Visions de la stigmatisée Thérésa-Héléna Higginson

Visions de la stigmatisée

Thérésa-Héléna Higginson.

Teresa_Higginson_1

barre feuille

Theresa-Helena Higginson était une institutrice anglaise stigmatisée, qui mourut en 1905. Elle fut l’apôtre de la dévotion à la sainte Face de Jésus, comme siège de la Sagesse divine.

Voici comment elle entrevoit le Grand Coup :

«Je ne sais comment ni où j’ai été transportée, mais il me semblait être en un lieu élevé d’où, regardant en bas, j’apercevais la terre.

Je vis d’abord un nuage sombre qui enveloppa la terre. C’était des ténèbres réelles, épaisses, matérielles, que je compris être une figure des ténèbres de l’intelligence dans lesquelles l’homme s’est précipité ; puis j’entendis le fracas d’un tonnerre épouvantable, je vis éclater la foudre et il me sembla que des boules de feu tombaient sur la terre et pénétraient jusque dans ses entrailles, réduisant les rochers en miettes. J’entendis ensuite la violence du flot impétueux des eaux, et une horrible lamentation de deuil monta de la terre.

barre feuille

Humblement je tombai à genoux et je criai grâce pour l’amour du Sang et de la Passion amère de Jésus-Christ, car, à travers ces ténèbres, j’entrevis distinctement des étoiles brillantes sur la surface de la terre (les saints Tabernacles de son amour), et je suppliai DIEU de ne pas nous regarder, nous, mais la Face de son CHRIST.

Alors j’entendis une voix puissante s’écrier : «Je ne sauverai pas ce peuple, car il est chair. Ne me prie pas par son Sang, car Son Sang est sur eux .» (Je compris que c’était pour le condamner). Mais je persévérai néanmoins, unissant ma pauvre prière à celle de notre cher JÉSUS crucifié, répétant sans cesse : «PÈRE, pardonnez-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font. JÉSUS, miséricorde ! MARIE, au secours !»

«Je ne puis dire combien de temps cela dura, car j’étais très angoissée et je me sentais très petite ; Alors j’entendis une voix que je reconnus parfaitement bien être celle de notre cher Seigneur et Rédempteur JÉSUS-CHRIST, s’écriant :

«Dites que pas un seul de ceux qui M’ont été donnés ne périra »

barre feuille

Alors, les tremblements de terre cessèrent ; la fulguration prit fin et j’aperçus des ombres, formes humaines affamées, décharnées, hébétées, l’air égaré. Elles se levèrent tremblantes. Je vis le signe sur leur front, et me joignant à elles et à toute la Cour céleste, je louai et bénissais ce DIEU de sagesse infinie qui, dans sa miséricorde, nous a racheté par son Sang».

«Dans une autre occasion, je vis les étoiles brillant avec éclat au firmament ; puis une fumée s’éleva et je vis tomber nombre d’entre elles. Notre Seigneur me fit comprendre que beaucoup de ses prêtres vont bientôt déchoir par légèreté, défaut de mortification et orgueil intellectuel. D’autres fois, j’ai vu des herbages desséchés, des bestiaux morts, des figures d’êtres humains épuisés qui présagent, je pense, la famine ; mais cela ne m’a pas été dit distinctement.

barre feuille

Je ne sais pas non plus le temps exact où ces choses arriveront, mais je comprends qu’elles nous menacent actuellement. Le signe qui marque le front de ceux qui seront sauvés est la Sagesse, dont le Temple, dit le Seigneur, sera dûment et publiquement adoré».

«Quand ces choses seront passées, il y aura très peu d’homme qui n’auront pas le sceau de Notre Seigneur sur leurs fronts ; toutefois ceux-ci même seront amenés à aimer et à adorer la Sagesse du Père en la personne de JÉSUS-CHRIST, et le SAINT-ESPRIT demeurant dans les cœurs et les esprits de son peuple, l’Église jouira d’une grande paix et d’un calme profond. Alors DIEU sera adoré, aimé, connu et servi réellement et en vérité».

barre feuille


source: http://dafeizhontadoukoz.org/VisionsStigmatiseeHigginson.htm

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.