sortes d’activités. Chaque enfant était vêtu de robes blanches et des sandales. Les robes blanches étaient si éclatantes qu’elles étincelaient dans la magnifique lumière sur la planète. Une profusion de couleurs partout accentuait la blancheur de la robe des enfants. Les anges étaient les gardiens des entrées, et les noms des enfants étaient écrits dans un livre.
Je vis les enfants qui apprenaient la Parole de Dieu et à qui on apprenait la musique d’un livre doré. J’étais surprise de voir les animaux de toutes sortes venir auprès enfants ou assis près des enfants pendant qu’ils étaient à l’école angélique. Il n’y avait pas de pleurs et pas de chagrins. Tout était suprêmement beaux. La joie et le bonheur étaient partout. Alors l’ange me montra une autre planète qui brillait comme une grande lumière devant moi. La lumière brillait avec une radiance de millions d’étoiles et tout sur la planète était beau et vivant. A une distance je vis deux montagnes faites d’or pur, pendant qu’à côté de moi il y avait deux barrières dorées, sur lesquelles des diamants et d’autres pierres précieuses étaient ancrés. Je sus dans mon coeur que ceci était la nouvelle terre et que la cité dressée en splendeur devant moi était la Nouvelle Jérusalem, la cité de Dieu comme elle viendra sur terre.

SUR TERRE ENCORE

Rapidement, j’étais rentrée regarder l’ancienne terre, mais la terre telle qu’elle sera après La Grande Tribulation, mais avant que les derniers feux de l’Armageddon la purge ultimement. Dans cette scène, aussi, je vis Jérusalem, la capitale de la cité du millénium. Dans ma vision, je vis des gens venant de loin et d’à côté, s’avançant vers cette cité. Ici, Jésus était Roi, et toutes les nations de la terre Lui ramenaient des cadeaux et lui rendaient hommage. Non seulement Il était Roi, mais en fait, Il était aussi reconnu comme étant le Roi des rois! Jésus me donna l’interprétation de ma vision et me donna un éclaircissement plus précis sur ce qui arrivera: bientôt, Je retournerai et prendrai avec Moi au Paradis premièrement les justes qui sont morts et qui avaient donné leur vie. Puis après eux, Je prendrai les autres, ceux qui sont vivants, en haut dans l’air pour être avec Moi. Suite à cela, l’Antichrist règnera sur la terre pour un temps donné, et il y aura des tribulations comme il n’y en a jamais eu auparavant, et comme il n’y en aura jamais encore. Et alors, Je retournerai avec Mes saints, et Satan sera jeté dans le puits sans fin, où il restera pendant mille ans. Pendant ces mille ans, Je régnerai sur la terre à partir de Jérusalem. Lorsque le millénium sera passé, Satan sera relâché pour une saison, et Je le détruirai avec la clarté de Ma venue. L’ancien monde passera. Regarde, il y aura un nouveau ciel et une Nouvelle Jérusalem, qui descendra sur elle, et Je régnerai toujours et pour toujours.

LE RETOUR DE CHRIST

Dans une autre vision, je vis la venue du Seigneur! J’entendis Son appel qui résonnait comme une trompette et la voix d’un archange (1 Thessaloniciens 4,16). La terre toute entière trembla; et hors des tombeaux sortirent les morts justes qui
rencontrèrent leur Seigneur dans l’air. Pendant ce qui semblait être des heures, j’entendis le son des trompettes. La terre et la mer donnèrent leurs morts (Apocalypse 20,13). Le Seigneur Jésus-Christ se tenait sur les nuages investis de feux et regardait la glorieuse scène. J’entendis une fois de plus, le son des trompettes. Comme j’observais toujours la scène, ceux qui étaient vivants et qui étaient toujours sur la terre montèrent pour se joindre à eux: Car si nous croyons que Jésus mourut et qu’il est ressuscité, de même aussi, avec lui, Dieu amènera ceux qui se sont endormis par Jésus. (Car nous vous disons ceci par la parole du Seigneur: que nous, les vivants, qui demeurerons jusqu’à la venue du Seigneur, nous ne devancerons aucunement ceux qui se sont endormis. Car le Seigneur luimême, avec un cri de commandement, avec une voix d’archange, et avec [la] trompette de Dieu, descendra du ciel; et les morts en Christ ressusciteront premièrement; puis nous, les vivants qui demeurons, nous serons ravis ensemble avec eux dans les nuées à la rencontre du Seigneur, en l’air; et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. (1 Thessaloniciens 4,14-17) Je vis les rachetés, comme étant des millions de points de lumières, convergeant à un lieu de rassemblement dans le ciel. Là les anges leurs donnèrent des robes du plus pure des blancs. Il y avait de grandes réjouissances. C’était la responsabilité des anges de servir, et ils étaient partout, portant une attention spéciale aux ressuscités. De nouveau corps glorifiés était donné aux rachetés, et ils étaient transformés lorsqu’ils passaient à travers l’air. Une grande joie et un grand bonheur remplirent les cieux et les anges chantaient:  »Gloire au Roi des Rois! »

LE CORPS DE CHRIST

Dans cette vision, je vis un grand corps spirituel haut dans les cieux. C’était le corps de Christ, qui était couché sur le dos, pendant que du sang tombait en gouttes sur la terre. Je sus que ceci représentait le corps de notre Seigneur donné en sacrifice. Le corps s’agrandit, devenant de plus en plus grand jusqu’à ce qu’il contienne les cieux. Le corps s’élargit de plus en plus jusqu’à ce qu’il contienne les cieux des saints rachetés Je regardais avec étonnement des millions de gens monter des escaliers pour entrer dans le corps afin de le remplir, commençant par les pieds et continuant par les pieds, les mains, l’estomac, le coeur et la tête. Lorsqu’il était rempli, je vis qu’il était rempli de gens venant des quatre coins de la terre. Avec des voix puissantes, ils louaient le Seigneur: Et ils chantent un cantique nouveau, disant: Tu es digne de prendre le livre, et d’en ouvrir les sceaux; car tu as été immolé, et tu as racheté pour Dieu par ton sang, de toute tribu, de toute langue, de tout peuple, et de toute nation; et tu les as faits rois et sacrificateurs pour notre Dieu, et ils régneront sur la terre. (Apocalypse 5,9-10) Des millions étaient rassemblés devant le trône, et je vis les anges amener des livres desquels le jugement était lu. Il y avait le banc de
miséricorde, et des récompenses étaient données à plusieurs. Puis, je regardais avec stupéfaction l’obscurité recouvrir la surface de la terre, et des forces démoniaques se répandre partout. D’innombrables esprits méchants avaient été libérés de leur prison et déversés sur la terre. J’entendis une autre voix dire à haute voix: C’est pourquoi réjouissez-vous, cieux et vous qui y habitez. Malheur à la terre et à la mer, car le diable est descendu vers vous, étant en grande fureur, sachant qu’il a peu de temps. (Apocalypse 12,12)

LA COLÈRE DE DIEU

Je vis une bête en colère qui déversa son venin sur toute la terre. L’enfer trembla dans sa furie, et du puits sans fond sortit une horde grouillante de créatures méchantes noircissant la terre à cause de leur grand nombre. Des hommes et des femmes couraient en pleurant vers les collines, les caves et les montagnes. Et il y avait des guerres sur la terre, la famine et la mort. Du moins, je vis des chevaux et des chariots de feux dans les cieux. La terre trembla, pendant que « le soleil devint aussi noir qu’un sac de cheveux, et la lune devint comme du sang » (Apocalypse 6,12).
Un ange annonça: « Écoutez, 0h terre, le Roi arrive! » Alors, le Roi des rois et Seigneur des seigneurs apparut dans le ciel. Avec Lui, dans une splendeur glorieuse, étaient les saints de tous âges, habillés du blanc le plus pur. Je me souvint que « tout oeil Le verra » (Apocalypse 1,7) et que « tout genou fléchira… et toute langue confessera qu’Il est Seigneur  » (Romains 14,11). Alors les anges se munirent de leur faucilles et moissonnèrent les graines mûres (voir Apocalypse 14,14-19), ceci c’est la fin du monde. Je pensai : « Nous devons nous aimer les uns les autres. Nous devons être fermes dans la vérité et corriger nos enfants en vue de la venue proche du Christ. Pour sur, le Roi arrive! »

Appel Final du Seigneur: Soyez Prêts

Jésus me dit: « Repentez vous et soyez sauvés, car le royaume de Dieu est à portée de main. Ma volonté et Ma parole vont être exécutées. Préparez le chemin du Seigneur. » Alors Il déclara : « Ordonne à ceux qui sont riches dans le présent siècle, qu’ils ne soient pas hautains et qu’ils ne mettent pas leur confiance dans l’incertitude des richesses, mais dans le Dieu qui nous donne toutes choses richement pour en jouir » (1 Timothée 6,17). Mais je dis : Marchez par l’Esprit, et vous n’accomplirez point la convoitise de la chair. (Galate 5,16). « Ne soyez pas séduits; on ne se moque pas de Dieu; car ce qu’un homme sème, c’est ce qu’il moissonnera. Car celui qui sème pour sa propre chair moissonnera de la chair la corruption; mais celui qui sème pour l’Esprit moissonnera de l’Esprit la vie éternelle. » (Galate 6,7-8). « Or les oeuvres de la chair sont manifestes, lesquelles sont la fornication, l’impureté, l’impudicité, l’idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les colères, les intrigues, les divisions, les sectes, les envies, les meurtres, l’ivrognerie, les orgies, et les choses semblables à celles-là, au sujet desquelles je vous déclare d’avance, comme aussi je l’ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n’hériteront pas du royaume de Dieu. Mais le fruit de l’Esprit est l’amour, la joie, la paix, la longanimité, la bienveillance, la bonté, la fidélité, la douceur, la tempérance : contre de telles choses, il n’y a pas de loi. Or ceux qui sont du Christ ont crucifié la chair avec les passions et les convoitises. » (Galate 5,19-24).


Jésus continua: Lorsque la parole de Dieu sera accomplie, alors viendra la fin. Aucun homme ne connaît le jour ou l’heure à laquelle le Fils de Dieu retournera sur terre. Même le Fils lui-même ne le sait, car cela est seulement su par le Père. La Parole est rapidement entrain de s’accomplir. Venez comme un petit enfant et laissez Moi vous nettoyer des travaux de la chair. Dite Moi: « Seigneur Jésus, viens dans mon coeur et pardonne moi de mes péchés. Je sais que je suis un pécheur, et je me repens de mes péchés. Lave moi dans ton sang, et rends moi propre. J’ai péché contre le ciel
et devant Toi et je ne suis pas digne d’être appelé un fils. Je Te reçois par la foi comme mon Sauveur. » Je vous donnerai des pasteurs selon Mon propre coeur, et Je serai votre Berger. Vous serez Mon peuple, et Je serai votre Dieu. Lisez La Parole, et 55
n’oubliez pas l’assemblée des frères. Donnez-Moi entièrement votre vie, et Je vous garderai. Je ne vous quitterai jamais et ne vous oublierai jamais.

SOYEZ PRÊTS À RENCONTRER DIEU

Mes chers, du fond de mon coeur, je vous ai partagé plusieurs de mes visions et révélations du Paradis qui m’avaient été données par la puissance du Dieu Tout Puissant. Je voudrais résumer mes pensées en exprimant à quel point Dieu nous aime. Il a montré Son attention et Son grand amour en nous donnant Sa Puissante Parole et en nous donnant des révélations en ces derniers jours. Chers enfants, nous devons être prêts à rencontrer le Seigneur. Nous devons en tout temps attendre Son retour. Vous et moi connaissons les troubles dans le temps et la saison dans laquelle nous nous trouvons. Il n’y a jamais eu une époque comme celle-ci. De tout mon coeur, je vous exhorte vivement à être prêts »car vous ne connaissez ni le jour, ni l’heure à laquelle Le Fils de l’homme reviendra (Mathieu 25,13). Jésus-Christ reviendra! Vous souvenez-vous comment je vous ai parlé des saints qui sont maintenant au Paradis? L’ange de Dieu m’a dit que si nous vivons de manière juste en Jésus Christ, nous verrons nos bien-aimés aux barrières de gloire lorsque nous y entrerons. Recevez-vous ce beau message dans vos coeurs? J’ai parlé des livres et des enregistrements que les anges gardent. Chaque chose que nous faisons pour Jésus est enregistrée, et nos récompenses seront plus grandes au Paradis qu’elles ne le sont ici sur terre. Les anges enregistrent nos actions. Plusieurs fois, les évangélistes, les prédicateurs, les enseignants, et d’autres leaders se trouvent souvent contraints à temporairement quitter leurs maisons, leurs enfants, et leurs épouses pour porter la croix pour Jésus Christ. Le Seigneur voit cela et Il est au courant de tout ceci. Il sait aussi lorsque, plusieurs fois, nous allons quelque part et ne sommes pas traités comme les enfants du Seigneur. Parfois, nous sommes maltraités, mais nous sommes toujours les enfants du Roi. Bien encore, Dieu veut que nous soyons serviteurs de ses serviteurs. Il veut que nous nous servions les uns les autres comme Il nous a servi. Saints, Dieu ne nous a pas promis un jardin de roses. Bien qu’Il ne nous ait pas promis la splendeur ici bas, nous pouvons avoir les bénédictions, les richesses, l’honneur, et des biens matériels comme Dieu le permet. Cependant, nous pouvons les avoir lorsque nous portons nos croix et suivons Christ. Je veux que vous soyez prêts. Si vous n’avez jamais reçu Jésus Christ comme votre Seigneur et Sauveur, vous pouvez être sauvés, en accord avec les Saintes Écritures : Car Dieu a tant aimé le monde, qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu’il ait la vie éternelle. (Jean 3,16) [Savoir] que, si tu confesses de ta bouche Jésus comme Seigneur et que tu croies dans ton coeur que Dieu l’a ressuscité d’entre les morts, tu seras sauvé. Car du coeur on croit pour parvenir à la justice, et de la bouche on fait confession pour
parvenir au salut. (Romains 10,9-10, 13) S’il vous plait faites cette prière maintenant: «Père, au nom de Jésus Christ, je viens à Toi simplement comme je suis. Je suis un pécheur, Seigneur. J’ai péché contre Toi et contre le ciel. Je Te demande Seigneur, Jésus, de me pardonner et de venir dans mon 56
coeur et de sauver mon âme. Laisse moi naître de nouveau par l’Esprit du Dieu vivant. Je Te donne ma vie Seigneur Jésus. Je crois que Tu es le Fils de Dieu. Je crois que Tu es Jésus Christ qui avait été envoyé afin de sauver mon âme de l’enfer. Je te remercie et te donne des louanges et l’honneur pour m’avoir racheté par Ton sang précieux.» Si vous avez prié cette prière avec moi, et avez réellement cru ce que vous avez prié, c’est que vous êtes maintenant sauvé. Vous avez acceptez Jésus Christ dans votre coeur. Commencez à Le confesser de vos lèvres et à Le louer. A Dieu soit toute la louange et l’honneur!

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.