L’Escorial : des prêtres en enfer…

6 janvier 2001

Notre Seigneur :
Ma fille, il faut continuer à prier, car le coeur des hommes est très endurci.
J’ai dit tant de choses, ma fille, tant de choses  ;
et les hommes ne veulent pas accepter mes paroles. Ils ont des yeux et ne voient point, ma fille, des oreilles et n’entendent point. Leur coeur n’est pas disposé à admettre mes paroles, ma fille, ni à accepter la volonté de Dieu. C’est pourquoi ils ne veulent pas accepter mes lois, et ils veulent M’imposer les leurs.

Coeurs endurcis, infidèles, orgueilleux, qui êtes-vous, vous, pour dire à Dieu ce qu’il doit faire, à qui, où et quand Il doit se manifester ? Ah, incrédules !,

Coeurs froids, qui ne vous rendez pas compte de la situation du monde, et qui prêchez que tout va bien, parce que vous vivez dans l’abondance ;
oui, vos greniers sont bien remplis et vous ne vous rendez pas compte de la situation du monde, mes enfants.
Jusqu’à quand, insensé, dois-je vous donner des avertissements ?

Il y a longtemps déjà, mes enfants, Je vous ai dit que mes paroles allaient pendre fin, car J’ai tout dit, depuis le commencement jusqu’à la fin. Et comme vous le voyez, mes enfants, peu à peu tout est en train de se réaliser.

Mais pourquoi êtes-vous si cruels, mes enfants, et n’acceptez-vous pas le message de Dieu Tout-Puissant ?, alors que la seule chose que Je vous demande, c’est que vous changiez vos vies. Il n’y a rien de plus en vous que l’extérieur, mais votre intérieur mes enfants ?

Vous arrangez mon Temple, pour attirer les gens, mais le temple de votre âme, mes enfants, comment est-il ? Je préférerais un taudis, mes enfants, mais (qui soit) rempli d’humilité, de fidélité, de charité, de tendresse pour les âmes. De quelle façon attirez-vous les âmes, mes enfants, alors que vous ne donnez pas le bon exemple ? Vous n’en restez qu’à l’extérieur, mes enfants. Là n’est pas votre fonction, votre fonction, ce sont les âmes.

Si vous me repoussez et si vous persécutez ces manifestations, mes enfants, c’est parce que Je vous dis des vérités que vous ne voulez pas accepter. Votre orgueil vous aveugle, et vous ne (voulez pas) reconnaître ni cueillir les bons fruits de ces manifestations. Vous persécutez, vous enfoncez vos piques, et vous essayez de faire disparaître ce que J’ai manifesté aux hommes.

Combien de fois dois-Je vous dire, mes enfants, que Je suis le maître de votre vie ? Je vous donne une opportunité, mais Je peux vous appeler en ma présence, et alors, malgré vos dénégations, ma justice sera terrible.

Ne pas prêcher que la Miséricorde

Pourquoi écartez-vous ma justice, et ne mettez-vous en valeur que ma miséricorde ? Prêchez donc aux hommes les vérités de l’Évangile. Ne soyez pas toujours en train d’attaquer ! Quelle charité est donc la vôtre ? Votre conscience est-elle tranquille, mes enfants, alors que vous persécutez et attaquez ? Vous vous croyez des dieux, et c’est pourquoi vous n’acceptez pas mes conseils. Combien de fois vous ai-Je dit que Je me cache aux puissants et me manifeste aux humbles, parce qu’ils me comprennent mieux que vous ? Vous êtes si orgueilleux, mes enfants, que vous n’acceptez pas ma Parole divine ; vous prenez, enlevez et ajoutez à votre guise, et à ceux qui la mettent en pratique et acceptent ma volonté, vous leur rendez la vie impossible.

Afficher l'image d'origine

Aux prêtres saints

Quant aux prêtres saints, Je leur demande de ne pas avoir peur, car Je suis leur force, et de ne pas se laisser entraîner par ces pasteurs infidèles, ces pasteurs qui n’entrent pas au ciel et n’y laissent pas entrer les âmes.

Comment pouvez-vous avoir un coeur si cruel, mes enfants ! Moi qui vous ai donné le pouvoir de faire et de défaire, mes enfants ! Soyez justes, car lorsque vous vous présenterez devant Moi, mes enfants, il sera terrible pour vous de ne pas avoir bien usé de votre justice. Je vous le répète : tournez votre regard vers Dieu, soyez des pasteurs de mon Église, car mon Église a besoin de pasteurs saints, qui rassemblent tous les troupeaux. Ne soyez pas des fonctionnaires, votre fonction est dans l’Église, mes enfants. Obéissez aux évêques. Obéissez au Saint Père, il y aura alors un ordre, et tout changera, mes enfants. Si vous changiez vous-mêmes, mes enfants, le monde irait mieux.

C’est pourquoi Je demande aux prêtres fidèles et saints d’être forts, d’aller de l’avant et de suivre le chemin droit de l’Évangile, sans avoir honte, et en donnant leur témoignage de pasteurs saints de l’Église.

Et vous qui jugez légèrement, sans motifs, malheur à vous, quand vous arriverez devant ma divine présence ! C’est pourquoi Je vous le demande : courbez l’échine, venez à Moi et changez vos vies ! Je fortifierai votre esprit, mais que votre coeur soit toujours disposé à accepter ma Parole !
Mes enfants, vous voulez contenter Dieu ? Soyez des pasteurs fidèles et que votre intérieur soit resplendissant et limpide ; ne considérez pas tellement l’extérieur, mes enfants, préoccupez-vous de vos pauvres âmes.

Afficher l'image d'origine

la damnation des prêtres déplaît à Dieu

Quelle tristesse a éprouvée mon Coeur lorsque beaucoup de pasteurs qui n’ont pas été fidèles aux vérités de l’Évangile sont arrivés en ma présence, et que J’ai dû leur dire : « Je ne te connais pas ». Si je vous avertis, mes enfants, c’est parce que Je vous aime et que Je ne veux pas répéter (pour vous) ces paroles, mais vous tendre les bras, grands ouverts ! Et Je veux, mes enfants, que vous entendiez ces paroles : »Venez, enfants de mon Père, jouir de la présence de la divine majesté de Dieu ! ». Soyez humbles, ne soyez pas des blocs de glace, car votre coeur est endurci. Ayez pitié des âmes, ne les malmenez pas et ne les persécutez pas si cruellement, mes enfants.

Beaucoup d’entre vous, vous essayez de démolir cette Oeuvre, mais c’est Dieu qui la régit,. Préoccupez-vous de choisir ce qui est bon, mes enfants, afin que votre parole soit véridique.

Les fruits des apparitions de l’Escorial

Combien de conversions ! Combien de pécheurs sont arrivés en ce lieu, désespérés, (plongés) dans les ténèbres, et ont trouvé la lumière et la paix, parce qu’ils y ont trouvé Dieu, et ils vivent heureux, persévérant pendant des années et des années. Pourquoi ne considérez-vous pas cela, mes enfants ? ce changement de vie que présentent les âmes, et la gloire qu’elles me donnent. Soyez des pasteurs justes, ne soyez pas des pasteurs ingrats, et aimez les âmes, car c’est là votre obligation. Aimez toutes les âmes.

Afficher l'image d'origine

Invitation aux pécheurs

Et vous, pécheurs, mes enfants, approchez-vous de mon Coeur, et mon Coeur comblera le vôtre de grâces. Priez, et ne vous relâchez pas dans (la pratique) des sacrements. Confessez vos fautes, mes enfants, confessez vos péchés au prêtre ; beaucoup d’entre vous, vous ne vous approchez pas du sacrement de la Pénitence, et vous communiez en état de péché mortel. Confessez vos fautes, repentez-vous, priez, et allez au sacrement de l’Eucharistie : c’est là que se trouve la Vie.

Et toi, ma fille, prie beaucoup, parce que les persécutions ne s’achèveront pas. Ils sont obstinés et parfois cruels. Mais toi, cherche ta protection dans nos Coeurs. Prière et pénitence, mes enfants ! Priez pour ceux qui ne prient pas, et faites des sacrifices pour ceux qui n’en font pas ; les hommes, en effet, vivent dans le confort, (pour eux) le sacrifice n’existe pas et ils ont oublié la prière ; et la foi disparaît de plus en plus des foyers.

Afficher l'image d'origine
La foi amène la paix dans les familles

C’est pourquoi il n’y a pas de paix entre les parents et les enfants ; ils ne se comprennent pas, car Dieu est absent de ces foyers. Priez le Saint Rosaire en famille, mes enfants. Allez à la messe et participez avec dévotion au Saint Sacrifice de la messe.

Venir à l’Escorial

Venez en ce lieu, et Moi, J’y fortifierai votre esprit.
Regarde ceux-ci, ma fille, beaucoup d’entre eux ont été marqués sur le front du sceau de la croix, et regarde ce qu’un grand nombre d’entre eux a obtenu : l’éternité ! Le plus grand bonheur du Ciel, c’est d’être avec Dieu, ma fille, de même que le plus grand malheur de l’enfer est d’être dépourvu de la présence de Dieu. Il n’est pas besoin dans l’enfer d’une autre peine qui procure plus de tourments que celle-là.

 

Vision du Ciel Afficher l'image d'origine

Regarde donc tous ceux qui sont parvenus en ce lieu (au Ciel).
Luz Amparo : Oh, oh oh, mon Dieu ! Quelle grandeur, Seigneur !

Notre Seigneur : Et dire que les hommes ne se rendent pas compte de tant de grâces que J’ai répandues en ce lieu ! Que vous êtes sots, mes enfants, et que vous êtes aveugles !

La Très Sainte Vierge

Je demande la prière et la pénitence, et des visites au Saint Sacrement, car les hommes ont oublié Dieu. Ils ont oublié de faire des visites à Dieu dans le Sacrement de l’autel. Soyez humbles, mes enfants.

Levez tous les objets, ils seront tous bénis avec des bénédictions spéciales pour la conversion des pécheurs. Toi, ma fille, accepte toutes les épreuves que le Seigneur t’enverra, et prie beaucoup pour eux tous.

Je vous bénis, mes enfants, comme le Père vous bénit, par l’intermédiaire du Fils et avec l’Esprit Saint.

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.