Le Notre Père présenté par deux prophètes

Frère Jonathan vous présente

 

Le Notre Père

Message reçu par la Fille du Soleil


Notre Père

Jésus : Mes enfants, quand vous récitez le « Notre Père » pensez-vous réellement à ce que vous dites ? Je suis près de vous, je ne comprends pas vos murmures si vous pensez à autre chose lorsque vous priez :

Notre Père qui es aux Cieux, que votre Nom soit sanctifié.

Quel manque d’ardeur mes enfants lorsque vous prononcez ces mots, désirez vous vraiment que le Nom de Votre Père des Cieux soit sanctifié ?

Que votre règne vienne, que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

Le Royaume de Dieu est près de vous, à la portée de votre main, laissez la Trinité Sainte s’emparer de votre cœur et régner à votre place, en ne mettant pas en pratique les Saintes Ecritures, vous ne faites pas la volonté de votre Père Céleste. Soyez Saints et parfaits comme tous les habitants de la Patrie Céleste.

Donnez-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.

Ne cherchez pas à vouloir tout posséder, contentez vous de ce que la providence divine vous envoie.
Remerciez le Seigneur de vous procurer le nécessaire pour subsister chaque jour, que le superflu soit donné aux personnes nécessiteuses.

Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés.

Vous prononcez ces mots bien souvent sans réfléchir. Oui, votre Père des Cieux vous pardonnera vos offenses mais il utilisera la même mesure que vous avez prise pour les autres.

Si vous pardonnez beaucoup, Il vous pardonnera beau coup, si vous ne pardonnez pas, Il ne le fera pas non plus à votre égard. Faites la paix avant le coucher du soleil de peur que le fil d’argent se rompe alors que vous n’y pensez pas.

Ne nous laissez pas succomber à la tentation.

Vivez sobrement et raisonnablement. Tout excès provient du manque de volonté à combattre la tentation. Apprenez à vous maîtriser en résistant jusqu’au sang.

Mais délivre nous du mal.

Il s’agit mes enfants du mal démoniaque. Si vous demandez à votre Père Céleste de vous délivrez du mal alors que vous ne faites rien pour l’empêcher de partir, vos prières resteront sans réponse.

 


Le Notre Père

Message du Ciel – Journal de Pelianito : Notre Père … une méditation, publiée le 12 août 2014 (précédemment éditée le 18 octobre 2010)

Notre Père qui êtes aux cieux …

Le Père : « Enfants, je suis votre amour Abba. Ne pouvez-vous avoir confiance en moi en tout ? Donnez-moi votre vie même et vous verrez ce que je peux faire. »


Que votre nom soit sanctifié …

Le Père : « Mes enfants, il y en a tant qui nient la royauté du Christ. Priez toujours pour que les yeux et les cœurs de tous soient ouverts à la vérité : que Jésus-Christ, crucifié, mort et ressuscité, est le Seigneur de tous.


Que votre règne vienne …

Le Père : « Oh mes enfants ! Priez pour la venue du royaume. Comme cela me plaît d’entendre les enfants demander mon royaume à venir. En le faisant, sincèrement et souvent, vous me donnez une grande joie.


Que votre volonté soit faite …

Le Père : « Imiter votre Sauveur en cela suffit ! Car en cela se trouve tout le reste. Entrez dans la volonté de Dieu et vous ne serez jamais dans le besoin, car vous aurez tout. Méditez cela, Mes enfants.


Sur la terre comme au ciel …

Le Père : Mes enfants, si vous saviez avec quelle minutie j’ai lié le ciel et la terre, vous seriez surpris. Ce qui se passe sur la terre retentit dans le ciel et ce qui se passe dans le ciel retentit sur la terre. Comprenez-vous ? Regardez autour de vous dans le monde. Le ciel pleure de ce que le péché a fait et fera. Priez Mes enfants, et ne vous arrêtez pas !


Donnez-nous aujourd’hui notre pain quotidien …

Le Père : Dirai-je assez souvent combien est crucial le Pain de vie pour la vie de l’âme ? Mes enfants, même en ceux qui ne reçoivent pas le Pain Eucharistique, c’est le Pain Eucharistique qui les soutient dans leur foi. Un jour, ils viendront à comprendre cela et ils se lamenteront du temps passé loin du Sacrifice. Priez pour que beaucoup viennent vers moi et connaissent la joie de l’union avec moi.


Pardonnez-nous nos offenses …

Le Père : Mes bien-aimés, combien de fois dois-je pardonner à mes enfants égarés ? L’océan de ma miséricorde est infini. Ne désespérez pas, mais comme Pierre, pleurez des larmes amères sur vos fautes et ayez confiance en ma miséricorde. Entièrement confiance, car ma miséricorde ne manquera jamais à ceux qui placent leur confiance en moi.


Comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés …

Le Père : Ainsi, enfants, en raison de la grande miséricorde que je vous manifeste, allez et faites de même. Qu’il n’y ait pas d’excuses, car votre Seigneur ne cherche pas d’excuses pour refuser de vous pardonner vos nombreuses transgressions. Non, votre Père aimant tue le veau gras et donne une grande fête. Laissez-vous réconcilier, mon peuple. C’est le commandement de l’amour.


Et ne nous soumettez pas à la tentation …

Le Père : Bien-aimés, une épreuve vient pour mes enfants qui ne ressemble à aucune autre [peut-être l’Avertissement ?]. Priez non pour être mis à l’épreuve. Priez pour la foi surnaturelle et elle sera accordée. Je vous ai donné une simple prière pour les moments de tentation : « Jésus j’ai confiance en toi ». Utilisez-la souvent et vous allez vaincre la tentation avant qu’elle ne frappe. Puis-je faire plus simple ? Utilisez cette prière mon enfant. Cette prière est la miséricorde même.

Mais délivrez-nous du mal …

Le Père : Le moment du salut – méditez souvent cela mon enfant. C’est à ce moment que le mal a été vaincu, que l’espérance a été restaurée pour l’humanité déchue.

Entrez dans la passion et la mort de votre Sauveur et vous aussi vaincrez le mal. C’est un grand mystère et il doit être médité. Enfant, je vous ai sauvé. Réjouissez-vous et soyez heureux !

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.